Anthropologica

Direction : Karli Whitmore (Editorial assistant) / Rédaction : Alexandrine Boudreault-Fournier (Editor-in-Chief / Rédactrice en chef, rédactrice des manuscrits en français), Sue Frohlick (Editor of the English manuscripts), Daniel Tubb (Editor of the book reviews in English), Karine Gagné (Rédactrice des revues de livres en français)

À propos

La publication officielle de la Société canadienne d'anthropologie, Anthropologica est une revue évaluée par des pairs qui publie des recherches universitaires originales et novatrices dans tous les domaines de la recherche anthropologique culturelle et sociale. Anthropologica publie des articles et des revues de livres deux fois par année, en français et en anglais, et accueille l'écriture ethnographique par des chercheurs internationaux qui, selon les éditeurs en chef, apporteront des contributions importantes au lectorat canadien, ainsi qu’à la théorie, la méthodologie et l’ethnographie de la discipline. 

Coordonnées

Historique de la revue (1 numéro)

L’archivage pérenne des articles sur Érudit est assuré par Portico.

Politique éditoriale et éthique

Objet et champ d'application

La publication officielle de la Société canadienne d'anthropologie, Anthropologica est une revue évaluée par des pairs qui publie des recherches universitaires originales et novatrices dans tous les domaines de la recherche anthropologique culturelle et sociale.  Anthropologica encourage les propositions des anthropologues de l’anthropologie culturelle et sociale, sans privilégier une région quelconque du monde. De plus, Anthropologica ne se restreint à aucune tradition théorique particulière.

Processus d'évaluation par les pairs

Anthropologica a recours à un processus d'évaluation par les pairs en double-aveugle.

Engagement des auteurs

Le processus d’évaluation des manuscrits requiert beaucoup de temps de la part des évaluateurs et du personnel éditorial de la revue. Anthropologica n’a pas de rédacteur ou de rédactrice oeuvrant à temps plein pour la revue. Soumettre un manuscrit à Anthropologica implique un engagement de la part des auteurs de publier leurs travaux dans la revue. Les auteurs doivent attester que l’article soumis ou une version de celui-ci n’a jamais été publié auparavant, qu’il n’existe aucune version publique en ligne, que l’article n’a jamais été considéré comme une publication ailleurs, qu’il ne sera pas soumis à d’autres revues pour fins de publication tandis que le manuscrit est en cours d’évaluation auprès d’Anthropologica. Une telle attestation doit accompagner le manuscrit. Les auteurs acceptent ainsi d’accorder leur droit d’auteur à l’éditeur de la revue.

Anonymat

Anthropologica a recours à une double évaluation anonyme par les pairs (en double-aveugle).

L’anonymisation des manuscrits implique de supprimer toutes les références à votre nom, les identifications des publications, ainsi que les composants et les participants de vos recherches qui permettraient de vous identifier. Une page de couverture mentionnant le ou les auteurs, leur affiliation, les remerciements et la date de soumission devra être ajoutée dans un fichier séparé. Seul le titre du manuscrit apparaîtra dans le document contenant le texte et son résumé.

Il convient de rappeler, à cet égard, que les logiciels de traitement de texte, tels que MS Word, et les images en JPEG, annexent automatiquement les informations d’identification (le nom de l'auteur et de son institution d’appartenance, par exemple) à tout fichier qu'on vient de créer ou de réviser. Veuillez supprimer du champ « Propriétés » toute information qui pourrait permettre de vous identifier. Les auteurs doivent supprimer ces informations avant de soumettre les documents à Anthropologica.

Dès que l’article sera accepté pour publication, l’auteur devra fournir une version révisée du texte dans laquelle les références identifiées auront été intégrées dans le texte et dans l’annexe des Références.

Sélection des évaluateurs

Chaque article soumis à Anthropologica est évalué par le rédacteur ou la rédactrice francophone ou anglophone – selon la langue dans laquelle le texte a été soumis. À partir de leur lecture initiale, l’article peut être immédiatement rejeté, renvoyé à l’auteur avec des suggestions de révisions majeures ou mineures ou envoyé pour évaluation.

Afin d’aider la rédaction, nous demandons à ce que les auteurs suggèrent au moins trois noms d’évaluateurs potentiels. Cependant, l’auteur doit éviter les conflits d’intérêts.

Ainsi, un évaluateur ou une évaluatrice ne doit pas être suggéré(e) si il ou elle :

  1. est issu de la même institution ou organisation que l’auteur ou qui interagit au cours de son/sa responsabilité ;
  2. a une implication directe dans la proposition dont il est question ;
  3. a collaboré en tant que co-auteur ou publié avec l’auteur au cours des cinq dernières années ;
  4. a été l’étudiant(e) ou le/la superviseur(e) de l’auteur au cours des dix dernières années ; ou
  5. est parenté(e) ou est un(e) ami(e) personnel(el) de l’auteur.

Après réception des rapports d’évaluation, vous recevrez l’une des réponses suivantes : « accepté tel quel », « accepté sous condition de révisions mineures », « refusé avec une invitation à effectuer des corrections majeures et une nouvelle soumission », ou « refusé ».

Mention de droit d'auteur 

Les auteurs qui collaborent avec Anthropologica consentent à publier leurs articles sous la licence Creative Commons Attribution – Utilisation non commerciale 4.0 – International.  Cette licence permet à quiconque de partager l’œuvre (reproduire, distribuer et communiquer) et de l’adapter à des fins non commerciales pourvu que l’œuvre soit adéquatement attribuée à son auteur et qu’en cas de réutilisation ou de distribution, les termes de cette licence soient clairement énoncés.

Les auteurs conservent leurs droits d’auteur et accordent à la revue le droit de première publication.

Les auteurs peuvent également conclure des ententes contractuelles additionnelles et séparées pour la diffusion non exclusive de la version de l’œuvre publiée par la revue (par ex. : l’affichage dans un dépôt institutionnel ou la parution dans un livre) qui devra être accompagnée d’une mention reconnaissant sa publication initiale dans cette revue.

Déclaration de confidentialité 

Les noms des auteurs et leurs courriels enregistrés sur le site de la revue seront exclusivement utilisés dans le cadre de la revue et ne seront utilisés à aucune autre fin.

 


Instruction pour les auteurs

Les différentes sections d'Anthropologica

Anthropologica publie régulièrement des articles, des commentaires et des critiques de livres. Des consignes spécifiques ont été définies pour les critiques d’ouvrages. Les numéros d’Anthropologica contiennent une ou plusieurs sections telles que Idées et Réflexions anthropologiques. Pour la soumission des Sujets thématiques, veuillez voir plus bas. Les articles invités incluent la conférence plénière de la CASCA ainsi que les articles d’étudiants et de collègues ayant gagné des prix.

La section Idées consiste en un bref article par un(e) anthropologue de renom, notamment au sujet d’un concept clef en anthropologie et dans les sciences sociales tel que « communauté » ou « l’état », ainsi que d’une courte réponse à cet article par des collègues. Normalement, la section Idées compte entre 3500 et 5000 mots.

La section Réflexions anthropologiques invite les anthropologues à réfléchir sur leurs expériences de terrain à partir d’un texte autobiographique et auto-ethnographique, d’un essai- photo, de poésie, de carnets de voyages, d’échanges avec les interlocuteurs, d’écritures expérimentales, etc. Il s’agit d’élargir la portée des écrits anthropologiques, leur publication et leur réception.

La section Le Coin des Praticiens invite les anthropologues qui travaillent à l’extérieur du milieu universitaire à partager leurs expériences professionnelles, par exemple, à titre de fonctionnaires, de défenseurs des droits de la personne, de conservateurs de musées, de travailleurs d’ONG nationales ou internationales, d’avocats, de travailleurs sociaux, d’enseignants, etc. Ces soumissions doivent compter entre 3500 et 5000 mots.

Tous les articles soumis à Anthropologica sont évalués en double aveug;le par les pairs, y compris les éléments particuliers. Les critiques d'ouvrages font l'objet d'une évaluation par le rédacteur ou la rédactrice des critiques d'ouvrages, ainsi que par les rédcateurs et rédactrices anglophones et francophones.

Nous utilisons le Style Chicago avec l'orthographe canadienne pour les références bibliographiques.

Anthropologica est publié deux fois par année, habituellement au printemps et à l'automne.

Propositions d'un sujet thématique et processus de soumission

Anthropologica publie des numéros thématiques qui incluent habituellement une longue introduction au thème et de 5 à 8 articles.

Toutes les propositions de sujets thématiques doivent être soumises à la Rédactrice ou au Rédacteur en chef et inclure :

  1. Une introduction formelle du thème avec une revue de littérature détaillée sur les débats actuels, ainsi qu’un sommaire portant sur les contributions que ce sujet thématique apportera aux discussions anthropologiques au Canada et ailleurs (de 1000 à 2000 mots) ;
  2. Les titres et les résumés des articles individuels et leurs contributions à la thématique (des résumés d’environ 100 à 150 mots) ; et
  3. Une courte description biographique de chacun des contributeurs (approximativement 100-150 mots – veuillez ne pas envoyer de CV individuel).

Chaque numéro thématique doit normalement inclure au moins un article en français ou en anglais, selon la langue dominante de l’ensemble des articles du numéro.

Toute proposition est initialement examinée par les rédacteurs (francophones et anglophones) et s’il y a lieu, sera envoyée ensuite au Conseil consultatif de rédaction pour évaluation et approbation. Les membres du Conseil consultatif de rédaction accepteront la proposition, la rejetteront ou demanderont que la proposition soit révisée et soumise à nouveau. La Rédactrice ou le Rédacteur en chef est responsable de communiquer la décision du Conseil consultatif de rédaction aux éditeurs du numéro thématique.

Étant donné que la majorité des articles soumis pour les numéros thématiques requièrent habituellement une révision et une nouvelle soumission, il est devenu très difficile de prédire à quel moment le processus d’évaluation d’un numéro thématique sera finalisé. Les contributeurs peuvent s’attendre à ce que le processus nécessite au moins une année à partir de la date de soumission. Notez également qu’un article soumis dans le cadre d’une proposition thématique peut repousser la date de publication de la proposition s’il requière de nombreuses révisions.

Tous les articles sont évalués individuellement et l’on demande aux contributeurs de communiquer les résultats de leurs évaluations avec les éditeurs du numéro thématique. Les éditeurs du numéro thématique travailleront en étroite collaboration avec les Rédacteurs anglophones et/ou francophones d’Anthropologica, mais TOUTES les décisions de publication demeurent à la discrétion de la Rédactrice ou du Rédacteur en chef d’Anthropologica, y compris pour un article qui serait exclu de la version finale du numéro thématique.

Dans le passé, le Conseil consultatif de rédaction a clairement indiqué qu’à l’exception des récipiendaires du concours du Prix de communication de la CASCA (par exemple, au concours du Prix étudiant du Réseau des femmes de la CASCA pour une communication d’un étudiant ou d'une étudiante en anthropologie féministe), Anthropologica ne publie généralement pas les communications des étudiants gradués parce qu’elles sont en devenir pour les publications des étudiants diplômés.

Exigences du manuscrit

Tous les articles doivent être le travail original d’un auteur. Un article ne doit jamais avoir été publié ou évalué par une autre revue en vue de publication.

Les articles habituels ne doivent pas dépasser 8000 mots ou 35 pages à double interligne, tableaux, figures et références bibliographiques comprises. Le commentaire exprime le point de vue de(s) auteur(s), soutenu par un argumentaire académique et/ou des éléments scientifiques sur un sujet précis relevant de la ligne éditoriale d’Anthropologica.

Tous les fichiers associés au manuscrit, incluant les figures, les illustrations, les tableaux et les images, devront être envoyés lors de la soumission initiale. Les tableaux doivent être placés à la fin du manuscrit dans le fichier soumis et numérotés dans l’ordre où ils sont mentionnés dans le texte. Les figures, les illustrations et les autres images doivent être soumises dans des fichiers séparés.

Pour chaque image , le détenteur du droit d’auteur doit remplir et signer un formulaire d'autorisation d'image. L’auteur doit télécharger ce formulaire dans le processus de soumission. Ce formulaire n’est pas requis pour les images dont l’auteur est lui-même le titulaire des droits. 

Les manuscrits doivent être soumis sous forme de fichiers MS Word, WordPerfect et les textes ordinaires sont aussi acceptés. Les manuscrits doivent être au format papier de 81⁄2 x 11” (21.5 x 28 cm), avec un double espace et des marges de 1” (2.54 cm) de chaque côté de la page.

Toutes les soumissions, les évaluations et le travail de rédaction d’Anthropologica sont gérés par l’intermédiaire de notre système d’évaluation par les pairs en ligne, OJS.

Anthropologica accusera réception des manuscrits et communiquera la décision du Comité de rédaction.

Documentation

Anthropologica utilise les normes d’édition du Chicago Manual of Style (CMS, 16e édition), le style auteur-date.

Réferences

Veuillez noter que le style de citation de la bibliographie est différent pour les manuscrits en anglais. Si vous soumettez un manuscrit en anglais, veuillez consulter la page en anglais pour obtenir des informations sur le format de citation utilisé.

Les références bibliographiques doivent apparaître à la fin de l’article. Les sources doivent être notées par ordre alphabétique, lettre par lettre. Le tiret cadratin peut remplacer le nom d’un auteur lorsqu’il est cité plus d’une fois. Si l’auteur apparaît avec un ou des co-auteurs, son nom doit à nouveau être annoté. Plusieurs sources ayant le même auteur doivent être mentionnées chronologiquement par année de parution, en commençant par la source la plus ancienne. Les sources de la même année devront être distinguées par les lettres a, b, c, noté après l’année de parution. Toutes les sources devront se terminer par un point.

Les références bibliographiques doivent inclure toutes les sources citées dans le texte et ne doivent pas inclure ce qui n’est pas cité dans le texte. L’utilisation de « et al. » n’est pas acceptée dans l’annexe des Références : doivent être notés les noms et prénoms de tous les auteurs (à l’exception des auteurs qui publient toujours avec leurs seules initiales).

Pour le style de la revue comme l’écriture des titres en lettres majuscules, veuillez suivre les exemples ci-dessous.

Si le matériel cité n’a pas été publié, mais a été accepté pour publication, utilisez « à paraître » avec le nom de la revue ou de la maison d’édition, ou « non publié ».

Note: Si vous incluez des titres en anglais dans votre bibliographie, les titres devront être en majuscule.

Les exemples de références suivants peuvent être utiles :

Articles de revues :

  • Nom, Prénom, année de publication. « Titre de revue : Sous-titre de revue ». Nom de Journal,1 (2) : 34-56. Numéro DOI.
  • Massé, Raymond, 2009. « Anthropologie des moralités et de l’éthique : Essai de définitions ». Anthropologie et Sociétés,33 (3) : 21–42. https://doi.org/10.7202/039679ar
  • Ferguson, James, et Akhil Gupta, 2002. « Spatializing States : Toward an Ethnography of Neoliberal Governmentality ». American Ethnologist 29 (4) : 981–1002. https://doi.org/10.1525/ae.2002.29.4.981

Ouvrages :

  • Nom, Prénom, année de publication. Titre d’ouvrage : Sous-titre d’ouvrage. Lieu de publication, Maison d'édition.
  • Fanon, Frantz, 1961. Les damnés de la terre. Paris, François Maspero.
  • Francis, Daniel, et Toby Morantz, 1984. La traite des fourrures dans l’est de la Baie James, 1600-1870. Québec, Presses de l’Université du Québec.

Volumes édités :

  • Nom, Prénom (dir.), année de publication. Titre d’ouvrage : Sous-titre d’ouvrage. Lieu de publication, Maison d'édition.
  • Saillant, Francine, et Manon Boulianne (dir.), 2003. Transformations sociales, genre et santé : Perspectives critiques et comparatives. Paris et Québec, L’Harmattan et les Presses Universitaires de l’Université de Laval.

Chapitres de livres / Volumes édités :

  • Nom, Prénom, année de publication. « Titre du chapitre de l'ouvrage: Sous-titre du chapitre de l'ouvrage ». In Nom, Prénom (dir.) Titre de l'ouvrage: Sous-titre de l'ouvrage, p. 50-70. Lieu de publication, Maison d'édition.
  • Neubauer, Anna, 2013. « L’autorité religieuse fémenine dans le soufisme contemporaine à Istanbul ». In Nathalie Clayer, Alexandre Papas et Benoît Fliche (dir.) L’autorité religieuse et ses limites en terres d’islam : Approches historiques et anthropologiques, p. 231-258. Leiden et Boston, Brill.

Sources étrangères :

Les références de publications étrangères doivent inclure la traduction française du titre entre parenthèses […].

  • Nom, Prénom, année de publication. Titre de l'ouvrage: Sous-titre de l'ouvrage [Traduction française du titre de l'ouvrage]. Lieu de publication, Maison d'édition.
  • Pirumova, N.M., 1977. Zemskoe liberal’noe dvizhenie: Sotsial’nye ko¬rni i evoliutsiia do nachala XX veka [Le mouvement libéral zemstvo : Ses racines sociales et son évolution au début du vingtième siècle]. Moscow, Izdatel’stvo Nauka.

Titres traduits :

  • Nom, Prénom, année de publication. Titre de l'ouvrage traduit: Sous-titre de l'ouvrage traduit [Titre original de l'ouvrage]. Traduit par... Lieu de publication, Maison d'édition.
  • Kohn, Eduardo, 2017. Comment pensent les forêts: Vers une anthropologie au-delà de l’humain [How Forests Think: Toward an Anthropology Beyond the Human]. Traduit par Grégory Delaplace. Bruxelles, Zones Sensibles.

Rapports gouvernementaux et autres publications :

  • Statistique Canada, 2001. Dictionnaire du rencesement de 2002. Catalogue No 92-378-XPE. Ottawa, Statistique Canada.
  • Statistics Canada, 2001. 2002 Census Dictionary Reference. Catalogue No 92-378-XPE. Ottawa, Statistics Canada.

Thèse de doctorat ou mémoire de maîtrise :

  • Nom, Prénom, année de publication. Titre du dissertation: Sous-titre du dissertation. Thèse de doctorat, Nom d’Université.

Jurisprudence :

  • Nom, Prénom, année de publication. Titre du dissertation: Sous-titre du dissertation. Thèse, Nom d’Université.

Journaux quotidiens :

  • Nom, Prénom, année. « Titre de l’article », Titre du journal, date de publication (sauf l’année), Renseignements supplémentaires (date de consultation de la page internet), lien internet.
  • Brooks, David. 2009. « The Power of Posterity », New York Times, 27 juillet, (Page consultée le 1e juillet 2012), http://www.nytimes.com/

Film :

  • Nom du réalisateur, prénom, année de production. Titre du film (en italique). Pays ou ville de production, producteur, xx min.

Réferences aux citations dans le texte 

Toutes les références bibliographiques doivent être identifiées à l’endroit approprié dans le texte, par le nom de famille de l’auteur, l’année de publication et la référence de la page lorsque nécessaire. Les citations d’une même source doivent être identifiées de la même manière dès la première mention.

Dans le texte, les citations doivent suivre le format suivant :

Si le nom de l’auteur est dans le texte, le faire suivre par l’année de parution entre parenthèses.

  • Duncan (1959)

Si le nom de l’auteur n’est pas dans le texte, insérez entre parenthèses le nom et l’année.

  • (Gouldner 1963)

La référence de la page doit suivre l’année de parution, suivie par une virgule.

  • Kuhn (1970, 71)

Pour les auteurs multiples, utilisez « et collègues » dans le texte et « et al. » dans les notes quand il y a quatre auteurs ou plus, mais notez chaque auteur dans la bibliographie. Quand deux auteurs ont le même nom, inclure leurs initiales dans le texte.

Séparer les sources d’une même série par des deux-points et placer cette série de références entre parenthèses.

  • (Burgess 1968 ; Marwell et al. 1971, 386-87 ; Cohen 1962)

S’il y a plus d’une référence ayant le même auteur et la même date de parution, les distinguer avec les lettres a, b, c. ajouté après la date.

  • Levy (1965a, 331–332)

Les sources auteur-date sont placées par ordre alphabétique, et dans le cas où plus d’une source d’un même auteur, elles seront notées chronologiquement de la plus ancienne à la plus récente. Les auteurs multiples doivent être séparés par des deux points et les publications d’un même auteur par une virgule.

  • (Beazley 1938, 13 ; Mertens 2006, 191 ; Oakley 1997, 1-3).
  • (voir Fairbanks 1907, 1914).

Notes de pied de page et notes de fin de page

Les notes de fin de page sont réservées pour des informations complémentaires de l’auteur, ainsi que pour des citations de sources primaires, incluant matériel d’archive, législation, lois, conventions, traités et sites internet. Si, un lien vers un site web est donné en complément des informations de publication de la source primaire et que les données primaires sont disponibles sur ce site, alors les références du site web devront être mentionnées dans la bibliographie.

Où éviter les notes de fin de page : éviter de placer un numéro de la note dans le titre ou le sous- titre d’un chapitre. Positionnez plutôt la note à la fin de la première phrase ou du paragraphe de la section à condition que le sens ne soit pas altéré.

Les exergues ne doivent pas contenir de numéros de notes. Seuls l’auteur et le titre du travail doivent être donnés ou, dans le cas d’une citation historique, l’auteur et la date. Si la source est plus complexe et requiert davantage de documents ou d’explications, placez une note sans numéro au début de l’ensemble des notes de l’article.

Information complémentaires requises

Cordonnées

Inclure une page de couverture séparée du fichier principal où devront apparaître le nom et prénom(s) de l’auteur, son affiliation institutionnelle, les remerciements s’il y a lieu et la date de soumission de l’article. Veuillez également fournir les coordonnées complètes de(s) l’auteur(s) à des fins de correspondance.

CV/Informations biographiques

Inclure un CV ou des informations biographiques dans un fichier séparé, en soulignant les compétences, les expériences académiques et les intérêts de recherche.

Résumés et mots-clés

Votre résumé, rédigé dans la langue de votre article, ne doit pas dépasser 200 mots. Le résumé doit être court et doit reprendre les éléments clés de l’article. Les formulations suivantes doivent être évitées : « Dans cet article... », « L’auteur... », « Cet article est au sujet de... ».

Cinq mots-clés doivent être inclus quelques lignes en dessous du résumé. Le corps du texte débute ensuite sur une page séparée. Ces mots-clés permettront d’identifier l’article dans les bases de données, les moteurs de recherche et Anthropologica.

Tableaux et illustrations

Les tableaux doivent apparaître à la fin du manuscrit, numéroté chacun successivement dans l’ordre selon lesquels ils sont mentionnés dans le texte. Les illustrations doivent être fournies dans un fichier séparé; voir les détails ci-dessous. Dans le texte, indiquez précisément où se place chaque tableau et illustration. Utilisez la phrase « Tableau/Illustration [1] ici » à l’endroit approximatif où devrait apparaître le tableau ou l’illustration dans la version finale. La légende de tous les tableaux et illustrations doit être insérée à cet endroit.

Tableaux

Les tableaux doivent être préparés en format Word (non Excel) en utilisant la fonction Tableau (c’est-à-dire ne pas créer manuellement un tableau en insérant des lignes, des colonnes ou des espaces). Chaque tableau doit inclure un titre descriptif et des intitulés de colonnes.

Lors de l’assemblage, les tableaux doivent être placés dans un fichier Word séparé de celui qui contient le texte de l’article (un seul fichier pour tous les tableaux).

Illustrations

La phase d’assemblage requiert que toutes les illustrations soient fournies, sans leur légende, en haute résolution d’image (un fichier par illustration).

Les formats haute résolution d’image en JPEG, TIFF et EPS sont privilégiés. Toutes les illustrations doivent être supérieures à 4 pouces de large et 300dpi au plus (ou jusqu’à 28 pouces de large). Important : si vous n’êtes pas sûr(e) de la résolution de vos images, veuillez vérifier leurs propriétés numériques.

Microsoft Photo Editor : Allez dans Fichier/Propertiétés/Résolution Photoshop : Allez dans Image/Image Taille/Taille du Document

Pour les graphiques et dessins de lignes (en dehors des photographies), les fichiers PDF ou Excel sont acceptés ; chaque graphique doit être dans un fichier séparé.

Concevoir des tableaux, des graphiques et des illustrations est payant et nous demandons aux auteurs de minimiser leur utilisation sans nuire à la clarté.

Dès la réception du manuscrit, les auteurs devront acquérir les autorisations des droits d’auteur pour toutes les images reproduites dans cet article ou pour la couverture de la revue.

Lecture utile

Niko Besnier and Pablo Morales. 2018. Tell the Story: How to Write for American Ethnologist 45(2): 163-172.

Comptes rendus de films et expositions 

Cette section invite les chercheurs, les conservateurs et les artistes à soumettre un compte rendu de film ou d’exposition à saveur ethnographique, ainsi que des travaux expérimentaux émergents qui proposent des initiatives mixtes et multimodales qui intéresseront divers publics. Nous acceptons les comptes rendus écris, ainsi que les soumissions multimédias qui peuvent inclure des courts métrages, des images, de l'audio, des dessins et des écrits ethnographiques expérimentaux.

 

Comité de rédaction

Rédactrice en chef

Alexandrine Boudreault-Fournier
University of Victoria
Victoria, BC V5A 1S6
Canada
Courriel : alexbf@uvic.ca

Rédactrice, manuscrits en anglais

Sue Frohlick
University of British Columbia
Vancouver, BC V1V 1V7
Canada
Courriel : susan.frohlick@ubc.ca

Rédactrice, manuscrits en français

Alexandrine Boudreault-Fournier
University of Victoria
Victoria, BC V5A 1S6
Canada
Courriel : alexbf@uvic.ca

Rédacteur des comptes rendus (anglais)

Daniel Tubb
University of New Brunswick
Fredericton, NB E3B 5A3
Canada
Courriel : dtubb@unb.ca

Assistante des comptes rendus (anglais)

Luiza Giordani
Federal University of Rio Grande do Su
Porto Alegre, Brazil 91591-9701
Brazil
Courriel : luizgiordani@gmail.com

Rédactrice des comptes rendus (français)

Karine Gagné
University of Guelph
Guelph, ON N1G 2W1
Canada
Courriel : gagnek@uoguelph.ca

Rédactrice de films et expositions ethnographiques (Anglais)

Dara Culhane
Simon Fraser University
Burnaby, BC V5A 1S6
Canada
Courriel : culhane@sfu.ca

Rédacteur de films et expositions ethnographiques (Français)

Simone Rapisarda
Simon Fraser University
Vancouver, BC V6B 1H4
Canada
Courriel : srapisar@sfu.ca

Assistante de rédaction

Karli Whitmore
Courriel : anthropologica.journal@gmail.com

Comité de rédation

Vered Amit
Sociology and Anthropology, Concordia University

Michel Bouchard
Anthropology, University of Northern British Columbia

Jaime Cidro
Anthropology, University of Winnipeg

Hilary Cunningham (Scharper)
University of Toronto

Virginia Dominguez
Anthropology, University of Illinois at Urbana-Champaign

Denielle Elliott
Anthropology and Social Science, York University

Natacha Gagné
Anthropology, Université Laval

Amanda Graham
Northern Studies and History, Yukon University

Monica Heller
Anthropology, University of Toronto

Shannon Mattern
Anthropology, The New School 

David A. B. Murray
Anthropology, York University

Sarah Phillips
Anthropology, Indiana University

Lara Rosenoff Gauvin
Anthropology, University of Manitoba

Francine Saillant
Anthropology (emerita), Université Laval

Robert Lorway
Institute for Global Public Health, University of Manitoba

Alicia Sliwinski
Global Studies, Wilfrid Laurier University 

Meg Stalcup
Social Sciences, University of Ottawa

Brian Thom
Anthropology, University of Victoria

Helena Wulff
Social Anthropolgy, Stockholm University 

Amy Zhang
Arts and Science, New York University

Ancienne rédactrice immédiate

Sonja Luehrmann