En raison des circonstances exceptionnelles dues à la COVID-19, Érudit souhaite assurer à ses utilisateurs et partenaires que l'ensemble de ses services demeurent opérationnels. L’équipe d’Érudit est en mode télétravail jusqu'à nouvel ordre et certaines opérations pourraient en être ralenties. Merci de votre compréhension. Plus de détails

Études françaises

Volume 52, numéro 3, 2016 Voix de Mallarmé Sous la direction de Luc Bonenfant et Julien Marsot

Sommaire (9 articles)

  1. Présentation
  2. Lecture à voix haute ou lecture à voix mentale ?
  3. Donner de la voix : vocalité et auctorialité dans Toast funèbre
  4. Ghil « hors de l’oubli où la voix de Mallarmé relègue aucun contour »
  5. Mallarmé et Claudel : quelle voix pour la prose ?
  6. Bertrand et Mallarmé « en fleuron et cul-de-lampe invisibles »
  7. Le chant de l’Ode ou « le Drame, ordinaire à tout éclat vocal » selon Mallarmé

Exercices de lecture

  1. L’intention ludique et pratique. Humour et déliaison chez Emmanuel Hocquard
  2. Paradoxes du voir et de l’aveuglement dans Ceux d’à côté de Laurent Mauvignier

Tous droits réservés © Les Presses de l’Université de Montréal, 2016

Anciens numéros de Études françaises