In Memoriam[Notice]

  • Louis Jolin
In memoriam Jean Stafford (1942-2009) C’est avec une grande tristesse que les artisans et les collaborateurs de la revue Téoros ont appris le décès du professeur Jean Stafford, survenu en juillet dernier. Monsieur Stafford a été cofondateur de la revue Téoros en 1982 et il a siégé sans interruption sur le comité de rédaction de la revue jusqu’à sa retraite en 2006. Il a, bien sûr, écrit de nombreux articles qui ont été publiés dans la revue Téoros, qui ne serait pas ce qu’elle est devenue sans sa contribution constante. Il a aussi dirigé pendant plusieurs années la collection « Tourisme » aux Presses de l’Université du Québec. Jean Stafford a été professeur titulaire au département d’études urbaines et touristiques de l’École des sciences de la gestion de l’UQAM, dont il a été directeur de 1987 à 1991. Il a principalement enseigné aux étudiants du baccalauréat en gestion du tourisme et de l’hôtellerie (autrefois dénommé le baccalauréat en gestion et intervention touristiques) et aux étudiants de la maîtrise en gestion et planification du tourisme, qu’il a dirigée dans les premières années de sa création en 1997. Il a initié les étudiants aux méthodologies de la recherche en tourisme dont celles reliées à la prévision et à la prospective. Avant même les débats des dernières années, en France, sur la tourismologie et la science du tourisme, le professeur Stafford s’était intéressé dans les années 1980 à l’émergence de la science du tourisme et à ses différents paradigmes. Plusieurs de ses écrits ont porté sur ce sujet. La formation et la recherche en tourisme à l’UQAM sont tributaires de l’apport du professeur Stafford, qui souhaitait qu’elles fassent une place significative aux sciences sociales. Jean vivra longtemps dans la mémoire de Téoros et de ses artisans! Jean Pelletier (1940-2009) Décédé en avril 2009, Jean Pelletier n’était pas professeur à l’UQAM, mais c’était tout comme. Travailleur infatigable, grand lecteur de journaux et de périodiques, animateur hors pair, monsieur Pelletier a exercé diverses fonctions dans le secteur du loisir et du tourisme. Il a été pendant plusieurs années le directeur du Centre d’études du tourisme, qui a été jusqu’à sa fermeture, à la fin des années 1990, une ressource documentaire de premier plan pour les étudiants en tourisme. Il a conseillé plusieurs étudiants dans leur cheminement sans jamais compter son temps. Il était un ami de la revue Téoros, qu’il a aidée à faire naître et connaître. Il y a écrit à plusieurs reprises, notamment sur le transport aérien et sur le rôle de l’État en tourisme. Ces contributions furent très appréciées et lui aussi vivra longtemps dans notre mémoire. Louis Jolin pour le comité de rédaction