Nouvelles pratiques sociales

Direction : Audrey Gonin, Louis Gaudreau

À propos

Présentation

Fondée à l'automne 1988, la revue Nouvelles pratiques sociales (NPS) s'intéresse aux domaines de l'intervention sociale, du travail social et de l'action communautaire et collective. La revue est un lieu de recherche et de réflexion sur l'intervention sociale et publie des articles scientifiques qui présentent des analyses ou des résultats de recherche dans le domaine de l'intervention sociale. Nouvelles pratiques sociales reconnait la nécessité d'une analyse critique des pratiques d'intervention sociale qui se base sur la reconnaissance du pluralisme et qui met de l'avant le renouvellement démocratique des pratiques sociales qui se déploient dans le réseau institutionnel étatique et dans des organismes non gouvernementaux.

NPS a un double objectif : offrir une réflexion de niveau universitaire en français sur les problématiques sociales et s'assurer que cette réflexion soit pertinente pour les milieux d'intervention.

NPS est une revue semestrielle évaluée par les pairs qui s'adresse aux professeurs et aux chercheurs, aux praticiennes et praticiens, aux étudiantes et étudiants engagés en intervention sociale, aux travailleurs sociaux ainsi qu'aux militantes et militants des organismes syndicaux, communautaires et bénévoles. 

Pour plus de détails, consulter la section La revue du site internet.

Indexation

La revue Nouvelles pratiques sociales est indexée notamment dans: Repère, INIST (Francis), Sociological Abstracts, Social Services Abstracts, Ulrich’s International Periodicals DirectorySocial Work Abstracts, Google (général), Google ScholarThe British Library Catalogue, UNESCO DARE, Banque de données en santé publique, International Bibliography of the Social Sciences, PRISME, Canadian Periodical IndexPolitical Science CompleteSocINdex, International Political Science AbstractsSynergiesWorld CatWorld Political Science Abstracts, Journal TOCS, Isidore, EBSCOhost Sociological source, AERES
 

Coordonnées

Pour communiquer avec la revue

Courriel: nps@uqam.ca
Site internet : http://nps.uqam.ca/

Adresse postale 
Revue Nouvelles pratiques sociales
Université du Québec à Montréal (UQÀM)
Case postale 8888, succursale Centre-ville
Montréal (Québec)  H3C 3P8

Téléphone : (514) 987-3000 (poste 4721)
Télécopieur : (514) 987-8795

Adresse civique
Secrétariat de la revue Nouvelles pratiques sociales
Université du Québec à Montréal (UQÀM)
Pavillon Thérèse-Casgrain 
455, boulevard René-Lévesque Est, local W-4125
Montréal (Québec)  H2L 4Y2

Historique de la revue (57 numéros)

L’archivage pérenne des articles sur Érudit est assuré par Portico.

|^

Pour obtenir un abonnement numérique

La revue Nouvelles pratiques sociales est désormais uniquement publiée en format numérique. Les personnes abonnées reçoivent un accès exclusif et illimité aux nouveaux numéros en ligne, ainsi qu’à l’ensemble des publications de la revue, de 1988 à ce jour. Les droits d’accès au contenu virtuel sont offerts pour une période de un ou deux ans, renouvelable.

Pour obtenir un abonnement numérique, veuillez:

           Nouvelles pratiques sociales
           École de travail social
           Université du Québec à Montréal
           C. P. 8888, Succ. Centre-ville
           Montréal (Québec) Canada  H3C 3P8

  • Joindre un chèque libellé «UQAM - Nouvelles pratiques sociales»

Pour toute question ou information concernant les abonnements, veuillez communiquer avec le secrétariat de la revue (nps@uqam.ca).

Grille tarifaire*

Individu :

1 AN : 20,00 $ CAN
2 ANS : 30,00 $ CAN 
 

Étudiant.e

1 AN : 10,00 $ CAN
2 ANS : 15,00 $ CAN
 

Communautaire ou institutionnel

1 AN :  20,00 $ CAN
2 ANS : 30,00 $ CAN

* Taxes incluses.

Achat de numéros antérieurs en format papier

Pour faire l'achat d'un numéro antérieur au volume 27, numéro 1 en format papier, veuillez communiquer avec le secrétariat de la revue (nps@uqam.ca).

 

Politique éditoriale et éthique

Comment soumettre un article

Nouvelles pratiques sociales est une revue biannuelle dont les articles sont soumis à une évaluation par les pairs en double aveugle.

Les articles qui y sont publiés se rapportent au champ de l’intervention sociale. Ceux-ci peuvent être soumis dans le cadre d’appels à contributions pour des dossiers thématiques ou pour publication dans la rubrique Perspectives qui comporte des articles à thème libre se rapportant à l’intervention sociale. La revue publie également d’autres textes (ex.: notes de recherche, comptes rendus de lecture, échos de pratique) qui, pour leur part, sont sollicités directement par le comité de rédaction.

La soumission des articles pour les dossiers thématiques se fait conformément aux modalités et aux dates de tombée des appels à contributions qui sont diffusés deux fois par an sur le site Internet de la revue et sur sa page Facebook. Les articles à thème libre sont transmis en tout temps au secrétariat de la revue (nps@uqam.ca).

Tout article transmis à NPS doit se conformer aux règles de présentation de la revue qui sont explicités dans le guide à cet effet (en ligne).

 

Politique d’évaluation des articles

Le processus d’évaluation des articles s’effectue en deux temps :

1.     La rédaction en chef de la revue ou le comité responsable d’un dossier thématique examine dans un premier temps la pertinence de l’article par rapport créneau éditorial de la revue et/ou du dossier à paraître. Pour donner suite à cette première étape, des modifications peuvent être demandées aux auteur.e.s avant que l’article ne soit soumis au processus d’évaluation en double aveugle.

2.     Les articles retenus sont par la suite confiés aux responsables du comité de lecture qui recommandent pour chacun d’eux un comité de pairs composé minimalement de deux personnes en externe, choisies selon leurs compétences et expertises. Ces évaluations individuelles et anonymes s’appuient sur les critères suivants : 1) pertinence et originalité; 2) qualité et portée du cadre théorique; 3) cohérence et rigueur de la méthodologie; 4) qualité de l'analyse et/ou de la discussion et; 5) clarté et structure du texte, qualité de la langue. Les responsables du comité de lecture procèdent ensuite à l’arbitrage des évaluations et émettent une décision definitive : accepté, accepté avec modifications mineures, accepté avec modifications majeures, ou refusé. En cas de disparité majeure entre les deux évaluations, une troisième évaluation anonyme est demandée.

La décision est communiquée à chaque auteur.e, accompagnée des grilles d’évaluation anonymes. Dans le cas de demandes de modifications mineures ou majeures, l’auteur.e dispose d’un délai variable de deux à quatre semaines pour remanier son texte. L’article modifié est ensuite transmis aux responsables du comité de lecture qui vérifient si les modifications demandées correspondent aux exigences des évaluateurs.trices, ainsi qu’à celles de Nouvelles pratiques sociales. Si tel est le cas, l’article est mis en forme pour publication. Dans le cas contraire, l’article peut être refusé ou être soumis de nouveau au processus d’évaluation.

Politique sur le droit d’auteur, les droits de publication et l’auto-archivage par l’auteur.e

La propriété intellectuelle et les droits d'auteurs de tous les articles appartiennent à leurs auteur.e.s d’origine. Par ailleurs, lors de la parution de leur article, ceux-ci accordent une licence exclusive de première publication à Nouvelles pratiques sociales. C’est à dire qu’ils ou elles autorisent, à titre gratuit et sans limite temporelle et géographique, la diffusion de leur texte par la revue NPS. Cette autorisation comprend, notamment, le droit d’exposer publiquement, de reproduire et de distribuer des copies du ou des texte(s), en autant que le nom de l’auteur.e et la référence de la première publication dans la revue NPS soient clairement mentionnés.

Chaque auteur.e et co-auteur.e d’un article publié dans Nouvelles pratiques sociales est tenu de déclarer, dans un formulaire écrit, être l’auteur.e original.e du texte et ne pas enfreindre les droits d’autrui dans le cadre de la publication de ce texte. Il ou elle accorde par la même occasion les droits exclusifs de publication et de diffusion de son article à Nouvelles pratiques sociales. L'auteur.e peut cependant archiver une version pré-publiée (preprint) de son article dans un dépôt institutionnel (auto-archivage).

Politique anti-plagiat

La revue Nouvelles pratiques sociales est dotée d’une politique anti-plagiat. Les procédures qui y sont rattachées permettent d’assurer que les articles publiés au sein de NPS présentent un contenu original, dans le respect des droits d’auteur.

Nouvelles pratiques sociales considère qu’un acte de plagiat survient lorsqu’un ou des auteur.e.s omettent intentionnellement de citer leurs sources et copient, en tout ou en partie, le travail d’un.e autre auteur.e. La revue se positionne également contre toute forme d’autoplagiat, qui survient lorsqu’un.e auteur.e utilise de façon partielle ou exhaustive le contenu de son propre travail ayant déjà été publié sans en citer la source originale de façon explicite et conforme.

La revue accorde ainsi une grande importance à ce que l’ensemble des articles qu’elle publie soient exempts de plagiat sous toutes ses formes. Pour ce faire, NPS :

  • Informe les auteur.e.s de sa politique anti-plagiat lors de la soumission d’un article ;
  • Assure la vérification de tous les textes soumis avant leur envoi en évaluation ;
  • Procède à la signature d’un contrat avec chaque auteur.e stipulant qu’il ou elle détient les droits d’auteur concernant l’article et ne contrevient d’aucune manière aux droits d’autrui ;
  • Procède à un examen rigoureux des sources utilisées par les auteur.e.s, des citations ainsi que de leur mise en forme lors de la révision linguistique de l’ensemble des articles qu’elle publie.

Lorsqu’une situation de plagiat est décelée, et ce, indépendamment du cheminement de l’article dans le processus de publication, la revue prend les mesures suivantes :

  • La revue communique immédiatement avec l'auteur.e;
  • Si le plagiat concerne un passage du texte ou une citation particulière, il est exigé que l’auteur.e réécrive la partie du texte ou procède à la citation de ses sources de façon exacte et conforme aux règles de la revue NPS (se référer au guide de présentation à cet effet);
  • Si le plagiat concerne plus de 20% d’un article, le manuscrit est automatiquement rejeté, sans possibilité d’une nouvelle soumission. Si l’article a déjà été publié, le manuscrit est retiré du numéro dans lequel il a été publié et la revue se réserve le droit de refuser d’autres soumissions de la part de l’auteur.e.

Politique de préservation numérique

Nouvelles pratiques sociales bénéficie d'une politique de préservation numérique. L’archivage pérenne de Nouvelles pratiques sociales est assuré par Portico. 

 

Comité de rédaction

Conseil exécutif du comité éditorial

Directeur
François Huot, Université du Québec à Montréal

Rédactrice en chef
Audrey Gonin, Université du Québec à Montréal

Responsables des comités de lecture :
Louis Gaudreau, Université du Québec à Montréal
Catherine Chesnay, Université du Québec à Montréal
Michel Parazelli, Université du Québec à Montréal

Responsable des comptes rendus de lecture :
Andrée-Anne Parent, Université de Montréal

Responsables des activités de mobilisation des connaissances
Louis Gaudreau, Université du Québec à Montréal
Annick Lenoir, Université de Sherbrooke

 

Comité éditorial

Diane Bachand, Fondation One Drop

Pilar Barbal i Rodoreda, Action autonomie, Montréal

Thomas Berryman, Université du Québec à Montréal (UQAM)

Jacques Caillouette, Université de Sherbrooke

René Charest, Centre de santé et de services sociaux (CSSS) Jeanne-Mance

Denyse Côté, Université du Québec en Outaouais (UQO)

Lise Gervais, Relais-femmes, Montréal

Sylvie Lévesque, Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec, Montréal (FAFMRQ)

Réjean Mathieu, Université du Québec à Montréal (UQÀM)

Ina Motoi, Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue (UQAT)

Sylvie Norris, Regroupement des organismes communautaires autonomes jeunesse du Québec (ROCAJQ)

Jacques Rhéaume, Université du Québec à Montréal (UQAM)

Florence Thomas, Fédération interprofessionnelle de la santé du Québec (FIQ)

 

Comité scientifique international

Manuel Boucher, Institut de développement social de Haute Normandie en France/Association    des chercheurs des organismes de la formation et de l’intervention sociale (ACOFIS)

Annamaria Colombo, Haute école fribourgeoise de travail social, Suisse

Vincenzo Cicchelli, Université de la Sorbonne (Paris, France)

Francesco Dito, Cadre de l’intervention éducative et sociale: protection de l’enfance (Paris, France)

Jean Foucart, Département social, Haute école Charleroi Europe (Charleroi, Belgique);directeur de la revue Pensée plurielle :Parole, pratiques et réflexions du social

Mejed Hamzaoui, Université libre de Bruxelles/Association internationale pour la formation, la recherche et l’intervention sociale (AIFRIS)

Saül Karsz, Philosophe, sociologue, consultant; président et conseiller scientifique du réseau Pratiques sociales (Paris, France)

Liliana Kremer, Faculté de droit et des sciences sociales, Université nationale de Cordóba (Cordóba, Argentine); directrice de projet (Mediacón Ciudadana y Educación para el Desarrollo, médiation citoyenne et éducation pour le développement) à la Fundación Plurales

Christine Mias, Université de Toulouse 2 en France; Conseil national des universités

Sambou Ndiaye, Unité de formation et de recherche Lettres et sciences humaines, Section de sociologie, Université Gaston-Berger (Saint-Louis, Sénégal)

 

Membre fondateur

Yves Vaillancourt, Université du Québec à Montréal

 

Secrétariat

Le secrétariat de la revue Nouvelles pratiques sociales est situé dans les locaux de l’École de travail social de l’Université du Québec à Montréal.

455, boul. René-Lévesque Est, local W-4125
Montréal (Québec)  H2L 4Y2

Téléphone : (514) 987-3000 (poste 4721)
Télécopieur : (514) 987-8795
Courriel: nps@uqam.ca


Secrétaire de rédaction : 
Véronique Larose