Bulletin de la Société d'Histoire de la Guadeloupe

Direction : Raymond Boutin / Rédaction : Gérard Lafleur

À propos

Présentation

Fondée par une poignée de passionnés, attendue du public très demandeur de connaissances sur l'histoire de la Guadeloupe, des Antilles françaises et du bassin caribéen dans son ensemble, la Société d'Histoire de la Guadeloupe s'est beaucoup investie dans l'élaboration et la diffusion de celles-ci. Pouvant s'enorgueillir d'un Bulletin à diffusion locale, natonale et internationale, jamais interrompu depuis 1964, aujourd'hui à son numéro 167, elle a beaucoup oeuvré depuis ses débuts pour participer à la vie intellectuelle de la Guadeloupe. Organisant des expositons, des colloques, publiant des thèses, elle a été un des acteurs de cette vie intellectuelle, portant ses interrogations et ses réflexions. Elle s'est toujours voulue ouverte sur son environnement proche, la Caraïbe, que bien des membres de la Société ont eu plaisir à découvrir ou à redécouvrir par le biais des excursions qu'elle a pu organiser. De manière plus académique, ses liens fondateurs avec l'Association des Historiens de la Caraïbe (ACH), qu réunit îles francophones, hispanophones, anglophones et néerlandophones, ont amené plusieurs membres de la Société d'Histoire de la Guadeloupe à en être les présidents et à affirmer la dimension large de cette association fondée il y a déjà un demi-siècle (1963).

Coordonnées

Courriel : shg@wanadoo.fr

Adresse postale :

B. P. 74

97102 BASSE-TERRE Cedex

(Guadeloupe)

France


Abonnement institutionnel à la version numérique

Courriel : erudit-abonnements@umontreal.ca

Téléphone : (514) 343-6111 poste 5500

Érudit n’est pas responsable de la gestion des abonnements individuels. Pour une demande d’abonnement individuel, merci de contacter directement la revue shg@wanadoo.fr ou 

Société d'Histoire de la Guadeloupe

B. P. 74

97102 BASSE-TERRE Cedex

 

Historique de la revue (118 numéros)

L’archivage pérenne des articles sur Érudit est assuré par Portico.

|^

Politique éditoriale et éthique

Le bulletin de la Société d'Histoire de la Guadeloupe est une revue qui paraît 3 fois par an, soit tous les 4 mois. Elle publie des articles qui concernent prioritairement les Antilles françaises (Guadeloupe et Martinique) et la Guyane, mais aussi l'ensemble du bassin caribéen. Des articles qui concernent l'Océan Indien et notamment les anciennes colonies françaises, peuvent être publiés à titre de comparaison. Elle publie également des études concernant l'archéologie amérindienne. 

Les articles sont soumis à un comité de lecture constitué de chercheurs spécialistes et tous les bulletins sont également mis en ligne sur Erudit.

La Société d'Histoire de la Guadeloupe publie des ouvrages issus de thèses ou des recherches effectuées par ses membres comme L'Eglise de la Guadeloupe sous l'Ancien Régime colonial (2018) ou rédite des ouvrages rares dont il ne reste qu'un petit nombre d'exemplaires comme Voyage à la Guadeloupe de Félix Longin (2012) 

 

 

Comité de rédaction

Le comité éditorial est formé de Gérard Lafleur (rédacteur en chef) docteur en histoire, et de René Bélénus, docteur en histoire, Jacques Dumont, professeur d'histoire, Université des Antilles, Benoît Jullien, directeur des Archives départementales de la Guadeloupe, Bruno Kissoun, responsable du service d'action culturelle de la Région Guadeloupe et Clara Palmiste, professeur d'histoire, Université des Antilles.

Le Conseil d'Administration est constitué de 

Raymond Boutin, Président, Clara Palmiste, vice-présidente, Bruno Kissoun, secrétaire, Jacques Caïlachon, secrétaire adjoint, Gérard Lafleur, trésorier, François Petit, trésorier adjoint.

Membres - René Bélénus, Danielle Devillers, Elvire Edouard, Pascale Forestier, Jean-Sébastien Guibert, Nazaire Calise, Frédéric Régent, Frédéric Scheider

Comité scientifique ; Dominique BONNISSENT  : Service d’archéologie, DAC de la Guadeloupe Raymond BOUTIN  : Société d’Histoire de la Guadeloupe, Alain BUFFON  : Société d’Histoire de la Guadeloupe, Philippe DELISLE  : Université de Lyon III, John GARRIGUS  : University of Texas at Arlington (U. S. A.) Anne LEBEL  : Archives nationales du monde du travail, Roubaix Christian SCHNAKENBOURG  : Université d’Amiens,  laboratoire AIHP-GEODE (université des Antilles et de la Guyane) Hélène SERVANT  : Archives nationales, Service historique de la Défense