Livre

De la pauvreté à l’exclusion sociale : les pouvoirs publics interpelés

Gérard Boismenu

Au Québec et ailleurs, le thème de la pauvreté resurgit à l’avant-scène des préoccupations sociales à plusieurs reprises depuis une quarantaine d’années. Malgré l’attention portée à cette question sociale majeure, les résultats, dans bien des cas, se font souvent attendre et même sont contraires aux objectifs fixés. La pauvreté et l’exclusion sociale prennent des accents très prononcés dans certains pays et beaucoup plus effacés dans d’autres, même si ces pays partagent un développement socio-économique comparable. D’où la nécessité de bien cerner ce phénomène et ses manifestations. Les formes institutionnelles sont centrales pour la compréhension de ces variations. Ces institutions publiques et privées expriment un mode de conciliation spécifique du marché du travail, de l’État social et de la politique du marché du travail.

À la suite d’un exposé conceptuel et analytique sur ces questions, un examen attentif du phénomène est proposé, en mettant en relief les contrastes entre différents pays qui incarnent des modèles sociaux différenciés de production sociale de la pauvreté. Après le Canada et le Québec, les pays suivants sont étudiés : le Danemark, le Royaume-Uni, la France et l’Espagne.

Table of contents

Sommaire
Liste des figures
Liste des tableaux
Introduction
Conclusion générale
Bibliographie