Due to the exceptional circumstances concerning COVID-19, Érudit wishes to reassure its users and partners that all of its services remain operational. However, in order to comply with government directives, the Érudit team is now working remotely, and some operational activities may be slower than usual. Thank you for your understanding. More information

Criminologie

Volume 41, Number 2, automne–hiver 2008 Les organisations dites sectes, les lois et la société Guest-edited by Dianne Casoni

Table of contents (11 articles)

  1. Introduction
  2. Caractéristiques et évolution du terrorisme à motif religieux au Canada depuis 1973
  3. Quand le travailleur social intervient dans un contexte à caractère sectaire
  4. Fonctionnement sectaire et violence envers les enfants : le cas de l’Église baptiste de Windsor
  5. Violence sectaire : un coup de sonde en terre d’Islam
  6. Politiques de rage et narcissisme malin
  7. L’émergence d’un problème : l’objet politique « secte » en Belgique
  8. Les différentes réponses de l’État français aux dérives des groupes sectaires
  9. Entre le retrait et la contestation. Réactions des mormons fondamentalistes à des allégations d’entorses aux lois

Hors thème

  1. Cooccurrence de violence conjugale et de maltraitance envers les enfants : points de vue des intervenants de la protection de la jeunesse
  2. Le contrôle automatisé de la vitesse en Australie : quelques enseignements pour mener une politique de dissuasion efficace

Tous droits réservés © Les Presses de l’Université de Montréal, 2008

Back issues of Criminologie