En raison des circonstances exceptionnelles dues à la COVID-19, Érudit souhaite assurer à ses utilisateurs et partenaires que l'ensemble de ses services demeurent opérationnels. L’équipe d’Érudit est en mode télétravail jusqu'à nouvel ordre et certaines opérations pourraient en être ralenties. Merci de votre compréhension. Plus de détails

Lectures

Le roman de l’absenceMarie NDiaye, Quant au riche avenir, Paris, Minuit, 1985, 116 pages.Marie NDiaye, Comédie classique, Paris, P.O.L., 1987, coll. « Folio », n° 1934, 124 pages.Marie NDiaye, La femme changée en bûche, Paris, Minuit, 1989, 157 pages.Marie NDiaye, En famille, Paris, Minuit, 1990, 312 pages.Marie NDiaye, Un temps de saison, Paris, Minuit, 1994, 142 pages.

  • Ook Chung
Couverture de La langue des écrivains, Volume 36, numéro 6 (216), décembre 1994, p. 4-174, Liberté

Veuillez télécharger l’article en PDF pour le lire.

Télécharger