Pattes de mouche

  • Geneviève Porter

Nouvelle et poésie inspirées par « The Fly », Cohen, Leonard (1956), Let Us Compare Mythologies, McGill Poetry Series Number One, Contact Press, Toronto.

Dans sa cuirasse noire,
la mouche arpentait l’étendue
des cuisses ensommeillées de Freia,
indifférente à la main languissante
qui s’agitait distraitement
pour arrêter sa manoeuvre.

Et cela a gâché ma journée –
que cette mouche qui jamais n’avait envisagé
de la charmer ou de lui plaire
puisse arpenter si hardiment cette contrée
où j’aurais tant voulu
coucher mes genoux tremblants

traduction libre, Geneviève Porter, janvier 2010
Couverture de Pour Leonard Cohen,                Numéro 133, Avril 2012, p. 9-156, Moebius

Veuillez télécharger l’article en PDF pour le lire.

Télécharger

Parties annexes