Comptes rendus : Théories, idéologies et problèmes internationaux

Alexander, Yonah and Friedlander, Robert (Eds.). Self Determination : National, Regional and Global Dimensions. Boulder (Colorado), Westview Press, 1980, 407 p. Ra’anan, Uri, avec la collaboration de John D. Roche (Eds.). Ethnic Resurgence in Moderne Democratic States : A Multidisciplinary Approach to Human Resources and Conflict. Elmsford (N.Y.), Pergamon Press, 1980, 292 p.[Record]

  • Mikhael Elbaz

801

2. COMPTES RENDUS

THÉORIES, IDÉOLOGIES ET PROBLÈMES INTERNATIONAUX

Alexander, Yonah and Friedlander, Robert (Eds.). Self Détermination: National, Régional and Global Dimensions. Boulder (Colorado), Westview Press, 1980, 407 p. Ra'anan, Uri, avec la collaboration de John D. Roche (Eds.). Ethnie Résurgence in Modem Démocratie States: A Multidisciplinary Approach to Human Resources and Conflict. Elms-ford (N.Y.), Pergamon Press, 1980, 292 p.

La résurgence des mouvements néonationalistes en Europe mais également en Amérique du Nord ne cesse d'intriguer depuis une décennie les spécialistes des sciences sociales qui y consacrent études et réflexions où l'on décèle implicitement l'existence de cycles d'attestation ethnico-nationale que le vocable du droit à l'autodétermination individuel ou collectif, personnel ou territorial, est censé recouvrir.

Ainsi, le premier cycle fut celui" de l'autodétermination du citoyen ; avatar de la révolution française et de l'émergence de l'Etat-nation capitaliste en Europe de l'ouest. Le second cycle fut marqué par la proclamation tactique du droit à l'autodétermination des peuples des empires en décomposition après la Première Guerre mondiale. Le troisième cycle fut initié après la Deuxième Guerre mondiale et reconnut aux peuples colonisés le droit de se constituer en États selon les découpages administratifs des anciens empires coloniaux. Nous assistons depuis cette époque à un nouveau cycle caractérisé par la reviviscence ethnique au sein des sociétés capitalistes développées.

Par ailleurs, le droit à l'autodétermination est un principe général affirmé mais tributaire du rapport de forces tant au sein d'un Etat qu'au sein du système inter-étatique mondial: les Nations-Unies. La contradiction demeure donc considérable entre un droit démocratique et son application qui est soumise à l'interpré-

tation et à la caution du système mondial étatique qui garantit exclusivement l'espace du droit et bloque toute tentative de sécession comme le démontre le cas du Biafra. Dès lors, les questions juridiques et constitutionnelles deviennent un terrain de prédilection pour les experts en relations internationales qui cherchent à fonder ou à réfuter les revendications des mouvements nationaux ou néonationalistes. C'est ce qui ressort du livre édité par Alexander et Friedlander où différentes études tentent de s'attaquer aux dimensions multiples de l'autodétermination en scrutant tant le caractère fluctuant de la définition que les difficultés d'application du principe tant dans l'espace que dans le temps.

L'ensemble des auteurs s'efforcent de clarifier le sens qu'il faut attribuer à la notion de l'autodétermination, ce qui est redondant, pour convenir chacun à sa manière que celle-ci est confuse, qu'elle s'applique aux États et au maintien de leur intégrité territoriale.

L'ouvrage est divisé en 7 parties, la première débusquant rapidement les différentes significations et mésinterprétations de la notion. La seconde traite du continent américain. L'étude du cas canadien ne nous apprend rien de nouveau. Elle souligne cependant l'équilibre instable de la fédération canadienne qui est le produit non seulement de la dualité linguistique et de l'inexistence de partis politiques nationaux représentatifs mais également du pouvoir excessif détenu par le Premier ministre fédéral. La menace de la balkanisation qui confronte la société canadienne est selon E.S. Efrat, renfoncée par la dépendance économique vis-à-vis des États-Unis. Néanmoins, la présentation demeure descriptive et illustre peu les fondements sociologiques de la tendance à l'éclatement de la société canadienne. Les États-Unis ont d'emblée promu dès le tournant du siècle le droit à l'autodétermination des peuples afin de renforcer leur position impériale sans toutefois reconnaître le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes comme ce fut le cas au Vietnam. Par ailleurs, dans le ...