L'accès à la plateforme Érudit connaît actuellement un ralentissement, dû à un incident chez notre prestataire technique. Nous sommes désolés de ce désagrément et collaborons activement à rétablir le service. L'information sera mise à jour sur notre pageTwitter

Recensions

Correa Molina, E. et Gervais, C. (2008). Les stages en formation en enseignement : pratiques et perspectives théoriques. Québec, Québec : Presses de l’Université du Québec

  • André Doyon

…plus d’informations

  • André Doyon
    Université de Moncton

Logo de Revue des sciences de l’éducation

Corps de l’article

Cet ouvrage collectif comporte dix articles regroupés en trois parties distinctes. La première partie, sur la contribution des formateurs à l’apprentissage, comporte deux études. Dans la première, les auteurs s’intéressent aux savoirs partagés par l’enseignant et le stagiaire au sujet de l’approche culturelle de l’enseignement. Dans la seconde, les auteurs examinent les avantages et les inconvénients que comporte l’inclusion d’enseignants associés dans un groupe de discussion électronique pour stagiaires.

La seconde partie de l’ouvrage regroupe quatre études sur le thème de l’identité professionnelle. Dans la première, il est question de la formation en alternance qui est conçue comme un espace de transition et de tensions identitaires. La seconde étude porte sur les compétences préalables à la construction de l’identité professionnelle chez de futurs enseignants en adaptation scolaire. Dans la troisième, l’auteure s’intéresse aux raisons d’agir et à la logique d’action du stagiaire qui est considéré comme un praticien réflexif à part entière. La quatrième étude porte sur les principales activités cognitives rapportées par de futurs enseignants dans le cadre de leur apprentissage en contexte de stage. Elle met en évidence la pertinence de l’utilisation d’une approche cognitive dans l’apprentissage de l’enseignement en stage.

La troisième partie de l’ouvrage regroupe quatre études sur le thème du développement des compétences. Dans la première, les auteurs s’intéressent à la construction des compétences liées à l’acte d’enseigner et explorent le processus à l’oeuvre dans la mobilisation et l’organisation de ressources chez les stagiaires. La seconde étude nous présente un exemple de formation à la pratique collaborative comme elle est vécue dans un milieu de stage. Dans la troisième étude, les auteurs proposent des pistes pour l’amélioration du dispositif et l’aménagement des conditions d’accompagnement du portfolio, considéré comme un catalyseur de la réflexion et du développement professionnel. Dans la quatrième étude, l’auteur, après avoir dégagé, entres autres, divers types d’engagement parental dans le suivi scolaire, présente les enjeux et défis de la formation des enseignants en ce qui a trait aux relations avec les parents.

Cet ouvrage comporte plusieurs études sur des thèmes différents. On y constate la prédominance de méthodologies de type qualitatif / interprétatif et d’une perspective cognitiviste/constructiviste. Pour l’ensemble des articles, les problématiques sont biens construites et les références, récentes. La réflexion sur le développement des compétences y occupe une place importante. Par contre, les personnes intéressées à la supervision pédagogique en tant que telle et à la dynamique des rôles au sein de la triade risquent de demeurer sur leur faim. Cet ouvrage m’apparaît utile pour les chercheurs intéressés à la formation initiale des enseignants, dans la mesure où il permet de voir le potentiel de certaines perspectives théoriques pour mieux comprendre le processus d’apprentissage chez les stagiaires pendant leur formation pratique.