En raison des circonstances exceptionnelles dues à la COVID-19, Érudit souhaite assurer à ses utilisateurs et partenaires que l'ensemble de ses services demeurent opérationnels. Cependant, afin de respecter les directives gouvernementales, l’équipe d’Érudit est désormais en mode télétravail, et certaines opérations pourraient en être ralenties. Merci de votre compréhension. Plus de détails

Actes

Actes du colloque international Le pénal aujourd'hui : pérennité ou mutations / Proceedings of the Punishment Today: Permanence or Mutation International Conference

Sous la direction de Marion Vacheret, Manon Jendly, Philippe Mary, Bastien Quirion et Dominique Robert

À l'heure où les gouvernements des États occidentaux plaident en faveur d'un durcissement des sanctions pénales, où les groupements de victimes font entendre leurs voix et où les entreprises privées prennent une place considérable sur le marché pénal et pénitentiaire, la peine contemporaine semble puiser sa légitimité dans différents fondements difficilement conciliables. Selon plusieurs, elle procède d'un retour à un certain néo-rétributivisme auquel s'oppose l'idée toujours présente de la réhabilitation des contrevenants. Dans ce cadre, si l'incarcération, institution séculaire punitive, demeure un objet de prédilection de l'arsenal pénal, la peine se voit administrée et ses contours redessinés à la lumière d'instruments toujours plus performants au coeur desquels les notions de droits, d'imputabilité et de responsabilisation occupent une place prépondérante.

C'est autour de ces grands enjeux que l'Équipe de Recherche sur la Pénalité du Centre International de Criminologie Comparée a organisé un colloque international sur la pénalité contemporaine dont ces actes sont issus. Ce colloque a rassemblé près de 50 conférenciers qui se sont penchés sur les finalités de la sanction pénale, ses formes, ses réussites et ses échecs. Les actes reprennent 29 des communications présentées lors de ce colloque et portent sur les cinq dimensions majeures qui ont été au coeur des travaux de réflexion des participants. Leur publication a été rendue possible grâce à la collaboration de Uri Ben-Gal, Chloé Leclerc et Adriana Pacheco.

L'Équipe de recherche sur la pénalité du Centre International de Criminologie Comparée s'intéresse aux théories, politiques, pratiques et expériences qui traversent le champ de la peine en s'interrogeant notamment sur la pérennité ou les mutations des fondements de l'intervention pénale contemporaine. Les chercheurs de cette équipe analysent plus particulièrement les finalités, les différentes formes, les logiques, les manifestations et les implications de la peine et se préoccupent de la question de la création de la loi, ainsi que des droits et de leur mise en oeuvre. Ils s'intéressent également à l'articulation du pénal avec les autres institutions et aspects de la vie sociale.

Table des matières

Introduction
Au cœur de l’administration de la peine : les surveillants et leur propre souffrance
Le genre et la couleur de la peine
Quand la danse entre en prison : de la reconquête de soi aux enjeux pour la criminologie
Bons et moins bons usages du corps du délinquant
Panser ou penser le pénal
Le juge, le pénal, l’hérésie