En raison des circonstances exceptionnelles dues à la COVID-19, Érudit souhaite assurer à ses utilisateurs et partenaires que l'ensemble de ses services demeurent opérationnels. Cependant, afin de respecter les directives gouvernementales, l’équipe d’Érudit est désormais en mode télétravail, et certaines opérations pourraient en être ralenties. Merci de votre compréhension. Plus de détails

Éditorial

 

Actrices et acteurs de changement

  • Réjean Savard

…plus d’informations

Couverture de Actrices et acteurs de changement, Volume 65, numéro 1, janvier–mars 2019, p. 4-45, Documentation et bibliothèques

Corps de l’article

Quel que soit leur milieu, les professionnelles et professionnels de l’information ont un rôle crucial à jouer pour faire évoluer leur métier et leur organisation. Les changements de fond qui ont un impact sur nos professions nous obligent à nous positionner en tant qu’actrices et acteurs pour faire valoir nos idées et nos expertises afin d’intégrer au mieux les transformations que nous vivons.

Dans les milieux documentaires et archivistiques, le changement est omniprésent et se décline de multiples façons. Le développement technologique est sans fin. Les publics auxquels nous nous adressons sont de plus en plus diversifiés, et les budgets de fonctionnement sont en stagnation… Il est légitime de se questionner sur la nature et les implications de ces bouleversements, car un simple déni ou une posture nostalgique ne mèneraient nulle part. Mais comment avancer avec ouverture, confiance et détermination dans une direction nouvelle dont on ne connaît pas encore précisément les contours ?

C’est avec ces questions en tête que le Congrès des professionnels de l‘information a eu lieu en novembre dernier. Et comme nous le faisons maintenant chaque année, nous avons voulu, dans ce premier numéro de 2019, revenir sur la thématique du congrès. Vous trouverez donc ici des articles issus du programme de ce congrès, dont la conférence de M. Jean-Louis Roy, président-directeur général de BAnQ, que nous considérons comme une magnifique introduction à cette thématique.

Bonne lecture et merci aux collaborateurs et collaboratrices de ce numéro !