Lectures

Parfums du SudEudora Welty, L’Homme pétrifié, traduit de l’anglais par Michel Gresset et Armand Himy, Paris, Flammarion, « La Bibliothèque anglaise », 1986, 307 pages. Eudora Welty, Les Débuts d'un écrivain, traduit de l’anglais par Michel Gresset, Paris, Flammarion, 1989, 192 pages. Eudora Welty, Le Brigand bien-aimé, traduit de l’anglais par Sophie Mayoux, Paris, Flammarion, 1989, 154 pages.

  • Marie-Andrée Lamontagne
Couverture de Volume 32, numéro 1, février 1990, p. 3-130, Liberté

Veuillez télécharger l’article en PDF pour le lire.

Télécharger