L'accès à la plateforme Érudit connaît actuellement un ralentissement, dû à un incident chez notre prestataire technique. Nous sommes désolés de ce désagrément et collaborons activement à rétablir le service. L'information sera mise à jour sur notre pageTwitter

Présentation[Notice]

  • Michel Thérien

La Revue des sciences de l'éducation est heureuse d'offrir à ses lecteurs et à ses lectrices du Canada et de la communauté scientifique internationale son premier numéro thématique sur la professionnalisation et la formation des enseignants.

Pour réaliser ce numéro thématique, la direction de la Revue a fait appel à trois rédacteurs invités, Claude Lessard de l'Université de Montréal, Madeleine Perron et Pierre-W. Bélanger de l'Université Laval, qui ont structuré le contenu du numéro et sollicité les contributions québécoises, américaines et européennes. La direction de la Revue les remercie de leur apport et considère comme un pri- vilège d'avoir pu compter sur leur envergure intellectuelle et leur participation éclairée.

En produisant un numéro thématique par année, la Revue des sciences de l'éducation désire témoigner des réalisations de la communauté scientifique fran- cophone du Canada et, en offrant ses pages aux chercheurs américains et européens, à la fois affirmer une nouvelle ouverture à la recherche scientifique, souligner la nécessité de coopérations et d'échanges internationaux, et déter- miner en quelque sorte de nouveaux horizons d'attentes de la part de la commu- nauté scientifique oeuvrant en éducation. Aussi s'attend-elle à une large réception, conforme au niveau atteint au Canada et dans la communauté scientifique interna- tionale.

À l'heure où les démocraties occidentales remettent en question la forma- tion des maîtres et la professionnalisation des enseignants, la Revue des sciences de l'éducation propose différents éclairages vis-à-vis de choix importants qui seront faits et sa contribution prend la forme d'une importante production scien- tifique qu'elle lance sur le marché des biens symboliques.

Michel Thérien, directeur

4 REVUE DES SCIENCES DE L'ÉDUCATION