Aequitas Revue de développement humain, handicap et changement social Journal of human development, disability, and social change

Managing editor(s): Line Beauregard (Directrice de publication) / Editor(s): Patrick Fougeyrollas (Co-rédacteur en chef), Loïc Andrien (Co-rédacteur en chef), Pauline Cheynoux (Secrétaire de rédaction)

Journal preceded by Développement Humain, Handicap et Changement Social / Human Development, Disability, and Social Change

About

Aequitas Revue de développement humain, handicap et changement social est une revue bilingue qui s’intéresse au développement et à la diffusion des connaissances sur les déterminants personnels et environnementaux de la participation sociale des personnes ayant des incapacités.

Elle valorise les perspectives « interdisciplinaire », « transincapacité » (cross-disability) et « transgénérationnelle » : toutes les disciplines, les types de déficiences et incapacités, et les groupes d’âge y sont représentés.

Aequitas Revue de développement humain, handicap et changement social ouvre ses colonnes aux chercheurs expérimentés, aux étudiants gradués, aux cliniciens et aux organisations de défense des droits désirant partager leurs résultats de recherche et leurs articles de transfert de connaissances.

Contact

Adresser un article à la revue AEQUITAS à l'adresse suivante : 

Pauline Cheynoux

Réseau international sur le Processus de production du handicap (RIPPH)
525, boulevard Wilfrid-Hamel Est, local F-117.4
Québec (Québec), Canada
G1M 2S8

Le Secrétariat de rédaction accusera réception des articles proposés dans un délai de cinq jours ouvrables et répondra à toute demande de renseignementssur la revue AEQUITAS et sur les activités du Réseau International pour le Processus de Production du Handicap (RIPPH).


 

A partir de Janvier 2023, la revue AEQUITAS sera en Open Access sur ERUDIT

Abonnement à la revue papier

L’abonnement à la revue papier via le site du RIPPH, comprend deux numéros (par année). Les personnes ou les organismes qui préfèrent recevoir la revue Aequitas en version papier doivent choisir entre un abonnement individuel ou organisationnel :

– Individuel (70 $)

– Organisationnel (85 $)

 

Numéros antérieurs

Il est à noter que toutes les archives des numéros de la revue AEQUITAS anciennement Revue de Développement humain, handicap et changement social parus entre 2009 et 2019 sont disponibles sur la page d'ERUDIT  gratuitement en version électronique.

De plus, les archives antérieures à 2009 sont consultables sur le site internet du RIPPH

Back issues (5 issues)

Permanent archiving of articles on Érudit is provided by Portico.

Editorial policy and ethics

Charte éditoriale

La Charte éditoriale présente la nature des obligations que les auteurs et les responsables de la revue doivent respecter afin d’assurer la qualité de AEQUITAS, Revue de Développement Humain, Handicap et Changement Social / Journal of Human Development, Disability and Social Change

 

  • Obligations des auteurs

  1. Droits d’auteurs

Tout article soumis à la revue devra respecter les règles relatives aux droits d’auteurs.

  1. Respecter les conventions entourant le droit de citer en référant les lecteurs à l’ensemble des sources utilisées lors de l’écriture de l’article.
  2. Obtenir une autorisation écrite afin d’intégrer tout matériel ne s’avérant pas le fruit du travail des auteurs (photographie, tableau, image, graphique, etc.)
  3. Mentionner le nom des co-auteurs ou des assistants de recherche ayant participé à la réalisation ou à l’écriture de l’article soumis.
     
  1. Règles d’éthique et respect de la différence

Les auteurs auront, si besoin, à rendre compte au Comité de rédaction des méthodes d’investigation choisies et des techniques utilisées afin de satisfaire les normes éthiques officielles et coutumières réglant les pratiques de recherche dans le domaine choisi. Le Comité de rédaction se réserve également le droit de refuser tout article s’il contient des préjugés sexuels, raciaux, religieux ou liés à la différence.

 

  • Obligations de la revue

  1. Conflits d’intérêts

La revue s'engage à employer tous les moyens possibles afin d'éviter l'apparition de conflits d'intérêts.

  1. Tout expert sollicité pour évaluer un article est tenu de déclarer au rédacteur en chef s’il se trouve en conflit d’intérêt.
  2. Si un membre du Comité de rédaction soumet un article à la revue, il-elle ne participera pas au processus d’évaluation de cet article.
  3. Si un expert ne s’estime pas en mesure de juger impartialement l’article proposé, pour quelque raison que ce soit, il-elle devra en informer le rédacteur en chef. Il-elle se verra déchargé-e de la responsabilité d’évaluer l’article en question.
  4. Toute utilisation de l’influence personnelle dans le processus d’évaluation des articles soumis est formellement proscrite.

Dans le cas où le rédacteur en chef constate qu'un membre du Comité de rédaction emploie sa position afin de modifier à son avantage le contenu d'un numéro, il demandera au fautid de cesser immédiatement ses activités pour la revue. Une procédure d'exclusion temporaire ou permanente pourra être enclenchée par le directeur de la revue et votée par le comité de rédaction. 

 

  1. Respect de l’anonymat des contributeurs

Les membres du Comité de rédaction sont tenus de respecter l’anonymat des articles, et ce, afin de garantir l’égalité des contributions et de favoriser un processus d’évaluation neutre. Toute référence ou allusion à l’identité de l’auteur dans le texte sera retirée pour l’évaluation.

Seuls les membres du Comité de rédaction connaîtront l'identité des contributeurs. Ils ne devront en aucun temps fournir d’indications sur la provenance d’un article en cours d’évaluation.

 

Évaluation des articles

Les articles originaux soumis à la revue AEQUITAS peuvent être soit des réponses à un appel d’articles dans le cadre d’un numéro thématique, soit des propositions spontanées pour publication dans un numéro varia. Le secrétariat de la revue accusera réception des manuscrits aux auteurs. Toutes les propositions d’article sont d’abord examinées par le comité éditorial. Les textes, anonymisés sont ensuite évalués par au moins deux experts anonymes. L’auteur-e sera informé-e des résultats de l’évaluation de son article par un courriel d'un membre du comité éditorial chargé du suivi de l’évaluation.  

Il est également possible que des modifications soient exigées de la part du comité de éditorial pour que le matériel soumis puisse paraître à l’intérieur des pages de notre périodique. Si ces modifications ne sont pas réalisées dans un délai raisonnable, il est possible que nous ne puissions publier l’article pour le numéro choisi par l’auteur.

 

  1. Disponibilité des résultats d’évaluation

Après avoir reçu les résultats de l’évaluation (grille d'évaluation, commentaires des évaluateurs et décision de la revue d’acceptation ou de refus), l’auteur-e sera accompagné-e par le chargé de suivi dans la modification ou l'amélioration de son texte, le cas échéant. Il-elle pourra, à sa demande, consulter l’intégralité de la grille d’évaluation anonyme remplie par les évaluateurs.

 

  1. Processus d’arbitrage

La revue AEQUITAS se réserve à tout moment le droit d’accepter ou de refuser un article soumis pour fin de publication.

Toutefois, si après évaluation un article est refusé sans demande de modifications par deux évaluateurs, mais que l’auteur-e estime que son article a fait l’objet d’une évaluation injuste, il-elle est invité-e à en faire part au rédacteur en chef. Si celui-ci le juge approprié, il peut faire procéder à une nouvelle  évaluation de l’article en cause, par deux nouveaux experts. A l’issue de cette seconde évaluation, il appartient au rédacteur en chef de la revue de décider en dernière instance de la publication ou non de l’article en question.

 

  1. Publicité

La revue peut accepter de publier de la publicité payée à certaines conditions :

  1. Provenir d’autres publications savantes si des avantages sont prévus en retour pour notre publication. 
  2. Annoncer des conférences, des colloques ou toute autre manifestation scientifique d’intérêt pour la revue et pour ses lecteurs.
  3. S’assurer que les publicités proposées par les entreprises ou autres organisations répondent aux principes de cette charte éditoriale. Aucun produit, service ou promotion ne pourra faire l’objet d’une publicité dans les pages de la publication. Tout encart sera considéré comme une forme de publicité payée.

 

Pour une définition du concept de conflit d’intérêt, voir CARRÉ, P., 2004, «Les conflits d’intérêt : Ce qui compte, c’est la transparence», Revue des Maladies Respiratoires, 21, p. 1073.

 

Ligne éditoriale

La revue AEQUITAS est publiée par le Réseau International sur le Processus de Production du Handicap (RIPPH). Par conséquent, il est important que sa ligne éditoriale soit en cohérence avec la mission, les objectifs et les valeurs du RIPPH.
 

La mission :

Le Réseau International sur le Processus de production du handicap (RIPPH) est un organisme international, basé au Québec (Canada), visant l’exercice du droit à l’égalité des personnes ayant des incapacités par le biais du développement et de la diffusion des connaissances, contribuant à une société inclusive.

Il a pour mission de favoriser une réponse plus adéquate aux besoins des personnes ayant des déficiences, des incapacités et vivant des situations de handicap par le biais de la promotion, de l’application et du développement du cadre conceptuel du Modèle de développement humain - Processus de production du handicap (MDH-PPH).
 

Les objectifs :

  • Soutenir le développement des connaissances
  • Diffuser les connaissances
  • Promouvoir les droits humains
  • Faire du réseautage au niveau international.
     

Les valeurs :

  • Le respect, en toutes circonstances, de la dignité humaine, de l’autonomie individuelle, y compris la liberté de faire ses propres choix.
  • La valorisation de la pleine participation sociale des personnes de tous âges ayant des incapacités et le développement de sociétés inclusives comme principes fondamentaux.
  • La reconnaissance de l'importance des facteurs environnementaux dans la création des situations de handicap.
  • La non-discrimination et l’accès inclusif comme conditions fondamentales visées par toute société ou habitat.
  • La reconnaissance de la transversalité du handicap et la pertinence d’approches différenciées selon le genre, l’orientation sexuelle, l’âge et l’appartenance linguistique, ethnique et culturelle.
  • La responsabilisation de l’ensemble des acteurs sociaux dans leurs champs de compétences dans la mise en œuvre du droit à l’égalité et de sociétés inclusives.

Si un article va à l’encontre d’un objectif ou s’oppose à une valeur du RIPPH, cela représente une raison menant au refus de l’article.

 

Thèmes et orientations

La revue s’intéresse au développement et à la diffusion des connaissances concernant la participation sociale des personnes ayant des incapacités, ainsi qu’aux développements conceptuels dans le champ du handicap, à la défense des droits, aux représentations sociales, aux perspectives de changements sociaux. Bref, la revue est ouverte à toutes les contributions participant à la réalisation de la mission et des objectifs du RIPPH.

La revue valorise les perspectives «°interdisciplinaires°», «°trans-incapacités°» (cross-disability), «°intersectionnelles°» et «°transgénérationnelles°» dans toutes les disciplines de sciences humaines et sociales, quelles que soient les formes de déficience et d’incapacité et qu’elles qu’en soient les causes y compris le vieillissement. Ces principes incluent les maladies chroniques et les problèmes de santé mentale persistants ou épisodiques.

Bien que la revue publie des textes scientifiques, elle désire également ouvrir ses colonnes aux professionnels qui interviennent dans le milieu et ce dans une perspective intersectorielle. Elle souhaite aussi offrir aux personnes qui vivent avec des déficiences, des incapacités ou des situations de handicap une occasion de prise de parole. Par conséquent, la revue publie différentes catégories de textes fondés sur les savoirs académiques, expérientiels et professionnels, dont on trouvera les descriptions dans le document : «°Instructions aux auteurs°».

 

Définitions des termes

Le RIPPH participe à la promotion du Modèle de développement humain – Processus de production du handicap. Dans ce sens, il adhère aux définitions conceptuelles de ce modèle et vise à leur diffusion internationale. Dans un souci d’éviter les confusions dues à la polysémie des termes ou à leur traduction, il est demandé aux auteurs d’utiliser ces définitions.

Cependant, il est nécessaire de clarifier que cela est demandé dans le but d’augmenter la qualité de la revue et de faciliter la compréhension des lecteurs. En aucun cas, cela vise à empêcher la publication de textes qui se référeraient à d’autres définitions de ces termes.  La revue est bien au contraire ouverte aux articles qui désirent discuter explicitement des définitions de termes en les questionnant, les confrontant, les critiquant ou en proposant des bonifications.

Les notions qui donnent le plus souvent lieu à des confusions que nous désirons éviter sont les suivantes :

 

  1. Aptitudes : Une aptitude est la possibilité pour une personne d’accomplir une activité physique ou mentale. Une aptitude peut varier entre la capacité totale à accomplir une activité jusqu’à l’incapacité complète d’accomplir cette activité. Par conséquent, une personne incapable d’accomplir une activité motrice, visuelle, auditive, intellectuelle, cognitive ou comportementale vit une incapacité.

 

  1. Habitudes de vie : Une habitude de vie est une activité courante ou un rôle social valorisé par la personne ou son contexte socioculturel selon ses caractéristiques (l’âge, le sexe, l’identité socioculturelle, etc.). Elle assure la survie et l’épanouissement d’une personne dans sa société tout au long de son existence.

 

  1. Situation de participation sociale : Une situation de participation sociale correspond à la réalisation d’habitudes de vie, résultant de l’interaction entre les facteurs personnels et les facteurs environnementaux.

 

  1. Situation de handicap : Une situation de handicap correspond à la réduction de la réalisation d’habitudes de vie, résultant de l’interaction entre les facteurs personnels et les facteurs environnementaux.

 

Ainsi, la situation de handicap est toujours relative à l’interaction entre les facteurs personnels et environnementaux. Cela implique qu’être en situation de handicap ne relève jamais uniquement des facteurs personnels. Une personne peut vivre de nombreuses incapacités et ne pas être en situation de handicap, dès lors qu’elle réalise ses habitudes de vie.

Une personne ne peut pas non plus être en « situation de handicap physique, mental, intellectuel, psychique, visuel » … Une situation de handicap n’est pas une caractéristique fonctionnelle de la personne, mais bien la conséquence de la rencontre entre la personne ayant des incapacités avec des obstacles environnementaux physiques et sociaux.

 

Aussi, les énoncés comme « personnes handicapées » ou « personnes vivant avec un handicap°» sont-ils à éviter, car ils entretiennent une confusion courante entre la désignation de personnes ayant des incapacités et celle de personnes en situation de handicap.

L’utilisation de terminologies tirées d’ouvrages, articles ou autres usages courants historiquement et culturellement peut être mise entre guillemets, ou mieux encore, explicitée en note de bas de page.

 

Politique anti-plagiat

La revue défend une politique anti-plagiat visant à protéger les droits d'auteurs et d'assurer le caractère original des textes qu'elle publie.

La Revue Aequitas n’accepte pas le plagiat, même celui d’un auteur par lui-même.

Afin d’éviter toute difficulté, les auteurs doivent les consignes de rédaction.

Le plagiat fait également partie des critères d’évaluation et de contrôle dans la démarche d’évaluation.

En cas de plagiat avéré, l’article est immédiatement retiré du processus de publication. Le comité éditorial entendra l’auteur avant de décider les suites à donner au processus. Le comité pourra décider d’aller jusqu’à interdire toute nouvelle soumission de la part de l’auteur.


Information for contributors

Instructions aux auteurs

AEQUITAS, Revue de Développement Humain, Handicap et Changement Social /Journal of Human Development, Disability and Social Change est une revue bi-annuelle de sciences humaines et sociales, à comité de lecture, publiée par le Réseau International sur le Processus de Production du Handicap (RIPPH),organisme sans but lucratif ayant pour objectif la promotion et la diffusion des connaissances visant le changement social pour une meilleure participation sociale des personnes ayant des incapacités.

Revue bilingue (français-anglais), animée par un comité de rédaction pluridisciplinaire et international, elle est ouverte à toutes les disciplines des sciences humaines et sociales, et s’intéresse au développement et à la diffusion de connaissances sur les déterminants personnels et environnementaux de la participation sociale des personnes de tous âges ayant des incapacités ainsi qu’à la défense de leurs droits, dans toutes les cultures et quelles que soient les formes de déficience ou d’incapacité.

Le champ de la revue couvre l’ensemble des approches et des problématiques sociales, économiques et politiques relatives au handicap. Elle ouvre ses colonnes aux chercheurs, aux étudiants (maîtrise, doctorat) désirant partager des résultats de recherche, des méthodologies originales, des propositions théoriques. Sont également valorisés par la revue, les témoignages de personnes désirant partager leur expérience et leurs analyses en lien avec leurs incapacités ou l’incapacité d’un proche.

Elle est ouverte également aux contributions de professionnels et autres intervenants de terrain, ainsi qu’à celles d’organismes communautaires, qui souhaitent partager leur méthode d’intervention, leurs pratiques, leurs expériences de terrain ou leurs analyses politiques et théoriques.

 

I. Catégories d’articles

  1. Articles originaux

Les articles originaux peuvent être issus de trois formes de savoir : académique, expérientiel ou professionnel. Tous les articles originaux publiés par la revue, en français ou en anglais, sont soumis à une évaluation anonyme par les pairs (au minimum deux experts).

  • Savoirs académiques

Les articles académiques (issus d’une discipline scientifique) (8000 mots maximum, hors bibliographie, figures et tableaux) réfèrent aux travaux de recherche originaux, fondamentaux ou appliqués (résultats d’enquête, analyses critiques de pratiques, programmes ou politiques, propositions théoriques ou conceptuelles, …).

  • Savoirs expérientiels

Ces articles (4000 mots maximum) visent à offrir une opportunité aux personnes avec des incapacités ou à leurs proches (bénévoles, proches aidants) de partager l’analyse de leur expérience, ou une réflexion approfondie en rapport avec une situation vécue. Ces textes peuvent avoir pour objectif de sensibiliser à une situation particulière, de démontrer la nécessité d’une action, de promouvoir les droits, de valoriser une pratique professionnelle, d’analyser les conséquences d’un changement institutionnel, etc.

  • Savoirs professionnels

Ces articles (4000 mots maximum) visent à permettre aux professionnels (ergothérapeutes, médecins, intervenants sociaux, gestionnaires et autres) de partager leurs analyses de leur expérience de terrain, des enjeux qu’ils rencontrent, des conséquences de certains changements environnementaux (politique publique, organisation de service, réductions budgétaires, …)
 

  1. Échos de la communauté

Cette catégorie de texte offre la possibilité de publier de brefs comptes rendus (2000 mots maximum) visant à informer le lectorat de la revue de travaux de recherche en cours, de publications récentes ou d’évènements d’intérêt dans le champ du handicap. Selon leur objet, ces « échos de la communauté » peuvent être soumis dans l’une des trois rubriques suivantes:

  • Notes de recherche : Elles peuvent porter sur des recherches en cours (supervisées par un conseil scientifique) ou des rapports de thèses de doctorat récemment soutenues, dans le champ du handicap.

  • Notes de lecture : Recensions de publications (ouvrages, numéros de revues, …) récemment parues dans le champ du handicap. 

  • Évènementiel : Compte rendus d’évènements récents en rapport avec l’avancée des droits, l’évolution de politiques publiques, une initiative associative, une action d’organismes communautaires, etc.

Les textes publiés dans la rubrique Échos de la communauté ne sont pas soumis à évaluation par les pairs, mais le Comité de rédaction se réserve le droit de publier ou non les notes soumises à la revue en fonction de leur intérêt et qualité.

 

II. Conditions de publication

  • La rédaction n’accepte que des articles et des textes originaux n’ayant pas été soumis à une autre publication.
  • Tout article accepté pour publication dans la revue AEQUITAS devient la propriété exclusive du RIPPH, lequel en détient les droits d’auteur. 
  • Les auteurs sont tenus de signer un formulaire de cession des droits d’auteurs pour l’ensemble de l’article soumis et accepté par la revue. Il incombe aux auteurs d’informer la rédaction de la revue si un article proposé pour publication contient un (ou des) document(s) déjà publié(s) ailleurs et par conséquent susceptible(s)de faire l’objet de droits d’auteur.
     

Soumettre un article à la revue

Par l’envoi de leur article, les auteurs reconnaissent avoir lu et accepter les conditions de publication mentionnées ci-dessus.

L’article devra respecter les normes de présentation de la revue ci-dessous.

 

Normes de présentation

Page titre

Sur la page titre, figureront :

  • Le titre de l’article en français et en anglais
  • Le nom et prénom du (ou des) auteurs(s)
  • L’affiliation institutionnelle du (ou des) auteur(s)
  • La date de soumission de l’article
  • L’adresse postale et électronique, et le numéro de téléphone du correspondant avec lequel la revue sera en relation pendant le processus d’évaluation et de publication
  • La « Note d’auteur » (remerciements, éventuellement financement dans le cadre d’un programme, thèse de doctorat, etc.)
  • L’adresse de correspondance de l’auteur destinée aux lecteurs.

Résumés et Mots-clés

À la suite de la page de titre, faire figurer le titre, suivi des résumés en français et en anglais (200 mots maximum chacun) et des mots-clés (6 maximum) dans chacune des deux langues.

Texte de l’article

Le texte débutera sur une page distincte.
Le texte n’excédera pas 8000 mots pour les articles académiques, 4000 mots pour les articles issus des savoirs expérientiels et des savoirs professionnels (hors tableaux, graphiques et références), et 2000 mots pour les Échos de la Communauté (note de recherche, note de lecture, évènementiel).

Le texte sera saisi en format WORD, police de caractères Arial corps 11, double interligne, 4 marges constantes de 2,5 cm, au format A4.
Le texte sera paginé dans le coin inférieur droit.

Notes de bas de page

Elles sont destinées à expliquer une notion ou donner un complément d’information.
Elles doivent être créées en utilisant la fonction Word « note de bas de page » (et non manuellement), et numérotées en continu sur l’ensemble de l’article.
Les références bibliographiques ne doivent pas figurer en notes de bas de page mais en fin d’article.

Références bibliographiques

Les références dans le texte et en fin de texte doivent respecter les normes de l’APA,7ème édition.
Des indications pratiques et détaillées pourront être trouvées sur le site :

https://bib.umontreal.ca/citer/styles-bibliographiques/apa?tab=3282

En fin de texte, sous le titre « Références », seules les références citées dans le texte seront listées alphabétiquement par nom d’auteur, sans numérotation.

 

Tableaux, Figures, Illustrations

Les tableaux, figures et illustrations figureront dans le corps du texte et numérotés par ordre d’apparition dans le texte (ex : tableau 1, figure 1, figure 2).
Figures, tableaux, illustrations respecteront les critères de présentation ci-dessous :

  • Figures, tableaux et graphiques : 
    • Format : Word (.doc), Excel (.xls), JPEG (.jpg), GIF (.gif)
    • Présentation : Inclure directement dans l'article 
       
  • Photos : 
    • Format : Fichiers JPEG (.jpg)
    • Présentation : Résolution minimum : 72 dpi / Largeur minimum : 400 pixels
       
  • Graphisme (p.ex. logos) : 
    • Format : GIF (.gif) 
    • Présentation : Résolution minimum : 72 dpi / Largeur minimum : 400 pixels
       
  • Liens Web : 
    • Format : adresses URL à inclure directement dans l'article 
    • Présentation : Fournir si possible les adresses URL des documents d’accompagnement en français et en anglais
       
  • Autres : 
    • Présentation : Les auteurs désirant soumettre du matériel ne figurant pas dans ce tableau sont invités à prendre contact avec le secrétariat de rédaction

 

Pour soumettre un article :

L’adresser par courriel au Secrétariat de rédaction :

Pauline Cheynoux

Réseau international sur le Processus de production du handicap (RIPPH)
525, boulevard Wilfrid-Hamel Est, local F-117.4
Québec (Québec), Canada
G1M 2S8

Le Secrétariat de rédaction accusera réception des articles proposés dans un délai de cinq jours ouvrables et répondra à toute demande de renseignementssur la revue AEQUITAS et sur les activités du Réseau International pour le Processus de Production du Handicap (RIPPH).

 

Proposition de 3 évaluateurs sans conflits d’intérêt :

Lors de l’envoi de l’article, il est aussi possible de joindre le nom de 3 évaluateurs potentiels, sans conflit d’intérêt (personnes expertes dans le domaine d’écriture n’exerçant pas dans le même centre de recherche ou dans la même équipe, n’ayant pas de lien interpersonnel avec le ou les auteurs.es). Il faudra également préciser : les Universités de rattachement et les départements ou disciplines d’expertises pour chacun.

Editorial board

Comité Éditorial : 

Loïc ANDRIEN, Université de Lorraine, France (Co-rédacteur en chef)
Maria ARENTSEN, Université de Saint-Boniface, Canada/Manitoba
Catherine BARRAL, Paris, France
Normand BOUCHER, Université Laval, Canada/Québec
Patrick FOUGEYROLLAS, Université Laval, Canada/Québec (Co-rédacteur en chef)
Anne MARCELLINI, Université de Lausanne, Suisse
Martial MEZIANI, Université de Cergy Pontoise, France

Comité de Rédaction :

Jonas-Sebastien BEAUDRY,
Nicolas BIARD,
Emeline BRULE,
Pierre CASTELEIN,
Francis CHARRIER,
Catherine DORISON,
Hugo DUPONT,
Sylvain FEREZ,
Eve GARDIEN,
Yan GRENIER,
Sebastien KESSLER,
René KNUSSEL,
Mélanie LEVASSEUR,
Eléna PONT,
Saba Ayon HADI,
Didier SEGUILLON,
William SHERLAW,
Pierre SCHMITT,
Myreille ST-ONGE,
Hannah THOMPSON