Vous êtes sur la nouvelle plateforme d’Érudit. Bonne visite! Retour à l’ancien site

Dossier

Images de la production scénique des écritures de Daniel Danis

  • Gilbert David

…plus d’informations

  • Gilbert David
    Université de Montréal

Couverture de Daniel Danis, Volume 40, numéro 1, automne 2014, p. 5-250, Voix et Images

Corps de l’article

La présente section propose huit photographies d’autant de productions scéniques des oeuvres de Daniel Danis. Dans l’entretien avec l’auteur qui la précède, il n’a pas été question des approches proposées par divers metteurs en scène de ses textes. Il n’y a là aucun mystère, car un auteur de théâtre est rarement le mieux placé pour évaluer la pertinence ou non des productions de son oeuvre — trop heureux d’avoir été choisi par un producteur. De plus, notre dossier est centré sur l’écriture danisienne et assez marginalement sur ses manifestations en présence d’un public.

Néanmoins, il aurait été regrettable de ne pas faire voir au moins quelques images représentatives du passage nécessaire d’un texte de théâtre à sa représentation, en sélectionnant (surtout) des créations depuis 1993 jusqu’à nos jours, dans la mesure justement où la dramaturgie danisienne pose un grand nombre de défis aux créateurs théâtraux — de l’acteur au metteur en scène et au scénographe — en raison de son questionnement concernant les conventions dominantes.

Celle-là de Daniel Danis. Mise en scène de Louise Laprade, production d’ESPACE GO (Montréal), 1993. Avec, de gauche à droite, Marc Legault (Le Vieux), Jean-François Pichette (Le Fils) et Isabelle Miquelon (La Mère).

Photo : Yves Renaud

-> Voir la liste des figures

Cendres de cailloux de Daniel Danis. Mise en scène de Gill Champagne, production du Théâtre Blanc (Québec), 1995. Avec, de gauche à droite, Linda Laplante (Shirley), Marco Poulin (Clermont) et Nathalie Poiré (Pascale).

Photo : Patrick Fabre

-> Voir la liste des figures

Le chant du Dire-Dire de Daniel Danis. Mise en scène de Marc Béland, production du Théâtre le Mimésis (Montréal), église de l’Immaculée-Conception, 2012. Avec, de gauche à droite, Guillaume Regaudie (Fred-Gilles), Louis-Philippe Tremblay (Rock), Marie-France Bédard (Noéma) et Yves-Antoine Rivest (William).

Photo : Hugo B. Lefort

-> Voir la liste des figures

Le langue-à-langue des chiens de roche de Daniel Danis. Mise en scène de Michel Didym, production de la Comédie-Française au Théâtre du Vieux-Colombier (Paris), 2001. Avec, de gauche à droite, Bérangère Allaux (Djoukie), Anne Kessler (Joëlle) et Cécile Brune (Déesse).

Photo : Éric Didym

-> Voir la liste des figures

e. Roman-dit de Daniel Danis. Mise en scène d’Alain Françon, production du Théâtre de la Colline (Paris), 2005. Avec, de gauche à droite, Stéphanie Béghain (Noiraude) et Caroline Proust (Romane).

Photo : Pascal Victor

-> Voir la liste des figures

Kiwi de Daniel Danis. Écriture scénique de l’auteur, coproduction Le Grand Bleu (Lille), Compagnie Daniel Danis, arts/sciences (Montréal) et autres. Avec, de gauche à droite, Marie Delhaye (Kiwi) et Baptiste Amann (Litchi)

Photo : Krista Boggs

-> Voir la liste des figures

Sommeil et rouge (d’après Chant de l’éternel regret de Po Kui-Yi) de Daniel Danis. Écriture scénique de l’auteur, coproduction de la Compagnie Daniel Danis, arts/sciences (Québec) et autres, Usine C, 2006. Avec, de haut en bas, Daniel Danis et la danseuse Ziyian Kwan.

Photo : Jasmin Le Blanc

-> Voir la liste des figures

Terre océane de Daniel Danis. Mise en scène de Gill Champagne, coproduction du Théâtre de Quat’Sous, du Théâtre du Trident, de Logomotive Théâtre (Elbeuf sur Seine, France) et de la Compagnie Daniel Danis, arts/sciences, au Théâtre d’Aujourd’hui (Montréal), 2007. Avec, de gauche à droite, Sébastien René (Gabriel) et François Clavier (Antoine).

Photo : Yanick MacDonald

-> Voir la liste des figures

Parties annexes