Arborescences Revue d'études françaises

Direction : Patrick Thériault, Anne-José Villeneuve

À propos

Présentation

Estimant que rien de ce qui touche la langue française ne lui est étranger, la revue électronique Arborescences veut offrir un espace de réflexion sur des questions d’importance en études françaises, relevant aussi bien de la didactique que de la littérature et de la linguistique.

Chacune des parutions d’Arborescences explore une thématique particulière et, sous la direction d’un spécialiste confirmé, rassemble des contributions de haut niveau en français ou en anglais ayant fait l’objet d’une évaluation anonyme par les pairs.

Disponible en libre accès sur la plate-forme Erudit.org, Arborescences est affiliée au Département d’études françaises de l’Université de Toronto, où elle a été fondée en 2010.

Indexation

MLA International Bibliography

Coordonnées

Site de la revue

http://www.erudit.org/revue/arbo/

http://arborescencesfrenchstudies.blogspot.ca/

 

Pour communiquer avec la revue

    Courriel: arborescences.frenchstudies@utoronto.ca

    Téléphone: (416) 926-1300 ext. 3310


Accès libre

Cette revue est en accès libre: http://www.erudit.org/revue/arbo/rss.xml

Historique de la revue (7 numéros)

L’archivage pérenne des articles sur Érudit est assuré par Portico.

Politique éditoriale et éthique

Tous les articles font l'objet d'une évaluation anonyme par au moins deux pairs.

L’auteur conserve les droits d’auteur ainsi que les droits de publication sans restrictions. L’auteur est libre de republier (autoarchivage) la version officielle produite par la revue (postprint) pourvu qu’il indique la référence à la revue ainsi qu’un lien vers son lieu de publication initial (plateforme Érudit).

L’archivage pérenne d’Arborescences est assuré par Portico.

La revue ne reçoit que les articles ou les propositions d'article qui ont été sollicités par les responsables de numéro. Le protocole éditorial est transmis par la revue aux auteurs sollicités. 

Arborescences publie du contenu original et refuse toute forme de plagiat, qu’il s’agisse du travail d’autrui ou d’autoplagiat.

Plagier est défini par le Petit Robert comme le fait de « copier (un auteur) en s’attribuant indûment des passages de son œuvre ». 

L’autoplagiat est l’apparition d’un même texte ou de mêmes passages de l’auteur dans plus d’une publication, sans utilisation des guillemets ni mention de source.

Pour éviter le plagiat, il convient de citer tout texte non original entre guillemets, avec mention de source conforme au protocole de rédaction de la revue.

Si un article soumis comporte des passages plagiés, il sera rejeté d’emblée à moins que l’auteur ne fournisse des justifications satisfaisantes au comité de la revue, qui se réserve le droit d'exiger des modifications. Tout auteur fautif sera exclu de toute collaboration subséquente à Arborescences. Si le plagiat est découvert après la publication d’un numéro, l’article plagiaire sera retiré de la revue numérique, pour être remplacé par la mention suivante : « L’article (titre) de (nom de l’auteur) a été retiré de ce numéro puisqu’il comportait du contenu plagié. » La situation pourrait être portée à l’attention d’Érudit pour que des vérifications supplémentaires soient faites concernant l’auteur plagiaire.

Comité de rédaction

Direction du comité de rédaction

Patrick THÉRIAULT (University of Toronto) et Anne-José VILLENEUVE (University of Alberta)

Comité de rédaction

Patrick THÉRIAULT (co-directeur) (University of Toronto)

Anne-José VILLENEUVE (co-directrice) (University of Alberta)

Francis LANGEVIN (University of British Columbia)

Joëlle PAPILLON (McMaster University)

Julie SAINT-LAURENT (University of Toronto)

Secrétaire de rédaction : Eric CHEVRETTE (University of Toronto)

Éditeur

Département d'études françaises — Université de Toronto

Comité scientifique

Jan BAETENS  (Université de Leuven)

Denis BÉDARD  (Université de Sherbrooke)

Hélène CAZES  (Université de Victoria)

Jacqueline CERQUIGLINI  (Université Paris-Sorbonne)

Jean-Pierre CUQ  (Université de Nice)

Béatrice DIDIER  (École normale supérieure)

Denis HOLLIER  (New York University)

Aafke HULK  (Université d'Amsterdam)

Richard KAYNE  (New York University)

Claire KRAMSCH  (University of California, Berkeley)

Françoise LIONNET  (University of California, Los Angeles)

France MARTINEAU  (Université d’Ottawa)

Dominique RABATÉ  (Université Paris VII - Diderot)

Richard TRACHSLER  (Université de Zurich)

Albert VALDMAN  (Indiana University)