Vous êtes sur la nouvelle plateforme d’Érudit. Bonne visite! Retour à l’ancien site

Comptes rendus de sites Internet

La maison Lamontagne. www.maisonlamontagne.com

  • Martin Dubois

…plus d’informations

  • Martin Dubois
    Consultant en patrimoine

Corps de l’article

La maison Lamontagne de Rimouski, classée monument historique, est un centre d’interprétation de l’architecture domestique du Québec. On y présente une exposition virtuelle qui relate l’évolution de la maison au Québec des xviiie et xixe siècles jusqu’à nos jours. En complément à cette exposition intitulée De pierre, de bois, de brique, le site Internet de la maison Lamontagne présente une foule de renseignements sur l’architecture résidentielle québécoise qui s’adressent autant aux spécialistes et intervenants en patrimoine bâti, aux propriétaires de maisons anciennes désirant en apprendre davantage sur le style architectural ou la conservation de leur bien, qu’aux jeunes étudiants effectuant des recherches dans le cadre d’un travail scolaire. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une encyclopédie sur le sujet, le site aux visées pédagogiques est une référence en la matière et présente un survol complet de l’évolution de l’art d’habiter au Québec à travers, notamment, les artisans et constructeurs, les techniques de construction, les matériaux, les styles architecturaux et la notion de confort.

Le site de la maison Lamontagne est très étoffé et renferme une quantité impressionnante d’informations qui ne se laissent pas deviner au premier coup d’oeil, le site étant quelque peu complexe et déstabilisant au départ, en raison de ses nombreuses ramifications. Si un outil de recherche efficace permet de trouver directement une information précise, la navigation par les différents menus est également simple et intuitive. Le graphisme est attrayant en raison des couleurs utilisées ainsi que de la clarté et de l’organisation du contenu.

Le site présente d’abord le sujet de la maison québécoise selon des thématiques générales se rapportant notamment au climat, à l’occupation du territoire (rangs, villages, villes et faubourgs), à quelques principes de conservation de l’architecture ancienne et aux maisons d’architectes. On propose également une visite virtuelle de la maison Lamontagne qui est à l’origine de ce site. L’animation 3D et des diaporamas présentant le bâtiment, très bien faits, démontrent une partie des possibilités qu’offrent le support Web et les nouvelles technologies dans ce type d’outil pédagogique.

La plus grande partie du site est ensuite consacrée à l’évolution de l’architecture domestique au Québec, ici présentée en 13 catégories qui couvrent près de 400 ans d’histoire. Des maisons rurales et urbaines de la Nouvelle-France et du Bas-Canada jusqu’aux maisons contemporaines, en passant par l’architecture de villégiature, l’habitat ouvrier, les maisons de colonisation, les résidences de notables et les bungalows, le site embrasse toutes les époques de l’histoire du Québec, mêmes les plus récentes, ce qui est rare dans la littérature sur le sujet.

Chacune des catégories de maisons est bien étoffée. En plus des textes de présentation plus générale, différentes capsules sur des aspects plus spécialisés sont disponibles. Ainsi, on peut en apprendre davantage sur les formes et les ornements d’un type architectural précis, mais aussi sur la façon d’habiter à cette époque, sur le confort associé à tel type de maison et sur les lieux où on peut retrouver cette architecture. On y trouve également des capsules sur le mobilier, les artisans et constructeurs, le type d’habitants, les matériaux, les techniques, les portes et fenêtres ainsi que les toits et la charpente associés à chaque catégorie. L’information couvre donc aussi bien les aspects formels, constructifs et fonctionnels de l’architecture que quelques notions historiques, ethnologiques, géographiques et sociales.

Bien sûr, le site est parsemé de plusieurs dizaines d’illustrations. Bien qu’il ne s’agisse pas toujours de photographies de grande qualité, elles rendent le site fort attrayant et permettent surtout d’illustrer les propos contenus dans les textes et capsules. Les concepteurs ont bien compris qu’on ne peut parler d’architecture sans images et les exemples choisis sont, la plupart du temps, fort pertinents, représentent bien la diversité de l’architecture résidentielle et couvrent l’ensemble des régions du Québec.

Il est aussi possible de visionner les photographies de résidences en effectuant des recherches par type de maisons ou par région géographique, à l’aide de menus ou de cartes. Ce type de visite virtuelle est fort intéressant mais peut laisser l’utilisateur sur sa faim. En effet, bien qu’il touche toutes les catégories et toutes les régions du Québec, ce répertoire pourrait facilement être enrichi de plusieurs autres exemples.

Malgré quelques petites erreurs de vignettes accompagnant les illustrations, le contenu est juste et fiable et a été élaboré par des experts chevronnés en la matière. Une courte bibliographie présentée dans le site favorise la consultation de quelques titres afin d’approfondir les connaissances sur certains aspects de la maison au Québec. De plus, des liens avec des sites Internet de plusieurs organismes oeuvrant dans le domaine du patrimoine offrent un survol rapide des ressources disponibles dans le domaine.

Par ailleurs, un petit glossaire permet de définir certains termes. Par souci pédagogique, ce glossaire aurait cependant avantage à être développé par l’ajout de plusieurs mots de vocabulaire propres au domaine architectural, souvent méconnus du grand public. Il faut également mentionner que le site a été entièrement traduit en anglais, ce qui en fait l’un des rares outils de référence bilingues traitant spécifiquement de la maison québécoise, rendant ainsi l’information disponible au plus grand nombre, partout dans le monde.

Le site Internet de la maison Lamontagne est donc un outil incontournable pour toute personne désireuse d’en apprendre plus sur l’histoire de l’habitat québécois. Bien documentée et avantageusement présentée, l’information qu’on y trouve permet une bonne compréhension des divers aspects entourant l’évolution de la maison au Québec, trop souvent présentée ailleurs sous l’angle réducteur des styles ou de la décoration. La visite du site permet également de faire un tour complet du Québec à travers son patrimoine bâti.