Cahiers d'histoire

Volume 33, numéro 1-2-spécial, 2015  Démo vs Cratie : la question du pouvoir de la multitude Sous la direction de Maxime Raymond-Dufour

Note éditoriale #1. Volume 33, n° spécial (double) : Le présent volume paraît suite à d’importants efforts d’équipes de direction et de rédaction successives et plusieurs obstacles qui font, malheureusement, partie des réalités de l’édition scientifique. Prenez note qu’en raison des retards qui ont affecté sa production, ce volume 33, n° spécial (double) est publié en 2017, mais enregistré pour l’année 2015. Nous voudrions remercier tou.te.s les auteur.e.s qui ont fait preuve de patience et de compréhension et qui ont collaboré avec dynamisme tout au long du processus. Vincent Houle et Catherine Paulin, Corédacteurs en chef, Les Cahiers dhistoire. Note éditoriale #2. Volume 33, n° spécial (double) :Les Cahiers dhistoire ont la chance de contribuer avec le séminaire de thèse du Département d’histoire de l’Université de Montréal. Grâce à l’impulsion du professeur Carl Bouchard et des deux rédactrices en chef qui nous ont précédées, Magalie Fournier-Plouffe et Florence Prévost-Grégoire, nous avons aujourd’hui le plaisir de publier des recensions de doctorantes et de doctorants qui ont participé au séminaire lors des deux dernières années. Le partenariat entre Les Cahiers dhistoire et le Département d’histoire de l’Université de Montréal correspond précisément à la mission fondamentale de notre revue : offrir aux jeunes chercheurs du Département d’histoire de l’Université de Montréal et d’ailleurs une opportunité de publier leurs premiers articles scientifiques et leurs recensions critiques dans une revue sérieuse, reconnue et accessible. Nous sommes très heureux que la collaboration se poursuive sous notre mandat et avec l’appui chaleureux de la professeure Dyala Hamzah qui a pris le relais à la tête du séminaire. Les recensions qui y seront produites seront publiées dans des numéros subséquents. Vincent Houle et Catherine Paulin, Corédacteurs en chef, Les Cahiers dhistoire.

Sommaire (15 articles)

Démo vs Cratie : la question du pouvoir de la multitude

  1. Introduction
  2. L’État du nationalisme : le nationalisme créole comme outil de légitimation de l’État bolivien, l’exemple du procès Peñas
  3. La ronde des poètes ou la lutte de la multitude pour l’autonomie  du champ littéraire camerounais
  4. La chanson politique acteur de l’histoire et levier social de la révolution de juillet 1830 à Paris
  5. La démocratie totalitaire dans la pensée d’Alexandre Zinoviev
  6. Ivan vs Staline : Le stalinisme dans la vie quotidienne du soldat soviétique moyen, 1941-1945
  7. Masses vs. Leadeurship : les initiatives d’en bas dans le contexte d’une « discipline de fer » dans les milieux communistes canadiens pendant l’entre-deux-guerres
  8. La conception du projet universel dans le renouveau de la pensée communiste : pistes théoriques sur les pratiques de la multitude

Recensions

  1. Bertrand, Paul. Les écritures ordinaires. Sociologie d’un temps de révolution documentaire (1250-1350), Paris, Publications de la Sorbonne, 2015, 440 p.
  2. Quenet, Grégory. Versailles, une histoire naturelle, Paris, La Découverte, 2015, 220 p.
  3. Gildea, Robert. Fighters in the Shadows. A New History of the French Resistance, London, Faber & Faber, 2015, 593 p.
  4. Ziegler, Charles E. (dir.). Civil Society and Politics in Central Asia, Lexington, The University Press of Kentucky, 2015, 341 p.
  5. Meier, Mischa, Christine Radtki et Fabian Schulz (dir.). Die Weltchronik des Johannes Malalas. Autor-Werk-Überlieferung. Stuttgart, Franz Steiner Verlag, 2016, 310 p.
  6. Depreux, Philippe, François Bougard et Régine Le Jan (éds.). Compétition et sacré au haut Moyen Âge : entre médiation et exclusion. Actes du congrès de Limoges, (HAMA 21), Turnhout, Brepols, 2015, 396 p.
  7. Wolff, Étienne (éd.). Littérature, politique et religion en Afrique vandale, Collection des Études Augustiniennes, Série Antiquité (EAA 200), Turnhout, Brepols, 2015, 378 p.