Frontières

Volume 31, Number 2, 2020 Nécropolitique, finitude et genres trans Guest-edited by Denise Medico and Isabelle Wallach

Page couverture : TRANS & RESTRICTED SPACE /// TRANS ET ESPACE RESTREINT (détail #1,#2,#3), 2014 (Digital photography - inkjet printing on matte photo paper, 1=24"x36" & 2=11.33"x17"), par Ianna Book. Selon l’artiste, cette série est composée de divers portraits de personnes trans confinées dans différents espaces publics inconfortables. « Il s’agit d’une recherche esthétique qui aborde la notion d'espace restreint comme métaphore des difficultés que peuvent rencontrer ces individus hors normes dans leur environnement social. » Source : http://www.iannabook.com/  À propos de l’artiste : Ianna Book vit et travaille à Montréal, au Québec. Ses œuvres ont été exposées au Canada et aux États-Unis.

Table of contents (8 articles)

Présentation

Articles

  1. Penser et représenter un troisième genre dans les Amériques (xvie-xviiie s.). Le massacre des « hommes-femmes », entre images et littérature
  2. Transitude : pratiques et effets des réassignations post-mortem
  3. Les préoccupations des personnes trans en lien avec la fin de vie : une revue systématique des études qualitatives
  4. Finitude et devenir trans. Racing the Reaper
  5. L’accompagnement vers l’actualisation de l’identité de genre selon la psychologie humaniste-existentielle du Soi
  6. « J’aimerais mourir. » Comprendre le désespoir chez les jeunes trans par le concept d’oppression développementale
  7. « Fix society. Please. » Suicidalité trans et modèles d’interprétation du suicide : repenser le suicide à partir des voix des personnes suicidaires

All Rights Reserved © Université du Québec à Montréal, 2020

Back issues of Frontières