Éthique en éducation et en formation Les Dossiers du GREE

Direction : Marina Schwimmer (Directrice), Nicolas Haeck (Directeur de production) / Rédaction : Arianne Robichaud (Rédactrice en chef), Samuel Heinzen (Comité de rédaction), Mathilde Cambron-Goulet (Comité de rédaction), Nancy Bouchard (Comité de rédaction), Marie-claire Légaré (Révision linguistique), Olivier Michaud (Comité de rédaction), Afsata Paré-Kaboré (Comité de rédaction), Roelens Camille (Comité de rédaction)

À propos

La revue Éthique en éducation et en formation s'intéresse à cette dimension inhérente à l'éducation et à la formation que représente l'éthique, et ce, dans ses fondements, ses visées, ses approches théoriques et pédagogiques, de même que ses enjeux se manifestant à travers la littérature scientifique, les politiques, les programmes, les pratiques et les conceptions de l’éducation. Dans sa conception élargie de l’éducation éthique, elle inclut les disciplines ou programmes spécifiquement dédiés à cette fin l'éducation morale, civique, juridique, aux droits de l'Homme, à la citoyenneté, à la diversité culturelle et religieuse, à l'environnement, à la formation personnelle et sociale, etc.).

La revue est disponible en libre accès gratuit et immédiat et vise la diffusion et l'accessibilité de textes scientifiques originaux. Elle parait deux fois par année.

La revue figure parmi les revues scientifiques de la Faculté des sciences de l'éducation de l'UQAM. Depuis 2017, elle est éditée en partenariat avec la Haute École pédagogique de Fribourg. Il s'agit de la seule revue scientifique de langue française s'intéressant spécifiquement aux rapports entre l'éthique et l'éducation/formation.

Coordonnées

Adresse postale

Marina Schwimmer

Département éducation et pédagogie

Université du Québec à Montréal

Case postale 8888, succursale Centre-Ville

Montréal (Québec) H3C 3P8

Canada

Courriel: gree@uqam.ca

 


Libre accès

Les numéros courants et les archives de cette revue sont offerts en libre accès.

Depuis 2023, les articles publiés sont sous licence CC BY. La revue adhère à la définition du libre accès du DOAJ, c’est-à-dire que non seulement les utilisateurs et utilisatrices peuvent lire les articles gratuitement et immédiatement dès leur publication, ils peuvent aussi  les télécharger, copier, distribuer, imprimer le texte intégral des articles, chercher à l’intérieur de ceux-ci, y renvoyer par le biais d’hyperliens, les disséquer pour les indexer, s'en servir comme jeux de données pour un logiciel, ou les utiliser de toute autre manière légale. 

 

Historique de la revue (12 numéros)

L’archivage pérenne des articles sur Érudit est assuré par Portico.

Politique éditoriale et éthique

Processus de révision par les pairs

Tous les manuscrits de la revue sont soumis à l’évaluation en double-aveugle par deux membres du comité de lecture externe (ou autres personnes jugées expertes par le comité éditorial). Le processus pour les articles en varia prend en moyenne 40 semaines et celui pour les articles faisant partie d'un numéro thématique peut prendre jusqu'à 60 semaines.

Frais exigés

La Revue n'exige aucun frais de soumission, d'édition ou de production aux auteurs et autrices.

Politique de droits d'auteur 

À partir de 2023, la revue publie sous licence Creative Commons de type CC BY, mais accepte d'accommoder les autreurs ou autrices dont l'institution d'attache ou l'organisme subventionnaire exige un autre type de licence.

L’Auteur (incluant les co-auteurs s’il y a lieu) conserve ses droits sur toutes les versions de son manuscrit. En contrepartie, l’Auteur s’engage à concéder une licence exclusive de première publication. Cette licence exclusive implique que l’Auteur ne peut soumettre pour évaluation le même manuscrit concurremment auprès d’une autre revue. L’Auteur donne aussi les permissions à la Revue lui permettant de référencer ses contenus, d'en favoriser leur pleine exploitation, et de veiller à leur accès pérenne, c’est-à-dire, notamment : de produire et de diffuser leur article sur les médias électroniques ainsi que de faire le référencement et l’indexation dans des banques de données, dans des moteurs de recherche, des catalogues électroniques et sur des sites Web

Politique de diffusion et d’auto-archivage

L’Auteur peut auto-archiver le manuscrit soumis avant sa publication. Un tel auto-archivage n’empêche pas la soumission du manuscrit à la Revue. Toutefois, pour respecter l’esprit de la licence exclusive de première publication accordée à la Revue, l’Auteur s’engage à ne pas déposer sur une plateforme d’auto-archivage, sur un autre site web personnel de l’Auteur ou de son unité de recherche la version acceptée, mais non éditée, avant la date de publication de la Contribution. Dès la publication, l’Auteur peut auto-archiver cette version où il le souhaite en y indiquant :

« Cette version du manuscrit a été soumise à [ou acceptée par] la revue Éthique en éducation et en formation et publiée officiellement sous la référence suivante : Auteur(s), Année, Titre de la Contribution, Titre de la Revue, Volume / Numéro / page. DOI et licence CC »

Pour clarifier les attentes mutuelles, la Revue encourage les pratiques suivantes :

Exploitation de la version du manuscrit soumise mais non évaluée

Utilisation dans le cadre d’un cours ou lors d’une communication dans un colloque pour susciter des discussions visant à améliorer le manuscrit; Dépôt du manuscrit dans une archive ouverte pour solliciter des commentaires de ses pairs avant de le soumettre à une revue.

Exploitation de la version acceptée du manuscrit (mais non éditée ou non publiée)

Diffusion sur le site web de l’Auteur, le site web de son unité de recherche, dans un dépôt institutionnel ou disciplinaire (ex. : SSRN) ou dans une plateforme de réseau social spécialisée.

La Revue demande à l’Auteur d’indiquer très clairement la version autoarchivée de la manière suivante :

« Cette version du manuscrit a été acceptée pour publication par la revue Éthique en éducation et en formation et publiée officiellement sous la référence suivante : Auteur(s), Année, Titre de la Contribution, Titre de la Revue, Volume / Numéro / page. DOI et licence CC »

Citation de la version acceptée dans des ouvrages ou utilisation d’extraits du texte. Dans ces cas d’utilisation, la Revue demande que la référence bibliographique mentionne « article à paraître » et qu’au moins le nom de la Revue soit indiqué.

Exploitation de la version publiée par la Revue (version de l’éditeur)

Dès la publication de l’article sur le site web de la Revue, l’Auteur peut diffuser le document sur son propre site web, le site web de son unité de recherche, dans un dépôt institutionnel ou disciplinaire (ex. : SSRN) ou dans une plateforme de réseau social spécialisée.

Politique anti-plagiat:

  • La revue n'accepte que des manuscrits dont les contenus sont originaux, c'est-à-dire que la soumission n'a pas déjà été publiée et n'est pas actuellement considérée par une autre revue. Si ce n'est pas le cas, fournissez une explication à l’équipe éditoriale : schwimmer.marina@uqam.ca; avec en cc. gree@uqam.ca
  • Un manuscrit qui a été versé dans une plateforme de prépublications (archive ouverte) ne perd pas son caractère original et peut être soumis à la revue pour publication.
  • Aucun contenu plagié ou autoplagié n'est toléré, ainsi qu'aucun contenu illégal (ex. : document confidentiel ou contrevenant à des lois).
  • Le manuscrit peut contenir des extraits d’œuvre publiée ou soumise à une propriété intellectuelle, mais leur exploitation doit être faite selon les normes académiques standards mentionnées dans les directives aux auteurs et ne doit porter aucune atteinte au droit d'auteur. Toutes les autorisations nécessaires doivent être annexées à la soumission.

Pour toute autre situation problématique relative à l’éthique de publication (ex. : dispute d’auteurs, allégation d’inconduite, conflit d’intérêt), la Revue adhère aux bonnes pratiques promues par le Committee on Publication Ethics.

 


Instruction pour les auteurs

Directives aux auteurs et autrices:

Politique éditoriale

La personne qui soumet le manuscrit doit en être l’auteur principal ou l’autrice principale. Les manuscrits doivent être accompagnés d’un résumé en français et en anglais comptant au maximum 150 mots chacun, ainsi que de cinq mots-clés. L’auteur ou l’autrice qui le souhaite peut ajouter un résumé en allemand. Un manuscrit doit compter de 30 000 à 40 000 signes, incluant les espaces, mais excluant les références.

L’auteur ou l’autrice d’un manuscrit doit déposer son texte en format Word (extension .doc ou .docx) sur la plateforme OJS de la revue en deux versions: une version complète et une version anonyme, dans laquelle les informations identifiant les auteurs et les autrices n’apparaissent ni dans le texte ni dans les propriétés du fichier. La personne qui soumet le manuscrit doit en être l’auteur principal ou l’autrice principale. La date de soumission doit être inscrite dans le coin supérieur droit de la première page du manuscrit. Si le manuscrit est une version révisée du document original, la note Révisé ainsi que la date de soumission de la version révisée doivent figurer dans le coin supérieur droit de la première page du document révisé.

Conformément à l’usage, un manuscrit ne doit pas avoir été publié auparavant et ne doit pas être concurremment soumis pour parution auprès d’une autre publication. En outre, les manuscrits soumis qui ne respectent pas toutes les directives aux auteurs et autrices seront d’emblée refusés. Aussi les auteurs et autrices sont-ils responsables de vérifier que leur manuscrit respecte bien les consignes et les recommandations formulées dans les pages du présent document.

Pour proposer un projet de numéro thématique, veuillez communiquer avec la directrice à l’adresse de courriel schwimmer.marina@uqam.ca (avec gree@uqam.ca en cc.).

La proposition devra inclure :

• le nom et l’affiliation principale des responsables de numéro, incluant un curriculum vitæ;
• un titre préliminaire, un résumé de l’objectif du numéro, des thématiques et des angles qui y seront abordés (environ 500 mots); 
• des propositions d’articles qui pourraient être sollicités, en mentionnant si possible les auteurs et les autrices qui pourraient être invités à produire une contribution.

Comité de rédaction

Directrice: Marina Schwimmer (Université du Québec à Montréal)

Rédactrice et rédacteur en chef : Olivier Michaud (Université du Québec à Rimouski) et Mathilde Cambron-Goulet (Université du Québec à Montréal)

Comité de rédaction : Nancy Bouchard (Université du Québec à Montréal), Mathilde Cambron-Goulet (Université du Québec à Montréal), Samuel Heinzen (Haute École pédagogique de Fribourg), Olivier Michaud (Université du Québec à Rimouski), Afsata Paré-Kaboré (Université de Norbert Zongo à Koudougou), Arianne Robichaud (Université du Québec à Montréal), Camille Roelens (Université de Lausanne) et Marina Schwimmer (Université du Québec à Montréal) .

Directeur de production: Nicolas Haeck (Université du Québec à Montréal)

Révision linguistique : Marie-Claire Légaré

Édition électronique: Nicolas Haeck

Comité scientifique de lecture : 

Guy Bourgeault (Université de Montréal) 
Marie-France Daniel (Université de Montréal) 

Mathieu Gagnon (Université de Sherbrooke)
Christiane Gohier (Université du Québec à Montréal)
Denis Jeffrey (Université Laval)
Sivane Hirsch (Université du Québec à Trois-Rivières)
Stéphane Martineau (Université du Québec à Trois-Rivières)
Didier Moreau (Université Paris 8)
André Pachod (Université de Strasbourg)
Christophe Point (Université de Sherbrooke)
José-Luis Wolfs (Université libre de Bruxelles)  
Lise-Anne St-Vincent (Université du Québec à Trois-Rivières)
Denis Simard (Université Laval)

 

D'autres arbitres s'ajoutent ponctuellement en fonction de l'expertise requise pour l'évaluation des textes.