Vous êtes sur la nouvelle plateforme d’Érudit. Bonne visite! Retour à l’ancien site

Recensions

Rey, B. (1998). Faire la classe à l'école élémentaire. Paris: ESF.

  • Noëlla Bourgeois

…plus d’informations

  • Noëlla Bourgeois
    Université de Moncton

Logo de Revue des sciences de l’éducation

Corps de l’article

Cet ouvrage destiné aux enseignantes et aux enseignants débutants porte essentiellement sur les savoir-faire à développer pour accomplir efficacement les multiples activités reliées à la gestion d'une classe élémentaire. Dans cette perspective, l'auteur propose des réponses précises et concrètes aux préoccupations et aux questions soulevées à maintes reprises par des enseignantes et des enseignants en exercice relativement à l'autorité et la discipline à exercer, à la motivation des élèves et la gestion des apprentissages, à l'organisation physique et temporelle de la classe.

Quoique l'objectif principal du volume soit de proposer des techniques et des conseils qu'il serait facile de transposer dans la pratique quotidienne de ceux qui ont pour métier de faire la classe, l'auteur ne minimise aucunement la complexité de cette fonction et reconnaît qu'elle ne peut se pratiquer de façon mécanique. Dans cet esprit, il fait valoir l'importance d'un cadre de référence bien intégré et nécessaire à l'orientation de choix éclairés dans la mise en application des solutions proposées. Comme il le souligne si bien, «plutôt que de mémoriser des recettes qui seront toujours plus ou moins inadéquates, il est préférable de se donner des principes qui permettront de forger, le moment venu, l'attitude qui convient à chaque situation nouvelle» (p. 8). Ainsi, au-delà des conseils pratiques qu'on peut relever dans l'ouvrage, Bernard Rey propose un certain nombre de principes pour favoriser la gestion efficace de la vie de classe au primaire.

Sans être un ouvrage d'envergure sur le sujet de la gestion de classe au primaire, le texte de Bernard Rey m'apparaît fort pertinent et utile pour toute personne liée à l'éducation des jeunes élèves. De lecture facile, rédigé dans un style simple et concis, ce petit livre saura plaire autant aux néophytes, qui y trouveront des pistes utiles et des mises en garde susceptibles de les éclairer dans l'exercice de leur nouvelle fonction, qu'aux enseignantes et aux enseignants chevronnés qui y reconnaîtront certaines pratiques familières ou encore une confrontation de celles-ci, ce qui saura sûrement susciter leur réflexion.

Il traite sommairement, mais non moins adéquatement, des dimensions pédagogique et organisationnelle du métier de l'enseignement au primaire, en tenant compte de la multiplicité des tâches qui y sont reliées. Les conseils prodigués tout au long du volume m'apparaissent judicieux, nuancés, conformes aux connaissances et aux pratiques actuelles. Même s'il est présenté en fonction du système français d'éducation, le fruit de cette réflexion n'en est pas moins pertinent pour les enseignantes et les enseignants des milieux nord-américains qui pourront aisément le transposer à leur réalité.