Due to the exceptional circumstances concerning COVID-19, Érudit wishes to reassure its users and partners that all of its services remain operational. The Érudit team is now working remotely until further notice, and some operational activities may be slower than usual. Thank you for your understanding. More information

Études françaises

Volume 34, Number 2-3, automne–hiver 1998 L’automatisme en mouvement Guest-edited by Gilles Lapointe and Ginette Michaud

Table of contents (23 articles)

  1. Présentation
  2. « Breton seul demeure incorruptible » (Borduas) : mise au point sur la référence surréaliste
  3. Pierre Gauvreau, provocateur
  4. Borduas dans les salons littéraires : lectures comparées de deux portraits (Éthier-Blais, Ferron)
  5. Temps de l’un, temps de l’autre : Beauté baroque et Nadja
  6. Derrière la femme‑objet : la représentation de Muriel Guilbault dans Beauté baroque
  7. Distances du poèmes : Gilles Hénault et Refus global
  8. Jean-Paul Mousseau : pour un nouvel espace scénique
  9. Un photographe chez les automatistes. Entretien avec Maurice Perron
  10. Le cercle des automatistes et la différence des femmes
  11. Refus global  : de la contestation à la commémoration
  12. Filiations et ruptures au sein de l’automatisme : la correspondance Borduas‑Riopelle

Documents. Scènes privées de l’automatisme : lettres et textes

  1. Lettres à Guy Viau (1944‑1946)
  2. Lettre à Claude Gauvreau
  3. Lettres à Jacques Ferron (1947‑1949)
  4. Allou Hamalin ou la peinture automatique
  5. « La vie est déjà ailleurs »
  6. Lettres à Paul‑Émile Borduas
  7. Lettres à Paul‑Émile Borduas
  1. Collaborateurs
  2. Résumés
  3. Liste des illustrations
  4. Illustrations

Tous droits réservés © Les Presses de l'Université de Montréal, 1998

Back issues of Études françaises