Relations

Numéro 808, mai–juin 2020 L’intelligence artificielle : au service de l’humain ?

Feuilleter ce numéro

ARTISTE INVITÉ : Après avoir été géologue en Alberta, Jacques Goldstyn a délaissé le pétrole pour revenir à ses premières amours : le dessin. Incrusté au magazine Les Débrouillards depuis 35 ans, il y a créé la sympathique grenouille Beppo. Sous le pseudonyme de Boris, il commet des caricatures politiques pour L’Aut’journal, La Gazette de la Mauricie et celle de Montréal ainsi qu’à la CSN. Récipiendaire de nombreux prix en littérature jeunesse, il a entre autres publié L’Arbragan, Azadah et Les Étoiles aux éditions de la Pastèque, et Jules et Jim chez Bayard Canada. Toujours fasciné par le monde scientifique, il n’est cependant pas très porté vers la chose technologique. Il dessine encore à la main sur du vrai papier, à l’aquarelle et à l’encre de Chine. Les promesses de l’intelligence artificielle le laissent plutôt dubitatif, mais il y voit de savoureux sujets de caricatures. Collaborateur régulier de Relations depuis 2004, c’est en situation de confinement en Espagne – COVID-19 oblige – qu’il a créé les oeuvres reproduites dans le présent dossier.

Sommaire (23 articles)

Éditorial

Actualités

  1. Pour un système électoral juste et équitable
  2. GNL Québec, non merci !
  3. Développement et paix : la saga se poursuit
  4. Jovenel Moïse, en marche vers la dictature

Débat

Dossier. L’intelligence artificielle : au service de l’humain ?

Ailleurs

  1. À qui le pétrole nigérian ?

Regard

  1. Décoloniser l’État québécois
  2. Entre aliénation et résonance : entrevue avec Hartmut Rosa

Sur les pas d’Ignace

Chronique littéraire

In extremis. Quelque chose sur le feu

  1. 5. Ad nauseam

Questions de sens

  1. Babel couronnée

Recensions

Le carnet

  1. Infiniment nomade

Tous droits réservés © Relations, 2020

Anciens numéros de Relations