La restriction d’accès aux articles les plus récents des revues sous abonnement a été rétablie le 12 janvier 2021. Pour consulter ces articles, vous pouvez notamment passer par le portail de ressources numériques de l’une des 1 200 institutions partenaires ou abonnées d’Érudit. Plus d'informations

Philosophiques

Volume 43, numéro 2, automne 2016 Dossier. Usages de la réflexivité en philosophie allemande Sous la direction de Augustin Dumont

Sommaire (24 articles)

  1. Introduction au dossier – Usages de la réflexivité en philosophie allemande
  2. Les Lumières et la part d’ombre de la raison pure
  3. À quelles conditions une philosophie « quasi-transcendantale » est-elle possible ? Habermas, Kant et le problème de la détranscendantalisation
  4. Critique et réflexion : la réflexion dans la Théorie critique de l’École de Francfort
  5. Le système comme point de vue de la réflexivité philosophique : Jacobi et Hegel, adversaires de Fichte
  6. Sollen et altérité selon Fichte : sur l’intersubjectivité fondamentale, éthique et juridique
  7. Possibilité, possibilisation et réflexion de la réflexion : l’héritage de la philosophie allemande classique dans la phénoménologie transcendantale

Varia

  1. L’hypothèse d’une causalité sans lois : Bergson dans le débat contemporain sur la free will
  2. De l’appropriation à la propriété : John Locke et la fécondité d’un malentendu devenu classique
  3. L’argument de la Simulation et le problème de la classe de référence : le point de vue du contextualisme dialectique
  4. Esthétique et événement : paradoxe et temporalité du sublime depuis Kant
  5. Les élections sont-elles essentielles à la démocratie ?
  6. Habermas, lecteur de J. L. Austin : l’illocution et la perlocution dans le modèle communicationnel

Disputatio

Étude critique

Comptes rendus

Tous droits réservés © Société de philosophie du Québec, 2016

Anciens numéros de Philosophiques