Études françaises

Volume 52, numéro 2, 2016 Nouvelles maisons d’édition, nouvelles perspectives en littérature québécoise ? Sous la direction de Andrée Mercier et Élisabeth Nardout-Lafarge Mettre en livre. Pour une approche de la littérature médiévale Sous la direction de Anne Salamon

Sommaire (10 articles)

  • Présentation : les lieux du changement ?
  • Portrait d’une maison d’édition naissante. Le cas de La Mèche
  • Les Éditions Rodrigol : un formalisme du commun
  • Paratexte et mentions éditoriales : brouillages et hapax au coeur de la « Renaissance québécoise »
  • Des sous-produits éditoriaux au secours de la littérature : stratégies de construction d’image chez les éditeurs québécois contemporains
  • Avatars parodiques de la quête identitaire dans le roman québécois contemporain
  • Un roman, ses langues. Prolégomènes
  • Exercices de lecture

    1. Le « contemporain » de la critique : quelques observations à propos d’un récit impossible
    2. « La valse des adieux » de Louis Aragon ou le passé composé de l’avenir
    3. Les avatars du « Je ». Roman et reportage dans l’entre-deux-guerres

    Tous droits réservés © Les Presses de l’Université de Montréal, 2016