Les Cahiers des Dix

Direction : Fernand Harvey / Rédaction : Gilles Gallichan

À propos

Présentation

Les Cahiers des Dix regroupent chaque année une dizaine d’articles inédits dans le domaine de l’histoire du Québec et de l’Amérique française. Ces articles sont signés par dix chercheurs chevronnés qui forment la Société des Dix. On y traite de différents sujets dans le domaine de l’histoire économique, sociale et culturelle, allant de la période des Découvertes (16e siècle) jusqu’aux décennies les plus récentes. Cette publication interdisciplinaire s’adresse autant aux chercheurs professionnels et aux étudiants qu’aux érudits et au grand public.

Les Cahiers des Dix ont été fondés en 1936 par un groupe de dix érudits, lequel s’est renouvelé au fil des générations. Cette collection patrimoniale - qui forme un corpus de 600 articles totalisant quelque 15 000 pages de texte - est devenue une source de référence incontournable dans le domaine de l’histoire de l’Amérique française.

Coordonnées

Site de la revue

http://www.societedesdix.uqam.ca/

Pour communiquer avec la revue

    Courriel: fernand.harvey@ucs.inrs.ca

    Téléphone: (418) 687-6430


Accès

Un abonnement est requis pour l’accès aux numéros parus dans les 12 derniers mois de publication de cette revue. Les autres numéros sont disponibles en libre accès.

Abonnement numérique institutionnel : les institutions (bibliothèque, centre documentaire, établissement scolaire, etc.) ont la possibilité de s’abonner aux revues d’Érudit par titre ou par collection de titres. Pour obtenir plus d’informations, nous invitons les institutions à remplir notre formulaire d’abonnement.

Abonnement numérique individuel : les particuliers désirant s’abonner à la version numérique de la revue sont invités à communiquer directement avec la direction de la revue :

    Courriel: fernand.harvey@ucs.inrs.ca

    Téléphone: (418) 687-6430

Abonnement à la version imprimée:

    Courriel: liberte@mediom.qc.ca

    Téléphone: (418) 658-3763

Historique de la revue (39 numéros)

L’archivage pérenne des articles sur Érudit est assuré par Portico.