Vous êtes sur la nouvelle plateforme d’Érudit. Bonne visite! Retour à l’ancien site

Chronique d’archives

  • Martine Rodrigue

…plus d’informations

  • Martine Rodrigue
    Conseillère en archivistique (Hydro-Québec)
    Coadministratrice du Réseau des services d’archives du Québec (RAQ)

Couverture de Acadie : conflits et confluences, Volume 66, numéro 2, automne 2012, p. 147-284, Revue d’histoire de l’Amérique française

Corps de l’article

Archives Passe-Mémoire, CP 44567, Succ. Barclay, Montréal, Québec, H3S 2W6. www.archivespassememoire.org

Archives Passe-Mémoire a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds Beatrice Ferneyhough (APM10). – 1942-1993. – 1,52 m linéaire de documents textuels.

    Le fonds témoigne de la vie et des activités de la journaliste, auteure, féministe et pacifiste Beatrice Ferneyhough (Montréal 1908-Vancouver 1996), notamment de ses luttes pour la justice sociale, de ses écrits, de sa méthode de recherche et de son militantisme au sein du Parti communiste canadien. Le fonds contient un journal personnel, de la correspondance, un manuscrit et d’autres récits.

  • Fonds Julia Couture-Boucher (APM11). – 1979-1990 – 3 cm linéaires de documents textuels et illustrations.

    Travailleuse de bureau, fermière, traductrice, membre du Parti Progressiste ouvrier, Julia Couture-Boucher a collaboré aux journaux Victoire et Combat. Outre son autobiographie, ce fonds contient de la correspondance et des dessins pastel.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Centre d’archives de Montréal, Édifice Gilles-Hocquart, 535, avenue Viger Est, Montréal (Québec), H2L 2P3. www.banq.qc.ca

Le Centre d’archives de Montréal a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds Denis Brodeur (P708). – 1977-1984. – env. 400 photographies : négatif coul.

    L’ajout au fonds du photographe sportif Denis Brodeur illustre le Grand Prix du Canada de la Formule 1. Il contient des photographies de nombreux pilotes automobiles, dont Gilles Villeneuve, Jody Scheckter, Michele Alboreto, Mario Andretti, Manfred Winkelhock, Nigel Mansell et René Arnoux.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Centre d’archives de Québec, Pavillon Louis-Jacques-Casault, Cité universitaire, C.P. 10450, Québec (Québec) G1V 4N1. www.banq.qc.ca

Le Centre d’archives de Québec a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds St. Bridget’s Asylum (P925). – 1856-1865 – 0,02 m de documents textuels.

    Le fonds d’archives témoigne des activités du refuge St. Bridget’s Asylum à Québec dans la deuxième moitié du XIXe siècle. Le St. Bridget’s Asylum est à l’origine un refuge créé et administré par la communauté irlandaise de la ville de Québec (paroisse Saint-Patrick).

    Le fonds se compose d’un cahier manuscrit des visites et des inspections faites à ce refuge. Les commentaires inscrits dans ce cahier sont généralement succincts : les noms des personnes arrivées au refuge, les noms des maladies et les décès y sont rapportés. On y trouve aussi deux listes de pensionnaires et un inventaire des biens du St. Bridget’s Asylum.

Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Centre d’archives de l’Estrie, 225, rue Frontenac, bureau 401, Sherbrooke (Québec), JIH 1K1. www.banq.qc.ca

Le Centre d’archives de l’Estrie a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds Johns Manville Corporations (P56). – 1894-1982. – env. 3 m de documents textuels. – env. 1525 cartes, plans, dessins d’architecture, d’ingénierie et techniques. – autres documents : photographies et films.

    Le Fonds témoigne des activités d’exploitation de la mine d’amiante à Asbestos. Le fonds traite de plusieurs volets : industriel (prospection, exploitation et transformation de l’amiante), humain (accidents, hygiène industrielle, hommes au travail), infrastructures (bureaux, moulins, maison de compagnie, clubs et hôtels), urbain (trou de la mine en expansion, effondrement de rues, destruction ou déménagement d’édifices, relocalisation de routes et de services publics).

Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Centre d’archives de la Mauricie et du Centre du Québec, 225, rue des Forges, bureau 208, Trois-Rivières (Québec), G9A 2G7. www.banq.qc.ca

Le Centre d’archives de la Mauricie et du Centre du Québec a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds Georges Robert (P139). – [19-]-[200- ?]. – 1,87 m de documents textuels. – autres documents.

    Le fonds témoigne principalement des activités professionnelles de Georges Robert en tant qu’urbaniste travaillant dans le secteur privé entre 1956 et 1975 et en tant que haut fonctionnaire au sein de la fonction publique entre 1975 et 1996. De plus, le fonds témoigne de son implication et de ses activités paraprofessionnelles au sein de la communauté urbanistique québécoise.

    Le fonds est constitué en grande partie des dossiers de projets d’urbanisme et d’aménagement du paysage réalisés par les différentes firmes privées au sein desquelles Georges Robert a oeuvré. Il se compose principalement de plans, de cartes, de dessins techniques, de dessins d’architecture et de croquis. De plus, le fonds contient une plus petite quantité de documents relatifs à la carrière de Georges Robert au sein de la fonction publique et à son implication au sein de sa communauté professionnelle : correspondance, coupures de presse, rapports, textes, photographies, vidéocassettes, etc.

    Le fonds est divisé en cinq séries :

    • série 1 : Urbanisme et aménagement du paysage ;

    • série 2 : Carrière dans la fonction publique ;

    • série 3 : Implication dans des organismes nationaux et internationaux ;

    • série 4 : Relations pour des conférences, articles et autres textes ; et,

    • série 5 : Documents divers portant sur la carrière de Georges Robert.

Société d’histoire de La Prairie-de-La-Magdeleine, 249, rue Sainte-Marie, La Prairie (Québec), J5R 1G1. www.shlm.info

La Société d’histoire de La Prairie-de-la-Magdeleine a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Collection Richard Gandolfi, notaire public (P121). – 45 cartes et plans. – ca 1850 au 8 septembre 2003.

    Cette collection contient surtout des plans d’arpenteurs de lots à Brossard et à La Prairie.

  • Collection Gilles Lamarre (P127). – 1 cm. – Documents manuscrits. – 18 février 1853 au 4 juin 1904.

    La collection contient un livre de compte, en livres anglaises, des ventes et fournisseurs de tissus. (Le nom du magasin n’est pas indiqué.)

Société d’histoire de la Rivière-du-Nord, Maison de la culture Claude-Henri-Grignon, Bureau 203, 101 place curé-Labelle, Saint-Jérôme (Québec), J7Z 1X6. www.shrn.org

La Société d’histoire de la Rivière-du-Nord a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds Rolland Inc. (P001). – 1840-1995 ; surtout 1888-1990. – 34,54 m de documents textuels et autres documents.

    Le fonds permet de recréer les activités d’une compagnie qui a marqué l’histoire des pâtes et papiers au Québec. Il regroupe des documents couvrant la période 1840-1995 mais surtout de 1888-1990. D’une part, le fonds se compose de documents administratifs et comptables et une grande quantité de registres de tous ordres. D’autre part, le fonds contient un ensemble substantiel de correspondance et de documents promotionnels, plusieurs photographies et coupures de presse, quelques films et plans viennent compléter cet ensemble documentaire.

    Le fonds est subdivisé selon les huit séries suivantes : Documents administratifs (S1), Documents financiers (S2), Documents relatifs – Relations humaines (S3), Documents relatifs – Recherche, développement, fabrication et vente du papier (S4), Documents relatifs – Relations extérieures (S5), Documents iconographiques ou audiovisuels (S6), Documents cartographiques (S7), Distinctions, honneurs (S8).

  • Fonds Famille Prévost (P020). – 1800-1965, 1983. – 1,65 m de documents textuels et autres documents.

    On retrouve, dans ce fonds, des photos de la famille Prévost, de ses activités quotidiennes ainsi que de ses voyages. Dans les manuscrits, on peut consulter des documents préparatifs à des activités, des fêtes : dépenses, recettes, textes d’allocution, discours, correspondance, registres de réunions, notes sur les familles jérômiennes ; on trouve aussi de la correspondance de la famille. Parmi les imprimés, on peut consulter des programmes d’activité, des recueils de chansons.

    Le fonds est constitué de six séries : Jules-Édouard Prévost (médecin) (S01), Jules-Édouard Prévost (journaliste et sénateur) (S02), Autres membres de la famille Prévost (S03), Documents divers (S04), Photographies (S05) et Albums de photographies (S06).

  • Collection Henri-Gédéon Mailhot (P052). – 1874-1877. – 0,08 m de documents textuels.

    Cette collection est composée de la biographie de Henri-Gédéon Mailhot et de 10 lettres qu’il a écrites au curé Antoine Labelle.

  • Fonds Claude-Henri Grignon (P066). – 1871-2007, surtout 1920-1973. – 3,09 m de documents textuels et autres documents.

    Ce fonds illustre les intérêts personnels et de la carrière professionnelle de Claude-Henri Grignon. Le fonds met en valeur tout particulièrement sa carrière d’écrivain et de conférencier. Plusieurs documents composent ce fonds dont entre autres plus de 350 photographies, des enregistrements sonores, des artéfacts, des manuscrits de pièces de théâtre, d’épisodes radiophoniques ou télévisuels, des livres écrits par Claude-Henri Grignon, des membres de sa famille ou d’autres auteurs, des affiches, des dessins, des coupures de presse et de la correspondance.

    Le fonds est divisé en six séries : Affaires personnelles (1871-1985), Écrivain (1920-2007), Prix et honneurs (1948, 1960-1976), Publications (1876, 1895, 1902-2008), Documents iconographiques et sonores ([vers 1875-1973, 1983, 2001, surtout [193-]-1967) et Artéfacts ([18-]-[19-]).

    Ce fonds est un complément du fonds de Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

Université de Montréal, Division de la gestion de documents et des archives, Pavillon Roger-Gaudry, 2900, Édouard-Montpetit, Montréal, Québec, H3C 3J7. www.archiv.umontreal.ca/

La Division de la gestion de documents et des archives de l’Université de Montréal a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds de Jacques Grimard (P0388). – 1986-2007. – 1,62 m de documents textuels et autres documents.

    Le fonds témoigne de la vie professionnelle, de l’enseignement et des recherches en archivistique de Jacques Grimard. Le fonds comprend de la correspondance, des dossiers de cours, des dossiers de consultation professionnelle, des dossiers de recherches, des dossiers de colloques, conférences et congrès, des dossiers de programmes.

  • Fonds James M. Turner (P0389). – 1986-2011. – 0,98 m de documents textuels et autres documents.

    Le fonds témoigne de la vie professionnelle, de l’enseignement et des recherches en sciences de l’information de James M. Turner. Le fonds contient des dossiers de cours, des dossiers de recherches, des dossiers de colloques, conférences et congrès, des tirés à part de publications et des documents audiovisuels ayant servi dans des travaux de recherche.

Ajouts significatifs à des fonds

  • Fonds Carol Couture (P0277). – 1970-2007. – 6,48 m de documents textuels, 2 disquettes informatiques.

    Le fonds témoigne de la vie professionnelle, de l’enseignement et des recherches en archivistique de Carol Couture

    L’ajout contient des dossiers relatifs à la formation de Carol Couture aux emplois qu’il a occupés, et à ses activités professionnelles. Il renferme aussi des dossiers de conférences et de colloques, des dossiers liés à la publication d’articles et de monographies. L’ajout comprend également des dossiers concernant les activités d’enseignement et de recherche de Carol Couture.

  • Fonds Alice Parizeau (P0315). 1945 – [199-]. – 1,10 m de documents textuels et iconographiques.

    Le fonds témoigne de la vie personnelle et des multiples activités professionnelles de Mme Alice Parizeau. L’ajout se compose principalement d’une abondante correspondance. Il contient aussi des contrats d’engagement, des agendas, des cartes de voeux, des cartes postales ainsi que des coupures de presse.

Université de Sherbrooke, Service des bibliothèques et archives, Pavillon Albert-Leblanc, local A9-5, 2500, boulevard de l’Université, Sherbrooke, Québec, J1K 2R1. www.usherbrooke.ca/archives

Le Service des bibliothèques et archives de l’Université Sherbrooke a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds Librairie Hermès (P70). – 1976-2002. – 90 cm de documents textuels. – photographies. – 8 cassettes vidéos (VHS).

    Située à Outremont et fondée au départ par Edmond Bray, la Librairie Hermès, une des librairies indépendantes les plus dynamiques de son époque, s’est rapidement spécialisée dans le domaine de la littérature et des sciences humaines. La libraire et propriétaire à partir de 1980, Élisabeth Marchaudon, y organise des lancements, des rencontres avec les auteurs tels Françoise Dolto, Michel Tremblay, Anne Hébert, Margaret Atwood, Gilles Vigneault et d’autres et, le dimanche, des discussions autour de l’émission « Apostrophes » de Bernard Pivot. Au cours des années 1990, le monde de la librairie se transforme rapidement. En 2002, le virage technologique, l’arrivée du multimédia et la montée en puissance des chaînes obligent la propriétaire à fermer ses portes.

    Le fonds comprend de la correspondance, des documents promotionnels en lien avec les activités de la librairie ; rencontres d’auteurs, discussions littéraires, salons du livre (communiqués de presse, invitations, coupures de presse, publicités), des documents financiers (livres comptables, états financiers, listes de titres invendus) et des photographies.

  • Fonds XYZ éditeur (P71). – 1978-2003. – 3 m de documents textuels.

    XYZ éditeur, spécialisé à l’origine dans la publication de nouvelles (revue et recueils), est fondé en 1985. À partir de 1990 la production de la maison d’édition augmente considérablement. Pendant que la publication de romans est en hausse, le nombre de recueils de nouvelles diminue. XYZ atteint sa vitesse de croisière au milieu des années 1990 avec la publication d’une trentaine de titres par an. La maison d’édition publie les ouvrages de Flora Balzano, Hugues Corriveau, Claire Dé, Daniel Gagnon, Micheline La France, Christian Mistral, Lise Tremblay et d’autres. En 2008, les propriétaires de XYZ éditeur vendent leur entreprise à Hurtubise HMH.

    Le fonds comprend trois séries dont les dossiers sont classés par auteur : série dossiers d’auteurs, série dossiers manuscrits refusés et série dossiers de presse. On trouve principalement dans ces dossiers, mais pas exclusivement, de la correspondance, des coupures de presse, divers documents promotionnels, des documents financiers (factures et autres), des certificats d’enregistrement de droits d’auteur, des contrats, divers documents d’édition, des extraits d’oeuvres, des rapports de ventes, des manuscrits et des rapports d’évaluation et autres documents.

  • Fonds Syndicat des professeures et professeurs de l’Université de Sherbrooke (SPPUS) (P72). - 1959-2013. - 2 m de documents textuels.

    Le Syndicat des professeurs de l’Université de Sherbrooke (SPUS) est fondé en 1973 alors que se manifeste un fort mouvement de syndicalisation au sein des universités québécoises et succédant ainsi à l’Association des professeurs de carrière de l’Université de Sherbrooke (APCUS) fondée en 1958.

    Le fonds comprend les procès-verbaux des instances du syndicat, conseil syndical (1973-2000), comité exécutif (1973-2000) et assemblée générale (1968-2000) ; les bulletins d’information (1973-2013) ; les dossiers de négociations (comité de négociation) (1974-2000) et les procès-verbaux de l’Association des professeurs de carrière de l’Université de Sherbrooke (1959-1966).

Université du Québec à Montréal, Service des archives et de gestion des documents, Pavillon Athanase-David, local D-R400, 1430, rue Saint-Denis, Montréal, QC, H2X 3J8. www.archives.uqam.ca

Le Service des archives et de gestion des documents de l’Université du Québec à Montréal fait connaître sa plus récente acquisition.

  • Fonds d’archives Martine Beaulne (198P). – 1955-2013. – 3,46 m l de documents textuels. – 16 cassettes sonores. – 46 vidéocassettes. – 2 oeuvres picturales. – 1 affiche. – 496 documents photographiques. – 10 disques optiques. – 1 macaron. – 2 plaques honorifiques.

    Le fonds témoigne des activités et des réalisations de cette comédienne, metteure en scène et chargée de cours puis professeure depuis 1993 à l’École supérieure de théâtre de l’Université du Québec à Montréal. Figure marquante du théâtre québécois et récipiendaire, en 2013, d’un Prix d’excellence de l’Université du Québec, le fonds porte sur ses performances de comédienne au théâtre, notamment au Théâtre Parminou, dans des théâtres de marionnettes et à la télévision, mais plus particulièrement sur la réalisation, la promotion et les critiques de nombreuses mises en scènes de pièces de théâtre, de spectacles multidisciplinaires et d’un opéra entre 1990 et 2013. On y traite aussi de la participation de Martine Beaulne à l’adaptation télévisuelle de certaines pièces de théâtre, de stages effectués au Japon, de son implication dans la formation d’acteurs à l’UQAM, au Cégep de Saint-Hyacinthe, à l’École nationale de théâtre du Canada et au Conservatoire d’art dramatique de Montréal, de sa participation à la gestion du programme de maîtrise en art dramatique de l’UQAM ainsi que de sa participation à divers congrès, conférences et colloques. Le fonds témoigne aussi de nombreuses nominations et de prix accordés à certaines réalisations de Martine Beaulne, notamment de plusieurs prix Gémeaux et d’un prix Téléfilm Canada en 2000 pour sa coréalisation avec André Melançon d’Albertine en cinq temps de Michel Tremblay.

    Le fonds se compose principalement de textes annotés, de notes de mise en scène, de croquis de costumes, de croquis et de plans de scènes, de comptes rendus de production, d’horaires de répétitions, de documents de promotion, de correspondance, de coupures de presse, de documentation ainsi que de documents photographiques, sonores et filmiques.

Université Laval, Division des archives, Pavillon Jean-Charles-Bonenfant 2345, allée des Bibliothèques, Université Laval, Québec, Québec, G1V 0A6. www.archives.ulaval.ca/

La Division des archives de l’Université Laval a le plaisir de faire connaître ses plus récentes acquisitions.

  • Fonds Famille Dunn (P220). – 1833-1923, surtout 1858-1917. – 8,32 m de documents textuels. – 16 photographies. – 8 cartes géographiques.

    Le fonds famille Dunn témoigne des activités commerciales de deux générations de la famille Dunn, marchands de bois et financiers, de 1850 à 1914. Il renseigne sur l’histoire économique du Québec à cette époque et plus particulièrement sur le commerce du bois et les activités reliées à celui-ci, dont la vente, l’achat, le mesurage et le transport du bois ainsi que sur le fonctionnement administratif et les relations établies par les entreprises de la famille Dunn. De plus, il informe sur les autres activités d’affaires de la famille Dunn.

  • Fonds Association des manufacturiers de chaussures de Québec (P204). – 1901-1985. – 2,16 m de documents textuels. – 9 photographies.

    Le fonds apporte une foule de renseignements sur l’histoire économique et sociale de la ville de Québec, particulièrement en ce qui a trait aux relations de travail. Cette association a joué un rôle important dans l’économie de la ville : la région de Québec étant à une certaine époque le plus important centre de fabrication de chaussures au Canada. Le fonds contient des procès-verbaux, de la correspondance, des mémoires, des conventions collectives, des documents financiers et des registres.

    Remerciements à Andrée Lévesque de Archives Passe-Mémoire, Hélène Fortier de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, Jean-Marc Garant de la Société d’histoire de La Prairie-de-la-Magdeleine, Linda Rivest de la Société d’histoire de la Rivière-du-Nord, Michel Champagne de l’Université de Montréal, Julie Fecteau de l’Université de Sherbrooke, Linda Marquis de l’Université du Québec à Montréal et Josée Pomminville de l’Université Laval.