Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Anthropologie et Sociétés

Volume 39, numéro 1-2, 2015, p. 85-101

Liaisons animales : question d'affects

Sous la direction de Frédéric Laugrand, Michèle Cros et Julien Bondaz

Connecting with Animals : the Dynamics of Affects

Vínculos con los animales : cuestiones de afecto

Direction : Frédéric Laugrand (directeur)

Éditeur : Département d’anthropologie de l’Université Laval

ISSN : 0702-8997 (imprimé)  1703-7921 (numérique)

DOI : 10.7202/1030840ar

as
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Pour abonner votre institution : erudit-abonnements@umontreal.ca.
En cas de problème d’accès : erudit@umontreal.ca.

Connexion (abonné individuel)

Article

L’animal dans une société sans miroirLes Kasua de Nouvelle-Guinée

Florence Brunois-Pasina

Laboratoire d’anthropologie sociale, Collège de France, 52, rue du Cardinal Lemoine, 75005 Paris, France

florence.brunois@college-de-france.fr

Résumé

L’article décrit les expériences éprouvées par les enfants kasua de Nouvelle-Guinée dès leur naissance et en l’absence d’une image réfléchie entière du soi humain. Cette description permet de mettre en valeur la manière dont la société kasua structure schématiquement les expériences au monde et les oriente vers un relationnement de type animiste.

Mots clés : Brunois-Pasina, Kasua, animal, image réflexive de soi, attachement, interspécifique, empreinte, existants, imitation, perspectivisme intimiste, animisme

Abstract

The Animal in a Society without Mirror

Kasua of New Guinea

This article describes experiences encountered by Kasua children of New Guinea from birth and in the absence of a reflective image of the human self. This description enables to highlight the way in which Kasua society schematically structures experiences worldwide and orients them towards an animist type relationship.

Keywords: Brunois-Pasina, Kasua, Animal, Reflexive Self Image, Attachment, Imprint, Interspecies, Existing, Imitation, Intimate Perspectivism, Animism

Resumen

El animal en una sociedad sin espejo

Los Kasua de Nueva Guinea

Este artículo describe las experiencias vividas por los niños kasua de Nueva Guinea a partir de su nacimiento y en ausencia de un reflejo de la imagen completa del ser humano. Esta descripción permite valorizar la forma en que la sociedad kasua estructura esquemáticamente las experiencias del mundo y las orienta hacia una relación de tipo animista.

Palabras clave: Brunois-Pasina, Kasua, animal, imagen reflexiva de sí mismo, apego, inter-especifico, huella, existentes, imitación, perspectivismo intimista, animismo

Auteur : Florence Brunois-Pasina
Titre : L’animal dans une société sans miroir : les Kasua de Nouvelle-Guinée
Revue : Anthropologie et Sociétés, Volume 39, numéro 1-2, 2015, p. 85-101
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1030840ar
DOI : 10.7202/1030840ar

Tous droits réservés © Anthropologie et Sociétés, Université Laval, 2015

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016