Discourse and Writing/Rédactologie

Rédaction : Kim Mitchell (Co-editor), Sean Zwagerman (Co-editor), Isabelle Clerc (French Editor), Isabelle Sperano (French Editor), Brittany Amell (Reviews Editor), Jordana Garbati (Reviews Editor)

À propos

Rédactologie/Discourse and Writing est une revue pluridisciplinaire bilingue en libre accès. Elle fait la promotion de recherches théoriques et appliquées sur la rédaction professionnelle, ses fondements, ses produits, ses processus, ses impacts, ses contraintes, son enseignement et sa pratique dans de nombreux secteurs d’activité au sein des gouvernements, des entreprises, des milieux communautaires, etc. Cet ensemble de préoccupations correspond au champ propre de la rédactologie.

Plus spécifiquement, sur le plan théorique, la rédactologie s’intéresse à la description fine des opérations sous-jacentes au processus d’écriture d’un écrit professionnel, ainsi qu’à l’identification et à la caractérisation des compétences que le rédacteur mobilise tout au long de cette activité. Elle postule que les écrits professionnels se distinguent d’autres types d’écrits, notamment parce que leur finalité pragmatique concerne le fonctionnement en société et parce que leur contexte de production suppose l’existence d’un mandant et d’un mandataire.

Sur le plan appliqué, la rédactologie étudie les pratiques professionnelles de la rédaction, aussi bien du point de vue des rédacteurs que des lecteurs (ou utilisateurs). Elle interroge les conditions de pratique pour être à même de les décrire, de les modéliser, de les modifier et de les enseigner.

Rédactologie accueille aussi des propositions qui portent sur les diverses approches et méthodes de recherche employées pour investiguer la rédaction professionnelle.

Ces considérations générales étant posées, nous proposons ici quelques sujets d’intérêt pour la revue Rédactologie :

  • approches et méthodes de recherche : des modes traditionnels à la complexité de la recherche-intervention
  • apports théoriques et méthodologiques des disciplines connexes : linguistique, psychologie, communication, sociologie, design, sciences de l’information, etc.
  • concepts-clés : emprunts conceptuels et déploiement en rédactologie
  • évaluation de l’impact des écrits et de l’efficacité communicationnelle
  • compréhension en lecture : du continuum lisibilité-intelligibilité aux représentations mentales
  • réception et destinataire : du changement d’attitude au passage à l’action
  • état d’une profession : acteurs, modes, lieux, collaboration, certification, écosystème
  • éthique de la pratique : entre compromis, valeurs et enjeux de société
  • processus sous-jacents : lecture, écriture, relecture, compréhension, argumentation
  • enseignement : état des curriculums, développement d’une rédactique, plus-value de la formation universitaire, techniques de formation, ouvrages-clés, évaluation des performances
  • rédaction et design : de la mise en texte à la conception d’un objet du monde
  • produits et artefacts : caractérisation des genres, anciens ou en émergence
  • éléments d’histoire : évolution des genres, des pratiques, des connaissances au fil du temps.

 

Coordonnées

Directices (français)

Isabelle Clerc, Université Laval, isabelle.clerc@com.ulaval.ca

Isabelle Sperano, MacEwan University, speranoi@macewan.ca

Directeurs-trices (anglais)

Kim Mitchell, Red River College, KMMitchell@RRC.CA

Sean Zwagerman, Simon Fraser University, sean_zwagerman@sfu.ca

 


DW/R est publiée en libre accès et sans frais depuis 2011.

Historique de la revue (1 numéro)

L’archivage pérenne des articles sur Érudit est assuré par Portico.

Politique éditoriale et éthique

Examen par les pairs et processus de publication

Rédactologie accepte et publie des soumissions sur une base continue. Toutes les propositions d’articles longs seront soumises à un examen par les pairs en double aveugle. Les articles courts et les comptes rendus critiques seront évalués par le comité de rédaction.

Avant de soumettre un article, les auteurs sont invités à envoyer une proposition de 300 mots maximum dans laquelle ils indiqueront s’ils comptent publier un article court ou long. Leur projet d’article doit être transmis à Isabelle Clerc Isabelle.Clerc@com.ulaval.ca et Isabelle Sperano speranoi@macewan.ca. Si leur proposition est acceptée par le comité de rédaction, les auteurs devront s’inscrire en ligne et soumettre leur article par voie électronique via le système : https://journals.sfu.ca/dwr/index.php/dwr/user/register.

Les articles longs soumis (une fois la proposition de 300 mots acceptée) seront évalués en double aveugle par des évaluateurs externes spécialistes des questions abordées. Les auteurs seront informés de l’acceptation de leur article ou des demandes de modifications dans un délai d’un mois après la soumission. Une fois que les auteurs auront terminé leurs corrections et que la version finale sera déposée sur le portail de la revue, l’article sera mis en page et soumis à la correction d’épreuves finale avant d’être publié.

Mention de droit d’auteur

Si un article est sélectionné pour publication dans Rédactologie (DW/R), il sera publié électroniquement selon les conditions de la licence publique Creative Commons Attribution-ShareAlike (CC BY-SA 4.0). Cette licence permet à quiconque d’adapter le contenu de l’œuvre et de s’y référer, à condition de citer la publication originale et d’accorder une licence aux œuvres dérivées selon les mêmes termes. Il n’y a pas de frais associés à la soumission ou la publication d’un article. Les auteurs conserveront leurs droits d’auteur sans restriction, ainsi que tous les droits de publication, mais nous leur demandons d’indiquer que DW/R est la publication originale. Les auteurs sont autorisés à déposer toutes les versions de leur article dans un dépôt institutionnel ou disciplinaire.

Déclaration de confidentialité

Les noms et adresses électroniques recueillis sur le site Web de la revue seront utilisés exclusivement aux fins convenues. Ces informations ne seront divulguées à aucune autre partie.

Considérations éthiques

L’auteur affirme que sa soumission est un travail original et que tout matériel tiers ou précédemment publié contenu dans le document a été correctement attribué et, le cas échéant, que les autorisations ont été obtenues. Tous les travaux utilisés comme sources ont été correctement cités. Toutes les parties citées comme auteurs ont contribué à l’œuvre, et toutes les parties qui ont contribué à l’œuvre sont incluses et ont été informées des termes de cet accord.

L’auteur garantit que le travail n’est pas diffamatoire ou illégal, qu’il ne porte pas atteinte aux droits ou à la vie privée d’autrui et qu’il est exact au meilleur de ses connaissances. L’auteur accepte que, si une partie de cette déclaration est fausse, toute responsabilité liée à la publication de cette œuvre incombe à l’auteur et non à l’éditeur.

Le cas échéant, la recherche effectuée pour produire le travail a été approuvée par un comité d’éthique ou un comité d’examen institutionnel, et le consentement éclairé des participants a été obtenu.

L’auteur a divulgué tout conflit d’intérêts potentiel, réel ou perçu, lié à la publication de ce travail. L’auteur a aussi identifié dans les remerciements toutes les sources de financement nécessaires à la réalisation de la recherche en lien avec ce travail.


Instruction pour les auteurs

Types d’articles acceptés par la revue

La revue accepte des articles longs, des articles courts et des comptes rendus.

Articles longs (de 3000 à 4000 mots, bibliographie comprise)

Les articles longs doivent clairement faire progresser les connaissances en matière de rédactologie. Nous publions des recherches inédites, qu’elles soient théoriques ou empiriques. Les manuscrits ne doivent pas dépasser un total de 4 000 mots, incluant les annexes et la bibliographie.

Les manuscrits des articles longs doivent respecter les règles suivantes :

  • inclure un résumé en français et un résumé en anglais de 150 mots chacun et 3-5 mots-clés dans les deux langues ;
  • être soumis dans un seul fichier électronique en format .doc ou .docx dans l’ordre suivant : remerciements, s’il y a lieu, résumés, corps du texte, annexes, bibliographie ;
  • placer les tableaux et les figures (d’excellente qualité/résolution) à des endroits appropriés dans le texte, et non dans des fichiers supplémentaires ;
  • inclure les URL des notices bibliographiques (et s’assurer qu’elles soient fonctionnelles) ;
  • respecter les directives de l’American Psychological Association (APA), 7e édition, francisée (voir le guide  joint) ;
  • ne pas inclure d’informations permettant d’identifier l’auteur dans le texte ou les propriétés du fichier. Les références à des institutions spécifiques doivent être évitées. L’occultation des autocitations n’est nécessaire que s’il est évident que les travaux appartiennent à l’auteur les soumettant, comme dans la déclaration suivante :  « Comme nous l’avons constaté dans nos travaux précédents (Mitchell et Zwagerman, 2020) […] ».

 

Articles courts (de 1000 à 1500 mots)

Les articles courts ont pour but de décrire la réalité des pratiques en milieu professionnel sous forme d’études de cas, de témoignages, d’entrevues, etc. L’objectif des articles courts est de présenter aux lecteurs un panorama d’expériences.

Les manuscrits des articles courts doivent respecter les règles suivantes :

  • inclure un résumé en français et un résumé en anglais de 100 mots chacun et 3-5 mots-clés dans les deux langues ;
  • être soumis dans un seul fichier électronique en format .doc ou .docx dans l’ordre suivant : remerciements, s’il y a lieu, résumés, corps du texte, annexes, bibliographie ;
  • placer les tableaux et les figures (d’excellente qualité/résolution) à des endroits appropriés dans le texte, et non dans des fichiers supplémentaires ;
  • inclure les URL des notices bibliographiques (et s’assurer qu’elles soient fonctionnelles) ;
  • respecter les directives de l’American Psychological Association (APA), 7e édition, francisée (voir le guide joint) ;
  • ne pas inclure d’informations permettant d’identifier l’auteur dans le texte ou les propriétés du fichier. Les références à des institutions spécifiques doivent être évitées.

 

Comptes rendus (de 600 à 800 mots)

Rédactologie publie des comptes rendus de livres, de sites Web et d’autres textes dans le domaine de la rédactologie. Les comptes rendus doivent être présentés de manière critique afin d’informer le lectorat de DW/R (étudiants, professeurs, chercheurs, praticiens) des nouvelles pratiques, théories et ressources pédagogiques au sein de notre communauté de recherche.

Un compte rendu critique efficace doit suivre les règles suivantes :

  • informer le lecteur de l’objectif du texte, des principaux éléments de contenu et du public ciblé par l’article ;
  • montrer comment le texte se situe par rapport aux études de rédactologie ou aux pratiques en rédaction professionnelle ;
  • analyser de façon critique le contenu du texte en vue d’évaluer sa contribution aux travaux de recherche existants ou aux pratiques en cours ;
  • fournir un aperçu équilibré des forces et des limites du texte.

La revue accepte toute sollicitation d’ouvrages récents, en français ou en anglais, qui intéressent la rédactologie.

Une fois que le sujet du compte rendu a été confirmé auprès du comité de rédaction, le compte rendu doit être soumis à l’évaluation dans les 4 mois qui suivent la réception du document analysé.

Les auteurs doivent envoyer leur compte rendu sous format .doc ou .docx. Les comptes rendus doivent respecter le format APA (7e édition) francisé (voir le guide joint). Le titre du compte rendu doit inclure le nom du texte examiné et celui de son auteur. Il convient également d’inclure les informations suivantes concernant le texte : site Web, éditeur, nombre de pages et DOI (identifiant numérique d’objet).