Vous êtes sur la nouvelle plateforme d’Érudit. Bonne visite! Retour à l’ancien site

Chronique d’archives

  • Donald O’Farrell

…plus d’informations

  • Donald O’Farrell
    Archives nationales du Québec à Rimouski

Corps de l’article

archives nationales du québec, Centre de l’Outaouais, 170, rue de l’Hôtel de Ville, Hull, Québec, J8X 4C2 (www.anq.gouv.qc.ca)

Le Centre d’archives de l’Outaouais fait connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds Innovacom (P190). – 1979-1995. – env. 6 mètres de documents textuels. – 26 vidéos. – 2 bandes magnétiques.

    Le fonds Innovacom reflète les activités d’une firme de publicité dans l’Outaouais durant plus de vingt ans. Le fonds est composé en grande partie de dossiers de clients (une soixantaine) et porte sur la réalisation de commande publicitaire, du concept (ébauches, dessins) jusqu’à sa réalisation (prêts à imprimer, brochures, dépliants).

    Le fonds se divise en quatre séries. La série 1 comprend les dossiers de clients. La série 2 est constituée de matériel publicitaire. La série 3 porte sur l’administration de la firme Innovacom. Enfin, la série 4 comprend les cassettes sonores, les cassettes audiovisuelles ou les supports informatiques qui ont été retirés des dossiers de clients.

  • Fonds Logemen’occupe (P189). – 1974-1998. – env. 6 mètres de documents textuels.

    Le fonds comprend, d’une part, les archives administratives de l’organisme (incorporation, assemblées annuelles, comptes rendus de réunions, correspondance, documents financiers, gestion du personnel). D’autre part, on y trouve des dossiers qui portent sur l’engagement social de l’organisme dans l’Outaouais (logements sociaux, coopératives d’habitation, garderies, droits sociaux, travail et chômage, transport urbain, éducation populaire, comités de citoyens, environnement, etc.). Le fonds se compose aussi de documents provenant de plusieurs associations ou organismes, régionaux ou nationaux, qui ont oeuvré dans le domaine social. Des photographies et quelques enregistrements sonores complètent le fonds.

séminaire de nicolet, Service des archives, 900, boul. Louis-Fréchette, Bureau 110, Nicolet, Québec, J3T 1V5

Le service d’archives annonce les acquisitions suivantes.

  • Fonds Antoinette Élie (Soeur Marie-Lucienne-de-Jésus f.m.m.). – 1902-1966. – 0,06 mètre de documents textuels.

    Ce fonds témoigne de la vie d’une jeune fille du début du siècle qui quitte sa famille pour devenir soeur missionnaire ; les documents témoignent également de la vie de la famille Élie à Baie-du-Febvre. À la lecture de cette correspondance (231 lettres) on est en mesure de suivre soeur Marie-Lucienne dans ses déplacements à Québec, à New York, à Rome et en Chine.

  • Fonds Famille Jean-Baptiste Lozeau. – 1798-1909. – 0,07 mètre de documents textuels.

    Ce fonds témoigne de l’administration d’une partie de la seigneurie de Baie-du-Febvre et d’une partie de celle de Nicolet. Il contient de la correspondance, des documents de concession, des actes de vente et d’échange et un document sur la commune de La Baie.

société historique de montréal, 462, Place Jacques-Cartier, Montréal, Québec, H2Y 3B3

Le service des archives de la Société historique de Montréal est heureux d’annoncer l’acquisition des fonds d’archives suivants.

  • Fonds Jacques Viger (P1). – 1798 -[avant déc. 1858] ; surtout 1798-1825. – 0,16 mètre de documents textuels.

    Ce fonds contient principalement des données statistiques du dénombrement des habitants de Montréal réalisé par Jacques Viger et Louis Guy en 1825.

  • Fonds Édouard-Zotique Massicotte. – 18 mai 1817-31 déc. 1943 ; surtout 1890-1943. – 1,32 mètre de documents textuels. – 26 documents iconographiques et 3 objets.

    Ce fonds témoigne avant tout des activités et des fonctions de É.-Z. Massicotte à titre d’archiviste et de son intérêt pour les individus et événements ayant marqué l’histoire du Canada et de la Nouvelle-France. Le fonds contient des coupures de presse, de la documentation diverse et beaucoup de correspondance avec, entre autres, Pierre-Georges Roy, Benjamin Sulte et Marius Barbeau.

  • Fonds Victor Morin. – [19-]- 1962 ; surtout 1916-1957. – 0,27 mètre de document textuels et autres documents.

    Le fonds porte principalement sur les activités de Victor Morin alors qu’il était membre de la Commission des monuments historiques et en tant que président de la Société d’archéologie et de numismatique de Montréal. Le fonds comprend de la correspondance ; des imprimés (textes de lois, coupures de presse, brochures, etc.) ; quelques photographies, dessins d’architecture et autres documents.

université de montréal, Service des archives, Case postale 6128, Succursale Centre-Ville, Montréal, Québec, H3C 3J7

Le service des archives est heureux d’annoncer ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds Seréna-Québec (P 309). – 1959-1999. – 4,70 mètres de documents textuels.

    Le fonds témoigne des activités de Seréna-Québec en matière de planification des naissances selon une méthode naturelle appelée sympto-thermique.

    Le fonds comprend les statuts et règlements, la correspondance, les procès-verbaux des exécutifs et des conseils d’administration. Il comprend aussi des listes de membres, plusieurs dossiers de coupures de presse, des dossiers sur la publicité et les relations publiques, de nombreuses publications, des rapports d’activités et des rapports annuels. Le fonds comprend également des dossiers des régions, des dossiers de ressourcement et de perfectionnement, des documents pédagogiques.

  • Fonds Alice Parizeau (P 315). – 1945-1990. – 7,09 mètres de documents textuels. – 1 carte. – env. 5 photographies.

    Le fonds témoigne de la vie personnelle et des multiples activités professionnelles d’Alice Poznanska Parizeau dans les domaines universitaire, journalistique et littéraire.

    Le fonds comprend des notes biographiques, de la correspondance, des critiques littéraires, divers rapports, des documents relatifs à des organismes multiples et aux prix qui lui ont été décernés. Il contient également des documents relatifs à la défense des droits de l’Homme, particulièrement les personnes emprisonnées durant la Crise d’octobre, des photographies, des manuscrits, différents textes, des publications et de la documentation, des projets de roman, d’articles et d’émissions, des pièces de théâtre, des revues, des dossiers de presse, des journaux personnels et un testament olographe.

  • Fonds André Raynauld (P 319). – 1940-2000. – 29,2 mètres de documents textuels.

    Le fonds témoigne des relations qu’a entretenues André Raynauld avec plusieurs personnes et organismes, de ses activités à titre d’enseignant et également de ses intérêts pour les questions économiques, sociales et politiques.

    Le fonds comprend des notes de cours, des dossiers sur différents sujets (grève, référendum, travail etc.), de la correspondance, des documents relatifs à l’évaluation et la recommandation des étudiants, des travaux, des discours, des manuscrits, des rapports et des mémoires.