Service social

Volume 34, Number 2-3, 1985 L’organisation communautaire

Table of contents (23 articles)

Éditorial

  1. La Commission Rochon : enjeux pour le service social, les services sociaux et la société.

Avant-Propos

  1. L’organisation communautaire, à contre-courant de l’État-Business

Articles

  1. L’organisation communautaire : définition et paradigme
  2. L’éco-développement : virage ou mirage pour l’organisation communautaire?
  3. R.♀.S.E. du Nord : une pratique de conscientisation avec des femmes de classe populaire
  4. La recherche-action à caractère militant : le cas du GRAP
  5. Une démarche de recherche-action pour l’analyse de la situation et des besoins des femmes dans Lotbinière
  6. l'analyse des mouvements sociaux urbains : questions de méthode
  7. Éducation populaire et politique : l’urgence d’un renouvellement des modèles traditionnels de la gauche
  8. L’approche communautaire en centre local de services communautaires : les enjeux en cause et les conditions requises
  9. Nouvelles pratiques des organisations populaires… Du militantisme au bénévolat au service de l’État
  10. Des enjeux pour l’action militante des années 80
  11. De l’animation à la révolution

Commentaires et documents

  1. Le Forum de la Conférence mondiale des femmes, Nairobi, Kenya, 10-19 juillet 1985
  2. L’utilisation de l’intervention féministe avec un groupe d’aînées

Recensions

  1. Au ras des pâquerettes : méthodes d’organisation communautaire, par Marc Savaria, Drummondville, Luttes urbaines, 1985, 190 pages.
  2. Animation préventive de quartier… si on s’y mettait, par Pierre Lacroix, Monique Weaner et Daniel Paquet, Québec, Service de réadaptation sociale inc., 1984, 43 pages.
  3. Pratiques de conscientisation. Expériences d’éducation populaire au Québec, par G. Ampleman, G. Doré, L. Gaudreau, C. Larose, L. Leboeuf et D. Ventelou, Montréal, Nouvelle Optique, 1983, 304 pages.
  4. Guide méthodologique pour la recherche et l’action sociale, par André Jacob, Montréal, Nouvelle frontière, 1984, 65 pages.
  5. Les groupes populaires à Sherbrooke : pratique, financement et structure, par Jean-Pierre Deslauriers et Hermance Pouliot, Département de service social, Université de Sherbrooke, 1982, 91 pages.
  6. Les mobilisations populaires urbaines, par Pierre Hamel, Jean-François Léonard et Robert Mayer, Montréal, Nouvelle Optique, 1982, 482 pages / L’intervention communautaire, par Henri Lamoureux, Robert Mayer et Jean Panet-Raymond, Montréal, Éditions Saint-Martin, 1984, 237 pages.
  7. Faut-il brûler les pancartes? Le mouvement populaire aujourd’hui, par Jean Panet-Raymond et Jean-François René, Montréal, Édition ACEF du Centre de Montréal, 1984, 94 pages.
  8. La recherche qualitative : résurgence et convergences, sous la direction de Jean-Pierre Deslauriers, Chicoutimi, Université du Québec à Chicoutimi, Groupe de recherche et d’intervention régionales (GRIR), 1985, 169 pages. (« Renouveau méthodologique »).