Notes critiques

À propos d’une récente traduction du Mahābhārata[*][Notice]

  • André Couture

…plus d’informations

  • André Couture
    Faculté de théologie et de sciences religieuses
    Université Laval, Québec

Le premier tome de cette collection de traductions d’extraits du Mahābhārata a été publié en 2004. J’en ai fait pour le Laval théologique et philosophique une recension (LTP 60, 3, octobre 2004, p. 587-590) qui aurait pu être beaucoup plus longue et plus nuancée, mais qui, à la lumière de la lecture de ces deux autres tomes, me paraît toujours pertinente. Le tome II « met l’accent sur le traitement épique de la guerre » (p. [10]) et a été divisé en cinq parties. J’ajoute les références qui n’apparaissent malheureusement pas dans la table des matières, mais auraient facilité la consultation de l’ouvrage. (1) « La mort de Jayadratha » (MBh 7,61-121) ; (2) « L’attaque nocturne » (10,1-18 ; qui comprend aussi « La résurrection de Parikṣit », 14,65-69) ; (3) « Le livre des femmes », divisé en quatre parties : « Les consolations » (9,1-8) ; « Les femmes » (9,9-25) ; « La crémation » (9,26) ; et « L’offrande de l’eau » (9,27) ; (4) « Sāvitrī et autres récits », qui comprend les épisodes suivants : « Histoire de Sāvitrī » (3,277-282) ; « Histoire de Śakuntalā » (1,62-69) ; « Histoire de Sunda et Upasunda » (1, 201-204) et « Histoire d’Ambā » (5,170-193) ; (5) « Histoire de Nala et Damayantī » (3,50-78). Le tome III « rassemble des textes à portée eschatologique ou philosophique » (p. [7]) et a été lui aussi divisé en cinq parties. (1) « La chute de Yayāti » (MBh 1,70-88, un texte déjà publié en 1992) ; (2) « Le fabulaire indien », qui comprend les épisodes suivants : « Histoire de l’Oie menteuse » (2,38), « Histoire de l’Oiseau Imprudent » (2,41), « Dispute des Deux Oiseaux » (5,62), « Histoire de l’Oie et du Corbeau » (8,28) ; « Histoire de Sukumārī » (12,30), « Histoire du Chacal et du Tigre » (12,112) ; « Histoire du Chameau au long cou » (12,113), « Histoire du Brâhmane et de son Chien » (12,117-119), « Histoire des Trois Poissons » (12,135), « Histoire de la Souris et du Chat » (12,136), « Histoire du Pigeon et de l’Oiseleur » (12,141-145), « Histoire du Vautour, du Chacal et de l’Enfant mort » (12,149), « Histoire de l’Arbre et du Vent » (12,150-151), « Histoire de Jājali et de Tulādhara » (12,253-256), « Histoire du Perroquet et de son Arbre » (13,5), « Histoire du Singe et du Chacal » (13,9) ; (3) « Fins et commencements », qui comprend « Le déluge indien » (3,185), « Les âges de l’univers » (3,186-189), « Les dimensions de l’univers » (12,175-186, extraits), « La création continuée » (12,200-201), « De l’oeuf originel à la résorption finale » (12,298-300), « Les avatāra de Viṣṇu » (12,326), « Le dieu porteur d’une tête de cheval » (12,335-337), et « Nāciketa » (13,70) ; (4) « Le deuxième chant du Seigneur » (14,16-50) ; (5) « Les chants du crépuscule », qui comprend les Livres 15, 16, 17 et 18, in extenso. Ce tome se termine par une bibliographie (p. 861-887), un « Index principalium notionum » (p. 889-906) et quelques pages d’errata (p. 907-910). Schaufelberger et Vincent s’étaient proposé de faire une lecture thématique du Mahābhārata de façon à mieux faire apparaître le caractère encyclopédique de l’oeuvre (tome I, p. 105-109). Le choix qu’ils ont fait est le plus souvent convaincant. Le lecteur qui a la patience de lire les trois tomes de cet ouvrage, ainsi que les introductions à chacune de ses parties, obtient une idée assez …

Parties annexes