Due to the exceptional circumstances concerning COVID-19, Érudit wishes to reassure its users and partners that all of its services remain operational. The Érudit team is now working remotely until further notice, and some operational activities may be slower than usual. Thank you for your understanding. More information

Livre

« JUSTICE ! » Chercheurs en zones troubles

Sous la direction de Caroline De Man, Alice Jaspart, Alexia Jonckheere, Catherine Rossi, Véronique Strimelle et Françoise Vanhamme (Ed.)

Le présent ouvrage explore une facette de la recherche peu traitée : l’expérience du métier de chercheur. Cet objet se découpe et se recoupe ici en un ensemble de thèmes qui ont émergé d’une analyse en groupe - quoique sensiblement réaménagée - menée par douze chercheurs criminologues. Il met en lumière les troubles et difficultés que le chercheur rencontre par rapport à son travail, sa place, ses valeurs, les institutions auxquelles il appartient, les institutions qu’il étudie… mais également, les doutes, réflexions, réactions qui émergent de la confrontation à ces troubles, ou encore les modes de régulation mis à contribution à cet égard.

Pour citer cet ouvrage : DE MAN C., JASPART A., JONCKHEERE A., ROSSI C., STRIMELLE V. et F. VANHAMME, Eds. (2017). « Justice ! » Chercheurs en zones troubles, Montréal : Érudit, Livres et Actes : https://retro.erudit.org/livre/justice/2017/index.htm.

Table of contents

Introduction
Chapitre II. Enjeux et apports de l’analyse collective dans le travail de recherche
Chapitre IV. Les ressources du chercheur dans son métier
Chapitre V. Criminologie critique en action
Chapitre VI. Étrave et entraves : à la recherche d’une boussole pour l’interaction éthique
Postface méthodologique