Vous êtes sur la nouvelle plateforme d’Érudit. Bonne visite! Retour à l’ancien site

Survol rapide de la première phase de la revue

  • Jean-François Saucier

…plus d’informations

  • Jean-François Saucier
    MD., Membre de Santé mentale au Québec depuis 1981 et rédacteur en chef depuis 2001

Couverture de Le suicide, Volume 37, numéro 2, automne 2012, p. 7-273, Santé mentale au Québec

Corps de l’article

À nos collaborateurs : un grand merci. Depuis 30 ans, j’ai été comblé par la richesse et la diversité de vos manuscrits. D’abord comme membre du Comité de rédaction de la Revue et à la fin comme rédacteur en chef.

J’ai pu profiter, personnellement, de vos réflexions ou de vos recherches sur l’immense diversité du domaine de la santé mentale.

Grâce à vous, auteurs et directeurs de numéros thématiques, j’ai pu me ressourcer continuellement sur les aspects nouveaux de notre sujet.

Grâce à vous, je me suis rendu compte, au cours des années, que le Québec regorge d’initiatives innovantes en santé mentale, initiatives que nous avons pu détecter par l’entremise de nos nombreux directeurs de numéros thématiques qui ont été capables de convaincre plusieurs collègues de mettre par écrit la description de pratiques cliniques originales qui autrement seraient passées inaperçues.

Enfin, c’est grâce à vous tous que nous avons pu présenter à MEDLINE un dossier gagnant qui a fait de nous une des rares revues francophones répertoriées par cette prestigieuse institution.

Je compte enfin sur vous pour continuer à épauler la nouvelle équipe de rédaction qui prendra sous peu la relève.

Au moment de compléter la première phase de notre revue, il est me semble approprié d’écrire une courte chronique de son évolution au cours des trente-six premières années de son existence.

  • Revue fondée en 1976 par Yves Lecomte alors psychologue à la clinique externe du département de psychiatrie de l’hôpital Saint-Luc ; il en a été le directeur les 36 années durant.

    • Rédactrice en chef : Marie Guertin

  • Premier numéro en 1976 constitué du compte rendu du colloque « La psychiatrie de secteur : dix ans après » coordonné par Georges Aird, alors chef du Département de psychiatrie de l’hôpital Saint-Luc et membre du premier comité de rédaction de la revue.

  • Impression un peu fruste de ce premier numéro faite par l’hôpital Saint-Luc.

  • Printemps 1977 : Apparition sur la page frontispice de la revue, de la figure de la jeune fille inspirée (oeuvre de Louis-Pierre Bougie)

  • Automne 1978 : Première collaboration d’un collègue anglophone : Raymond H. Prince du Département de psychiatrie de l’Université McGill

  • Automne 1979 : Premier numéro thématique : « La femme québécoise » qui suscita un engouement majeur ; réimpression du numéro à 2 000 exemplaires, le plus grand succès de nos 36 ans.

  • Apparition de la rubrique « Mosaïques » un ensemble d’articles excellents hors thème, composée de manuscrits soumis à la revue par divers cliniciens et chercheurs.

  • Novembre 1981 : Apparition de la nouvelle rubrique « La parole aux usagers » qui se transformera en juin 1984 en « La tribune des lecteurs »

  • Novembre 1983 : Meilleure structuration des numéros thématiques avec éditorial écrit par le collègue chargé de coordonner ce dossier

    • Numéro thématique coordonné par Jean-Francois Saucier : « Enfant et Famille » extrêmement interdisciplinaire avec la collaboration de dix-huit collègues

  • Novembre 1983 : Apparition de la nouvelle rubrique : « J’ai lu »

  • Juin 1986 : Apparition de la nouvelle rubrique : « Événements régionaux »

  • Novembre 1987 : Deux dossiers thématiques (« Le chômage » et « Histoire et politique ») dans un même numéro, cela sera répété deux fois (juin 1989 et novembre 1999)

  • Automne 1991 : Constitution d’un « Comité scientifique international », composé de collègues de 28 pays.

  • Automne 1991 : Rajeunissement de la présentation graphique

  • Automne 1992 : Premier recrutement d’un collègue étranger dans le Comité de rédaction, qui grâce à l’internet pourra participer à la sélection des thèmes et des articles de « Mosaïques » il s’agit de Madeleine Moulin de Belgique

  • Printemps 1992 : Notre revue facilite la parution de la Nouvelle revue Filigrane : Écoutes psychothérapeutiques.

  • Printemps 1994 : 1er numéro thématique coordonné par des collègues non québécois : Olivier Chambon et Michel Marie-Cardine avec le thème : « Réadaptation et Psychothérapie des psychoses chroniques ».

    • Recrutement de trois nouveaux collègues non québécois au Comité de rédaction : Maryvonne Gognalons-Nicolet (Suisse), Marcel Jaeger (France), et John Ward (France).

    • Nouveau rédacteur en chef, David Cohen

  • Automne 1995 : Nouveau rédacteur en chef, Alain Lesage

  • Automne 1996 : Entente avec la banque de données Erudit pour archiver notre publication

  • Printemps 1998 : La revue établit un site internet

  • Automne 1999 : Apparition de la nouvelle rubrique : « Témoignage »

  • Printemps 2000 : Deux numéros simultanés (dont le 2e imprimé en « tête-bêche », en l’occurrence un numéro de L’Information psychiatrique, publication française, sur le thème : « les personnes psychiatriques souffrant de désorganisation psychique » et coordonné par Pierre Noël psychiatre parisien.

  • Automne 2001 : Nouveau rédacteur en chef, Jean-François Saucier

  • Printemps 2003 : Offre « en ligne » de tous les articles de la revue publiés entre 1976 à 1997 »

  • Printemps 2005 : Apparition en « tête-bêche » du premier débat : « Où va la psychiatrie ? » avec l’argument de départ par Willy Apollon, Danielle Bergeron et Lucie Cantin suivi de commentaires de dix collègues, dont un américain, et terminé par la réponse des auteurs de l’argument.

    Medline, la plus importante banque de données médicales au monde, accepte de publier les résumés de tous nos articles futurs. Nous sommes la seule revue francophone en Amérique à recevoir ce privilège. Il n’y a que deux revues de France, L’Encéphale et L’Évolution psychiatrique, qui ont réussi à obtenir ce même privilège.

  • Printemps 2006 : 2e débat coordonné par Mireille St-Onge et Hélène Provencher sur le thème : « Faut-il supprimer les voix ? »

  • Automne 2006 : 3e débat, coordonné par Jean-François saucier et André Gagnon (du Département de psychiatrie de l’Université d’Ottawa) sur le thème : « L’EMDR est-il cliniquement utile ? ».

    • Offre en ligne de tous les articles publiés depuis le tout début de la revue et de tous ceux à venir.

  • Printemps 2007 : Premier numéro sans dossier thématique, à cause de la pléthore d’excellents articles soumis à la revue par des chercheurs.

    • Publication en tête-bêche de Windigo I, une série d’articles sur la schizophrénie, coordonnée par Emmanuel Stip. Windigo II sera publié de la même façon au numéro suivant.

  • Printemps 2007 : Medline nous fait part de sa décision d’inclure dans leur banque les résumés de tous les articles publiés depuis le tout début de la revue.

  • Automne 2008 : Dossier thématique « La psychothérapie interpersonnelle » : ses coordonnateurs Ursula Streit et Jean Leblanc réussissent à obtenir la collaboration des sommités mondiales y compris une d’Australie.

  • Automne 2009 : Quatrième et dernier débat sur « L’âge minimal où l’enfant peut être gardé par le père dans le cas d’une garde partagée » coordonné par Francine Cyr

  • Printemps 2010 : Autre numéro composé uniquement de la rubrique « Mosaïques » avec neuf articles excellents qui furent soumis à la revue.

En conclusion, ce bref survol nous donne l’impression que la revue, partie uniquement de préoccupations locales, a réussi graduellement :

  • à élargir son horizon en accueillant et demandant la collaboration de collègues canadiens, américains, européens et même d’un australien ;

  • à diversifier sa présentation avec l’addition de plusieurs rubriques ;

  • à inclure dans son comité de rédaction des membres de divers pays.

Nous souhaitons une évolution semblable à la prochaine équipe.