Lien social et Politiques

Numéro 83, 2019 Redessiner les contours de l’État : la mise en oeuvre des politiques migratoires Sous la direction de Camille Hamidi et Mireille Paquet

Sommaire (14 articles)

Introduction

Section 1 – La mise en oeuvre des politiques de la frontière

  1. Aux bords de l’État-nation : politiques migratoires et gouvernementalité exceptionnelle en Guadeloupe
  2. Qui veut encore protéger les mineurs non accompagnés en France ? De l’accueil inconditionnel d’enfants en danger à la sous-traitance du contrôle d’étrangers indésirables
  3. Négocier des voies de passage sûres : comment les acteurs non étatiques participent à la gestion des frontières
  4. « Nous ne sommes pas des passeurs de migrants » : le rôle des transporteurs routiers et maritimes dans la mise en oeuvre des contrôles à la frontière franco-britannique

Section 2 – La mise en oeuvre dans des contextes organisationnels changeants

  1. Sous-traitance et bureaucratisation néolibérale : une analyse de l’interface de la distance dans l’accueil des demandeurs d’asile
  2. Entre examen individuel et gestion collective : ce que les injonctions à la productivité font à l’instruction des demandes d’asile
  3. Interpréter les récits de demande d’asile : une perspective légitimiste et militante du statut de réfugié

Section 3 – Les associations mettant en oeuvre les politiques d’intégration

  1. Les bénévoles, artisans institutionnalisés des politiques migratoires locales ?
  2. Expériences de parrainage collectif de personnes réfugiées au Québec : perspectives de parrains et de personnes réfugiées de la Syrie
  3. La mise en oeuvre des politiques d’accueil des migrants à l’échelle des quartiers montréalais : l’étude de l’initiative Vivons nos quartiers
  4. Le café des mères et l’atelier des femmes : une comparaison franco-finlandaise des politiques d’intégration des femmes immigrées « par le local »

Section 4 – La mise en oeuvre des politiques d’immigration « économiques »

  1. Les politiques publiques d’immigration francophone en Acadie du Nouveau-Brunswick : entre incomplétude institutionnelle et succès symbolique
  2. Le travail migrant temporaire et les effets sociaux pervers de son encadrement institutionnel

Tous droits réservés © Lien social et Politiques, 2019