L'accès à la plateforme Érudit connaît actuellement un ralentissement, dû à un incident chez notre prestataire technique. Nous sommes désolés de ce désagrément et collaborons activement à rétablir le service. L'information sera mise à jour sur notre pageTwitter

Hommage aux professeurs Thomas De Koninck et Paul-Hubert Poirier[Notice]

  • Guy Jobin

…plus d’informations

  • Guy Jobin
    Directeur Revue, Laval théologique et philosophique

Avec le début de l’année académique 2018-2019, une page d’histoire se tourne au Laval théologique et philosophique. Depuis un an, l’équipe de rédaction est en transformation. Outre le changement à la direction survenu en septembre 2017, c’est maintenant au tour des postes de rédacteur de connaître un remaniement. Dans ce numéro, les lecteurs auront remarqué que le professeur Bernard Collette-Dučić de la Faculté de philosophie de l’Université Laval a pris la relève du professeur Thomas De Koninck au poste de rédacteur en philosophie et que le professeur Cory Andrew Labrecque de la Faculté de théologie et de sciences religieuses a remplacé le professeur Paul-Hubert Poirier au poste de rédacteur en sciences des religions et en théologie. Les professeurs De Koninck et Poirier ont assumé les tâches de rédacteur au LTP pendant 23 ans et 16 ans respectivement. Par le travail rigoureux de suivi des dossiers, par le choix des évaluateurs et par leurs contacts dans les milieux de la recherche, ils ont été les garants de la qualité scientifique du LTP, laquelle fait sa renommée dans le créneau qu’elle occupe. Leur souci de produire une revue de qualité s’est manifesté tout au long de leurs mandats, et ce à travers les grands bouleversements qu’a connu le monde de l’édition savante. Ces hommes de haute science ont contribué à l’animation intellectuelle locale, nationale et internationale par leur engagement sans faille envers leur domaine propre de recherche et par leur participation à la diffusion des percées scientifiques. La revue célébrera en 2020 le 75e anniversaire de sa création et de parution continue. Si elle a la réputation qu’on lui connaît, une part considérable en revient à l’implication et au dévouement des professeurs De Koninck et Poirier. En collaboration avec les directeurs qui se sont succédé, ils ont pris le relais de ceux qui les ont précédés. Ils tendent maintenant le témoin à une autre génération d’animateurs de la revue. La nouvelle équipe peut prendre avec confiance et audace les rênes de la revue. Elle est en bon ordre et prête à un nouveau départ.