Simmel Studies

Rédaction : Vincenzo Mele, Gregor Fitzi, Claudia Portioli

À propos

La revue Simmel Studies, d’abord appelée Simmel Newsletter de 1991 à 1999, a été fondée par le professeur Ottheim Rammstedt à l’Université de Bielefeld en Allemagne. L’intention de Rammstedt était de faire la promotion et la circulation de la pensée de Simmel en lien avec l’édition de Suhrkamp du Gesamtausgabe de Georg Simmel. Simmel Studies a pu devenir un élément important de la renaissance internationale de la pensée de Simmel, collectionnant les contributions de plusieurs chercheurs internationaux.

Simmel Studies a suspendu sa publication en 2009 lorsque Rammstedt est devenu professeur émérite. Simmel Studies « nouvelle série », dans un format digital et avec une nouvelle équipe de rédaction, a l’intention de relancer un forum global sur la recherche scientifique inspirée de Simmel. Elle sera publiée deux fois par année (juin et décembre), éventuellement seulement en anglais, et évaluée par un comité international provenant de l’Allemagne, la France, l’Angleterre, l’Italie, les Amériques, le Canada, la Russie, le Japon, la Chine et Taiwan. 

Coordonnées

Georg Simmel Gesellschaft e.V.

Präsident Prof. Dr. Otthein Rammstedt

 Otto-Beck-Str. 8, 68165 Mannheim (Deutschland)


Courriel : newsimmelstudies@gmail.com

Historique de la revue (4 numéros)

L’archivage pérenne des articles sur Érudit est assuré par Portico.

Politique éditoriale et éthique

Politique éditoriale

  • La sélection des articles est effectuée par un comité éditorial international après une double pré-sélection anonyme par les pairs. Les éditeurs choisissent les réviseurs du comité éditorial selon leur expertise et les invitent par courriel ;
  • Les réviseurs peuvent accepter ou refuser. S’ils refusent, on leur demande de nous présenter un réviseur alternatif, S’ils acceptent, ils auront une date limite à laquelle ils devront soumettre leur révision à la revue ;
  • La révision est ensuite soumise à la revue, avec la recommandation d’accepter, rejeter ou réviser avant que l’article puisse être considéré. Le réviseur peut aussi ajouter des commentaires qui seront transmis de façon anonyme à l’auteur ;
  • Les éditeurs considèrent toutes les révisions avant de prendre une décision finale. S’il y a une grande différence entre les révisions, l’éditeur peut demander l’aide d’une personne supplémentaire avant de poursuivre ;
  • Lorsque la décision est prise, les éditeurs envoient un courriel à l’auteur avec tous les commentaires pertinents des réviseurs.

Comité editorial 

Einer M. Acevedo (University of Antioquia, Colombia); Ferruccio Andolfi (University of Parma, Italy); Laura Boella (University of Milano, Italy); Vittorio Cotesta (University of Roma 3, Italy); Alessandro Dal Lago (University of Genova, Italy); Antonio De Simone (University of Urbino, Italy); Nigel Dodd (London School of Economics, UK); Maria Caterina Federici (University of Perugia, Italy); Alexander Filippov (Higher School of Economics, Moscow, Russia); Uta Gerhardt (Heidelberg University, Germany); Elisabeth Goodstein (Emory University, USA); Austin Harrington (University of Leeds, UK); Paolo Jedlowski (University of Cosenza, Italy); Thomas Kemple (University of British Columbia, Canada); Uwe Krähnke (University of Bielfeld, Germany); Volkhard Krech (Ruhr-University of Bochum, Germany); Ralph Leck (Indiana State University, USA); Klaus Lichtblau (Goethe University Frankfurt, Germany); Harald A. Mieg (Georg Simmel Center for Metropolitan Studies-Humboldt University of Berlin, Germany); Natalia Canto Milà (Open University of Catalonia, Spain); Hans-Peter Müller (Humboldt University of Berlin, Germany); Guy Oaks (Monmouth University, USA); Christian Papilloud (Martin Luther University of Halle-Wittemberg, Germany); Olli Pyyhtinen (University of Tampere, Finland); Enzo Rutigliano (University of Trento, Italy); Olga Sabido Ramos (Metropolitan Autonomous University, unit of Azcapotalco, Mexico); Daniel Silver (University of Toronto, Canada); Barbara Thériault (University of Montréal, Canada); Denis Thouard (Centre March Bloch Berlin, Germany); Monica Tokarzewska (University of Thorun, Poland); Gabriella Turnaturi (University of Bologna, Italy); Esteban Vernik (University of Buenos Aires, Argentina); Leopoldo Waizbort (University of São Paulo, Brasil); Patrick Watier (University of Strasbourg, France); Shu-Er Wei (Nahhua University, Taiwan).