L'accès à la plateforme Érudit connaît actuellement un ralentissement, dû à un incident chez notre prestataire technique. Nous sommes désolés de ce désagrément et collaborons activement à rétablir le service. L'information sera mise à jour sur notre pageTwitter

NouvellesNews

Rod-derived cone viability factor : un espoir de thérapie des dégénérescences rétiniennes ?Rod-derived cone viability factor : a clue for therapy of retinitis pigmentosa?[Notice]

  • Thierry Léveillard,
  • Saddek Mohand-Saïd,
  • Olivier Poch et
  • José-Alain Sahel

…plus d’informations

  • Thierry Léveillard
    Inserm U.592,
    Laboratoire de Physiopathologie cellulaire et moléculaire de la rétine,
    Université Pierre et Marie Curie,
    Hôpital Saint-Antoine,
    Bâtiment Kourilsky,
    184, rue du Faubourg Saint-Antoine,
    75571 Paris Cedex 12,
    France.
    leveilla@st-antoine.inserm.fr

  • Saddek Mohand-Saïd
    Inserm U.592,
    Laboratoire de Physiopathologie cellulaire et moléculaire de la rétine,
    Université Pierre et Marie Curie,
    Hôpital Saint-Antoine,
    Bâtiment Kourilsky,
    184, rue du Faubourg Saint-Antoine,
    75571 Paris Cedex 12,
    France.

  • Olivier Poch
    Institut de Génétique et de biologie moléculaire et cellulaire,
    BP 163, 67404 Illkirch Cedex,
    CU de Strasbourg, France

  • José-Alain Sahel
    Inserm U.592,
    Laboratoire de Physiopathologie cellulaire et moléculaire de la rétine,
    Université Pierre et Marie Curie,
    Hôpital Saint-Antoine,
    Bâtiment Kourilsky,
    184, rue du Faubourg Saint-Antoine,
    75571 Paris Cedex 12,
    France.

Parties annexes