Rubrique sur la mobilisation des connaissances

Nos travaux profitent à la société

  • Sophie Reboud

…plus d’informations

  • Sophie Reboud
    Université Bourgogne Franche-Comté, Burgundy School of Business – CEREN, Honorary Research Fellow – University of Western Australia

L’accès aux articles des numéros courants de cette revue est réservé aux abonnés. Pour accéder aux numéros d’archives disponibles en libre accès, consultez l’historique des numéros.

Si vous détenez un abonnement individuel à cette revue, veuillez vous identifier en vous connectant.

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec nous à l’adresse client@erudit.org.

Seuls les 600 premiers mots du texte seront affichés.

Couverture de Volume 31, numéro 3-4, 2018, p. 7-328, Revue internationale P.M.E.
Notre 12e rubrique « Mobilisation des connaissances » revient en Afrique, plus précisément au Cameroun. Les auteurs de cette chronique explorent ici une question très importante en PME : celle de la formalisation. Cette question prend une valeur toute particulière dans de nombreux pays en développement et l’on voit ici comment la collaboration entre chercheurs et praticiens permet d’apporter des éléments nouveaux dans ce débat. La collaboration se noue autour de la transition vers le secteur formel de très nombreuses PME créées dans le secteur informel, cette transition ayant été identifiée comme stratégique pour le pays dans son ensemble. La démarche des chercheurs a permis de mieux comprendre la complexité du phénomène et d’adapter de façon plus appropriée les mécanismes qui l’encadrent. Comme dans les chroniques précédentes, nous retrouvons les thèmes qui nous sont chers dans cette rubrique : une problématique interpellant une équipe de chercheurs, un rapprochement avec les praticiens et les raisons de ce dialogue, les principaux défis rencontrés et les bénéfices que chacun des acteurs a pu retirer de cette démarche partagée. Nous vous en souhaitons une bonne lecture !