Partie 2 – Les dessous de la créativité

Un Baudelaire flamand : la traduction des Fleurs du Mal par Bert Decorte (1946)

  • Spiros Macris

…plus d’informations

  • Spiros Macris
    Université de Lille, Lille, France, EA 4074 – CECILLE – Centre d’Études en Civilisations, Langues et Lettres Étrangères
    spiros.macris@univ-lille3.fr

L’accès aux articles des numéros courants de cette revue est réservé aux abonnés. Pour accéder aux numéros d’archives disponibles en libre accès, consultez l’historique des numéros.

Si vous détenez un abonnement individuel à cette revue, veuillez vous identifier en vous connectant.

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec nous à l’adresse client@erudit.org.

Seul le résumé sera affiché.

Couverture de La traduction littéraire comme création,                Volume 62, numéro 3, décembre 2017, Meta

Parties annexes