You are on Érudit's new platform. Enjoy! Switch to classic view

RecensionsBook Reviews

Recrutement et sélection du personnel Par Anne Bourhis. Montréal : G. Morin, 2007, 562 p., ISBN 978-2-891059-89-3.

  • François Bernard Malo

…more information

  • François Bernard Malo
    Université Laval

Article body

Cet ouvrage d'Anne Bourhis vient combler un grand vide dans le domaine de la publication, en langue française, d'ouvrages se concentrant sur la dotation. Jusqu'à tout récemment, le lecteur intéressé par ces questions devait se contenter d'ouvrages périphériques ou encore, d'ouvrages marqués par le passage des années ou les travers d'une approche de consultants.

Divisé en cinq parties comprenant au total dix-huit chapitres, la contribution de Bourhis est intéressante à plusieurs niveaux. Tout d'abord, remarquons que la plupart des chapitres comportent des statistiques pertinentes ou des exemples actuels permettant d'avoir une bonne idée de l'ensemble de la question en contexte québécois. Ensuite, chacun des chapitres est structuré à l'aide de grands thèmes qui illustrent la diversité des notions abordées de même que les perspectives qu'il est permis d'emprunter pour mieux appréhender le sujet. Enfin, la grande majorité des chapitres comportent de nombreux liens internet ainsi qu'une bibliographie (cependant trop sommaire et regroupant peu de publications scientifiques récentes) qui permettent aux lecteurs intéressés à en savoir davantage de se lancer sur quelques pistes déjà bien balisées.

La première partie du livre s'intitule « Les enjeux de la dotation » et elle regroupe trois chapitres (Les enjeux du marché du travail; L'encadrement juridique des activités de dotation et Se positionner comme employeur de choix). Alors que le premier chapitre séduit par le vaste panorama présenté et le troisième, par l'immense actualité du sujet abordé, le deuxième chapitre sur l'encadrement juridique des activités de dotation est quant à lui illustré de cas pertinents de jurisprudence et présente d'une manière agréable la situation du Québec par rapport à celle des autres provinces canadiennes et à la législation fédérale.

La deuxième partie de l'ouvrage comporte pour sa part quatre chapitres (La planification des ressources humaines; L'analyse de fonction et la description de poste; Le profil de compétences et les critères de sélection et La planification des activités de dotation). De façon générale ces divers chapitres sont tous très instructifs et très bien écrits. Nous avons particulièrement apprécié l'effort de l'auteure pour présenter (dans son sixième chapitre) divers outils de pondération et de classification des compétences de même qu'un exemple concret permettant aux étudiants de réaliser le caractère très pratique de la démarche. Ceci dit, nous aurions apprécié que l'auteure fasse une plus grande place à la planification stratégique des ressources humaines (dans son troisième chapitre) de même qu'aux distinctions théoriques de plus en plus importantes entre la logique de poste et la logique de compétence (tissant ainsi un maillage plus serré entre les chapitres 5 et 6).

La troisième partie du livre s'intitule quant à elle « Le recrutement » et elle comporte trois chapitres (Les méthodes de recrutement; Le recrutement international et La rédaction d'une annonce). Encore une fois, l'ouvrage témoigne d'un souci constant de vulgariser le sujet, de le rendre opérationnel pour un étudiant de premier cycle en relations industrielles et en gestion des ressources humaines et d'en saisir le panorama le plus large possible.

La quatrième partie de l'ouvrage, intitulée « La sélection », comporte cinq chapitres (Les fondements de la mesure; La présélection; L'entrevue de sélection; Les tests de sélection et La vérification des antécédents). De toutes les parties de l'ouvrage, c'est sans conteste la plus importante et celle sur laquelle de nombreux autres auteurs ont publié au cours des dernières années. En dépit d'une concurrence beaucoup plus forte que celle présente pour les autres parties du livre, cette quatrième partie s'en tire encore une fois fort bien. Les chapitres 13 et 14 (sur l'entrevue et les tests de sélection) sont particulièrement bien structurés et très bien vulgarisés. Bien entendu certains sujets auraient pu être traités plus amplement (pensons notamment aux caractéristiques scientifiques des divers instruments de mesure et à l'acte d'évaluer le potentiel humain), mais il ne faut pas perdre de vue qu'il s'agit ici d'une publication sur l'ensemble de la dotation du personnel et non seulement sur la sélection de celui-ci.

La cinquième et dernière partie du livre s'intitule « L'embauche et l'intégration en emploi » et elle comporte trois chapitres (L'embauche; L'accueil et l'intégration des nouveaux employés et L'évaluation du processus de dotation). Comme pour tous les autres chapitres de l'ouvrage, ces derniers sont bien écrits, abondamment illustrés et ils témoignent tous d'un souci de rendre compréhensible pour le futur praticien en quoi consiste le travail d'un spécialiste de la dotation du personnel. Bien entendu il aurait pu être souhaitable de discuter plus à fond de la théorie de la prise de décision lorsque vient le temps de préparer l'offre d'embauche mais encore une fois, il ne faut pas perdre de vue qu'il s'agit ici d'un ouvrage général et non d'un manuel spécialisé sur cette question particulière. Dans cette dernière partie nous avons particulièrement aimé le dix-huitième chapitre portant sur l'évaluation du processus de dotation. Il permet, à notre avis, de faire réaliser à l'étudiant qu'en l'absence de suivi, toute prise de décision est nécessairement incomplète, voire complètement hasardeuse.

De façon générale, il est donc possible de dire que la contribution d'Anne Bourhis est de très bonne qualité et qu'elle mérite sans l'ombre d'un doute de faire partie de la bibliothèque de tout futur gestionnaire en ressources humaines.

Si nous avions quelques commentaires généraux à émettre à l'auteure pour bonifier une prochaine édition, nous les regrouperions sous une seule rubrique : la distanciation critique. Dans une prochaine édition, nous aimerions que l'auteure questionne de façon un peu plus serrée certaines des réalités avancées et des solutions préconisées par les gestionnaires pour y faire face. À titre d'exemple, l'auteure écrit dans le premier chapitre de son ouvrage que depuis quelques années nous assistons à une augmentation notable du taux d'activité. Nous aurions aimé qu'elle prenne le soin d'expliquer les motifs économiques et les choix politiques qui ont servi à modifier la réalité des personnes auparavant sans emploi officiel. Si l'expert sait que la chose s'explique en partie par la réduction drastique des protections sociales de la part des différents paliers de gouvernement inspirés par une idéologie remettant fondamentalement en cause l'État-providence (par le biais de la réduction de l'accessibilité à l'assurance emploi et aux prestations de soutien du revenu) et ses mesures passives de soutien au développement économique, il est plus qu'improbable que le néophyte en ait déjà été mis au parfum.

Toujours dans la même veine l'auteure présente, dans son troisième chapitre, l'importance qu'a récemment prise la nécessité pour les organisations de se faire reconnaître comme des employeurs de choix parmi les chercheurs d'emploi. Si le phénomène est bien réel, nous aurions apprécié que Bourhis n'hésite pas à s'attaquer à la multiplicité des concours de ce type et aux causes qui sous-tendent le phénomène. Comment peut-on expliquer, par exemple, que des organisations comme Wal-Mart et McDonald's qui sont généralement réputées auprès de la communauté des spécialistes en gestion des ressources humaines comme des employeurs plutôt lambda finissent régulièrement en tête de ces divers palmarès ? Sommes-nous, en tant qu'experts en ressources humaines, en face d'une réalité que l'on ignore ou d'une image trafiquée par quelques ramassis de capitalistes mal intentionnés ?