Des pratiques à notre image

Le Journal créatif pour les jeunes et leur santé mentale[Record]

  • Nicholas Dupuis

…more information

  • Nicholas Dupuis
    Artiste formateur certifié en Journal créatif

Par la réflexion présentée dans cet article, je décrirai ma pratique d’exploration artistique en exposant ses fondements et ses outils, permettant ainsi de mieux comprendre comment accompagner des jeunes aux parcours parsemés de défis et de divers soucis, pour les aider à accéder plus facilement à un mieux-être et à ouvrir de nouvelles possibilités d’épanouissement. Qui n’a pas entendu l’opinion généralement répandue que l’adolescence est une période intense et parfois compliquée? Cependant, être jeune implique aussi l’énergie créative, la liberté, la découverte et l’expression de soi. À une période où on ressent le besoin de créer sa vie et de s’épanouir, de mieux définir ce qui a du sens pour soi, un outil simple tel que le journal créatif permet à ces jeunes de se trouver un guide intérieur, sûr et fiable. Travailler en santé mentale auprès des jeunes nécessite une compréhension des problèmes sociaux actuels. Parmi les phénomènes présents dans leur génération, il existe, entre autres, l’exclusion sociale, la cyberintimidation, l’identité de genre et l’orientation sexuelle. Les réalités contemporaines amènent les jeunes à être plus à risque à éprouver de la détresse psychologique. Dans un contexte où les jeunes préfèrent les approches axées sur la dimension relationnelle, il devient d’autant plus pertinent de voir le journal créatif comme un outil d’intervention novatrice afin de soutenir les jeunes en difficulté. Toutes les formes d’expression peuvent aider à mieux vivre, car « la musique change l’humeur, la danse et le sport aide à décharger l’énergie. Écrire, dessiner et faire du collage dans un journal personnel aide à mieux se sentir » (Jobin, 2015, p. 11). Il est question ici de présenter le journal créatif et de préciser en quoi il a servi à ma pratique artistique avec les jeunes. À la base, le journal créatif trouve sa source et ses ramifications dans le journal intime, l’art-thérapie, l’écriture créative et les théories sur la créativité. Le journal créatif se définit comme un « journal intime non conventionnel, un outil d’exploration de soi qui allie les mondes de l’écriture du dessin et du collage de façon originale et créative » (Jobin, 2010, p.16). Cet outil m’a permis de voir le bouillonnement créatif chez les jeunes et de leur apporter un soutien précieux à un stade où elles ou ils composent avec des histoires personnelles et des émotions qui ne sont pas toujours simples à comprendre. J›ai pu constater au fil de mes ateliers à quel point celles et ceux qui se disaient sans talent ont démontré une grande créativité et ont été surpris d›en posséder autant, ce qui a eu comme résultat d’augmenter leur estime de soi. À cette fin, mon travail avec le journal créatif consiste à donner le droit d’émerger à toutes les formes d›inspiration et d›idées. La prémisse que l›art n›est pas une question de talent, mais de confiance dans son propre processus créatif constitue alors la pierre angulaire du journal créatif. Avec des moyens comme l›écriture, le dessin et le collage, le journal créatif permet à chacun de vivre une expérience axée sur la découverte, le jeu et l›expérience de créer, en ressentant le plaisir de voir se dévoiler une oeuvre personnelle. Parmi mes expériences avec le journal créatif des jeunes, j’ai collaboré à l’organisation de deux ateliers multidisciplinaires mis sur pied avec le Centre de santé communautaire de Sudbury, impliquant différents intervenants intéressés par la santé mentale chez les adolescentes et adolescents. Le but de ces ateliers était ...

Appendices