En raison des circonstances exceptionnelles dues à la COVID-19, Érudit souhaite assurer à ses utilisateurs et partenaires que l'ensemble de ses services demeurent opérationnels. L’équipe d’Érudit est en mode télétravail jusqu'à nouvel ordre et certaines opérations pourraient en être ralenties. Merci de votre compréhension. Plus de détails

Études françaises

Volume 38, numéro 1-2, 2002 Derrida lecteur Sous la direction de Ginette Michaud et Georges Leroux

Sommaire (17 articles)

  1. Présentation : jacques Derrida : la lecture, une responsabilité accrue
  2. Pris au mot
  3. Le parjure, peut-être (« brusques sautes de syntaxe »)
  4. Déconstructions
  5. Le temps de la lecture
  6. « Passion : transcendance » Derrida lecteur du platonisme négatif
  7. L’expérience aporétique aux origines de la pensée.
  8. Deux lectures d’Emmanuel Levinas
  9. L’imprenable en question ou se prendre à mourir
  10. À Demeure : le lire comme un hôte
  11. Derrida, lecteur de Freud et de Lacan
  12. Des lectures de Joyce, oui
  13. Tentations proustiennes*
  14. Autobiographie et judéité chez Jacques Derrida
  15. Wundgelesenes
  16. La voix voilée : derrida lecteur de soi (Fragment d’une lecture de Voiles)
  17. Vols d’aveugle autour d’une librerie

Tous droits réservés © Les Presses de l'Université de Montréal, 2002

Anciens numéros de Études françaises