En raison des circonstances exceptionnelles dues à la COVID-19, Érudit souhaite assurer à ses utilisateurs et partenaires que l'ensemble de ses services demeurent opérationnels. L’équipe d’Érudit est en mode télétravail jusqu'à nouvel ordre et certaines opérations pourraient en être ralenties. Merci de votre compréhension. Plus de détails

La planification nationale des services d’information documentaire

  • Réal Bosa

…plus d’informations

  • Réal Bosa
    Bibliothèque nationale du Québec, Montréal

N.D.L.R. — Ce texte de Réal Bosa s’inscrit dans le cadre plus général d’un document de travail remis aux participants d’une Table ronde qui s’est tenue à Québec, le 4 mai 1978, sous le thème suivant : La Planification des services documentaires québécois.

Cette Table ronde était organisée par l’ASTED (Association pour l’avancement des sciences et des techniques de la documentation) et avait pour objectif principal « d’obtenir des instances politiques qu’elles prennent l’initiative d’établir, à brève échéance, une politique et des mécanismes pour une planification québécoise des services documentaires ».

Elle regroupait des ministres du Gouvernement du Québec dont M. Camille Laurin et M. Louis O’Neil ou des représentants des cinq ministères les plus concernés par le sujet, quelques experts internationaux : Carlos Victor Penna, ex-Directeur de la Division des bibliothèques de la documentation et des archives (UNESCO), Morris Matza, secrétaire exécutif de Systedma nacional informacion (Venezuela) et Alphonse Trezza, Directeur général de la National Commission on Libraries and Information Science (NACLIS) U.S.A., ainsi que quelques spécialistes québécois du milieu de la bibliothéconomie et de la documentation.

Couverture de Volume 24, numéro 3, septembre 1978, p. 98-154, Documentation et bibliothèques

Veuillez télécharger l’article en PDF pour le lire.

Télécharger