Érudit - Promouvoir et diffuser la recherche
FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Année Volume Numéro Page 
>

Institution :

Usager en libre accès

Nouvelles pratiques sociales

Hors série numéro 1, hiver 2012, p. 152-160

La prévention précoce en question

Sous la direction de Michel Parazelli, Sylvie Lévesque et Carol Gélinas

Regards croisés France-Québec

Direction : Michel Parazelli (directeur)

Rédaction : Michel Parazelli (rédacteur en chef)

Éditeur : Université du Québec à Montréal

ISSN : 0843-4468 (imprimé)  1703-9312 (numérique)

DOI : 10.7202/1008633ar

nps
< PrécédentSuivant >

Abonnement requis!

L’accès à cet article est réservé aux abonnés. Toutes les archives des revues diffusées sur Érudit sont en accès libre (barrière mobile de 2 ou 3 ans). Pour plus d’information, consulter la page Abonnements et politique d’accès.

Pour abonner votre institution : erudit-abonnements@umontreal.ca.
En cas de problème d’accès : erudit@umontreal.ca.

Connexion (abonné individuel)

 

Implantation des principes de l’approche piklérienne (Lóczy) dans des centres de la petite enfance de la Montérégie

Sylvie Melsbach

Pour le Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie

Claudette Pitre-Robin

Pour le Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie

Résumé

Le Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie (RCPEM) a entrepris, avec ses membres, un important questionnement en regard de l’approche développée par l’Institut Pikler de Budapest. Des enquêtes et des recherches ont confirmé depuis de nombreuses années les succès de cette approche reconnue, ce qui a encouragé le RCPEM à entreprendre une démarche de sensibilisation et d’appropriation de celle-ci auprès de 16 centres de la petite enfance, à titre de projet pilote. Le grand intérêt de l’approche piklérienne repose d’abord sur le fait qu’il s’agit de la seule démarche pédagogique reconnue qui a réfléchi l’accueil en collectivité des enfants de 0 à 3 ans dans les plus petits détails. Puis, parce qu’elle se base sur la relation privilégiée entre l’enfant et l’adulte, sur la valeur de l’activité autonome pour assurer le développement optimal des enfants en collectivités et sur la motricité libre. Ces principes directeurs incitent clairement à emprunter la voie tracée à Lóczy, afin d’assurer l’amélioration de la qualité des services de garde. Une démarche qui s’entreprend doucement en Montérégie et qui se poursuivra dans les prochaines années.

Abstract

An association of childcare centres in the Montérégie (the Regroupement des centres de la petite enfance de la Montérégie – RCPEM) has undertaken with its members an extensive examination of the approach developed by the Institut Pikler de Budapest. For a number of years now, studies and research have confirmed the success of this established approach, which encouraged the RCPEM to undertake a campaign to raise awareness about it and adopt the approach in 16 childcare centres as a pilot project. This acute interest in the Piklerian approach is primarily due to the fact that it is the only recognized pedagogical approach that reflects the collective experience of working with children aged 0 to 3 months, in great detail. It is also due to it being based on the privileged relationship between child and adult, on the value of autonomous activity to ensure children’s optimal development in groups, and on free-ranging motor skills. These guiding principles provided a clear incentive to follow the path opened in Lóczy, to ensure better quality daycare services. This approach is being undertaken gradually in the Montérégie and will continue to be implemented and developed in the coming years.

Auteurs : Sylvie Melsbach et Claudette Pitre-Robin
Titre : Implantation des principes de l’approche piklérienne (Lóczy) dans des centres de la petite enfance de la Montérégie
Revue : Nouvelles pratiques sociales, Hors série numéro 1, hiver 2012, p. 152-160
URI : http://id.erudit.org/iderudit/1008633ar
DOI : 10.7202/1008633ar

Tous droits réservés © Université du Québec à Montréal, 2012

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2014