Livres et revuesBooks and Reviews

Disability Retirement in Industrial Pension Plans. By W. Michael Blumenthal. Princeton, N.J.: Industrial Relations Section, Princeton University, 1956, 62 pp.[Notice]

  • Roger Chartier
220 RELATIONS INDUSTRIELLES LIVRES ET REVUES Les recensions suivantes sont de Roger Chartier. Disability Retirement in Industrial Pen sion Plans. By W. Michael Blumen thal. Princeton, N.J.: Industrial Rela tions Section, Princeton University, 1956, 62 pp. Les publications de la Section de rela tions industrieUes de Princeton sont ra rement volumineuses, mais elles impres sionnent par la netteté de leur présen tation et par le caractère scientifique de leur contenu. Celle-ci, de M. W. Machiel Blumenthal, s'intéresse au tra vailleur âgé et à l'âge de la retraite; plus précisément, elle étudie le problè me des handioapés (disabled), qui, pour la plupart, ne sont pas — ou sont impar faitement — protégés par les lois d'acci dents de travail. M. Blumenthal, com pilant les réponses faites à un question naire précis, donne le bilan de la pro tection accordée par 102 compagnies employant 3,000,000 de travailleurs à ceux qui deviennent handicapés, tempo rairement ou non, totalement ou non, avant l'âge normal de la retraite. L'au teur en profite pour établir l'incidence de ces cas de « disability » avant l'âge de la retraite. d'économistes de McGill travaillant de concert, s'impose au lecteur par sa clarté et son sens critique. L'auteur y décrit l'évolution de la technique elle-même, les problèmes quotidiens que pose sa mise en application, l'attitude et la par ticipation syndicales, les griefs que pose la qualification du travail, ses avantages et inconvénients, et enfin, ses implica tions économiques. Dans sa concision, ce petit livre repo se d'énormes traités spécialisés d'où le sens critique est généralement absent. Formai Job Evaluation and Some of Its Economie Implications. By L. G. Nicolopoulos. Research Report No. 1. Montreal: The Industrial Relations Centre of McGill University, 1954. 43 pp. L'évaluation des tâches — ou quali fication du travail — est à la mode dans l'industrie canadienne. Les plans se multiplient, imposants et souvent com pliqués. La tentation de l'administra teur, en présence d'un tel appareil tech nique, est de s'enfermer dans la myopie et d'oublier de situer l'évaluation des tâches dans ses relations avec un mon de plus large, celui des forces en inter relation sur le marché du travail. Cette publication aux proportions mo destes, qui s'appuie sur la pensée collec tive de techniciens du job evaluation et Industrial Conflict and Dispute Settle ment. Seventh Annual Conference (April 18-19, 1955). Montreal: In dustrial Relations Centre, McGill Uni versity, 1955. 121 pp.- Le Rapport du 7e Congrès des rela tions industrieUes de McGill contient des conférences pour la plupart très inté ressantes qui portent sur les conflits industriels et leur solution. Celle du Dr H. D. Woods, directeur du Centre, contient une évaluation cri tique de l'arbitrage obligatoire au Ca nada. Ce texte stimulant a fait beau coup de bruit, à une époque où, devant l'ampleur — bien souvent surfaite — des malaises industriels, on disait à tort et à travers que la grève était une for mule périmée, et qu'il convenait de laisser à un tribunal « impartial » le soin d'imposer aux parties la recette « la meilleure ». Le professeur Woods, après un relevé historique de la législa tion présente et de ses effets sur la négo ciation collective, suggérait au contraire qu'on laisse aux parties leur liberté tout au long du procédé; et que s'il devait y avoir changement, que celui-ci se fît dans le sens d'une plus grande latitude. L'artiéle du professeur Wilbert E. Moore, sociologue ...