Science of Nursing and Health Practices Science infirmière et pratiques en santé

Rédaction : Sylvie Cossette, inf. Ph. D., Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal (Rédactrice en chef), Mélina Bernier, M.A. Intervention sociale, Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal (Coordonnatrice de rédaction et de production)

À propos

Note : le masculin est utilisé sur notre site uniquement pour ne pas alourdir la lecture.

Pour mieux servir la communauté scientifique, les partenaires et les publics de la revue, Science infirmière et pratiques en santé – Science of Nursing and Health Practices a migré, le 24 avril 2021, sur Érudit. Les 35 articles évalués par les pairs publiés dans les 7 numéros de la revue à ce jour (juin 2018 - juin 2021) figurent sous l'onglet « Numéros ».

La revue est indexée au 

Pour soumettre un manuscrit, nous vous invitons à consulter les directives aux auteurs sur la page « Soumissions » du site Internet de la revue à l’adresse suivante : https://sips-snahp.ojs.umontreal.ca/index.php/sips-snahp/about/submissions

Un menu en haut à droite de l'écran vous permettra de choisir la langue française si vous le désirez.

Ouvrir une session (si vous avez déjà un compte d’utilisateur) ou S’inscrire pour faire une soumission.

Note : le site Internet de la revue est fonctionnel, mais en construction. Merci de nous aviser si vous rencontrez des problèmes ou erreurs ; nous pourrons ainsi l’améliorer. Pour toute question, merci de communiquer avec la coordonnatrice de rédaction et de production melina.bernier@umontreal.ca

***

Science infirmière et pratiques en santé (Science of Nursing and Health Practices) est une revue internationale, bilingue, libre d’accès, gratuite pour les lecteurs et les auteurs. Produite par le Réseau de recherche en interventions en sciences infirmières du Québec (RRISIQ), la revue encourage la démocratisation de l’accès aux résultats de la recherche pour une utilisation accrue des retombées de la recherche concernant les pratiques en santé.

La revue a pour objectif de publier des articles inédits qui contribueront à l’avancement des connaissances relativement à la compréhension des différentes expériences liées à la santé. La santé y est vue comme « un état de bien-être physique, mental et social complet et ne consiste pas seulement en une absence de maladie ou d’infirmité » (Organisation mondiale de la Santé). Cette définition rejoint les valeurs inhérentes à la discipline infirmière. La revue est intéressée par les travaux d'érudition traitant des facteurs pouvant contribuer à la santé vue de façon holistique tel que défini ci-dessus notamment ceux sociaux et environnementaux, ainsi que le développement ou l’adaptation, l’implantation et l’évaluation de meilleures pratiques. Notre revue se fait un devoir de publier des articles de grande qualité scientifique. La revue encourage aussi la diversité des questions de recherche pour optimiser un développement des connaissances inclusif quant à ses thèmes et englobant quant à sa portée.

L’équipe éditoriale de la revue invite les auteurs à soumettre des articles traitant des pratiques en santé dans les domaines suivants :

  • les pratiques auprès des personnes, familles, communautés et populations,
  • les pratiques organisationnelles,
  • les pratiques éducatives et
  • les pratiques sociopolitiques.

 

La revue publie cinq types d’articles :

1- Articles de recherche empirique

2- Articles de synthèse des connaissances

3- Articles de méthodologie et discussion théorique

4- Articles d’application des connaissances

5- Articles de protocole de recherche

Les articles seront acceptés et publiés en anglais ou en français, accompagnés de résumés dans les deux langues.

Coordonnées

Rédactrice en chef

Sylvie Cossette, inf., Ph. D.

Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal, Centre de recherche de l’Institut de cardiologie de Montréal
Courriel : sylvie.cossette.inf@umontreal.ca

Coordonnatrice de rédaction et de production

Mélina Bernier, M.A. Intervention sociale

Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal
Courriel : melina.bernier@umontreal.ca

Historique de la revue (7 numéros)

L’archivage pérenne des articles sur Érudit est assuré par Portico.

Politique éditoriale et éthique

Politiques éditoriales

Droits d’auteur

Les auteurs détiennent leurs droits d’auteur sur leur article, sans restriction, et conservent les droits à la suite de la publication sur le site Internet de la revue, sans restriction.

Libre accès

Tous les articles publiés en ligne sur le site d'Érudit sont libres d’accès en accord avec la définition de la Budapest Open Access Initiative (BOAI). Les utilisateurs sont autorisés à lire, télécharger, copier, distribuer, imprimer, rechercher et créer un lien vers le texte intégral des articles ou de les utiliser à toute autre fin licite, cela, sans demander la permission de l’éditeur ou de l’auteur, à condition que l’auteur et la source d’origine soient cités correctement.

Les articles sont publiés selon les termes de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International (CC BY) qui permet l’utilisation, la distribution, la reproduction et l’adaptation sans restriction par tous moyens et sous tous formats, à condition que l’auteur et la source d’origine soient cités correctement.

Frais de traitement d’article

La revue ne demande aucuns frais de soumission ou de traitement d’article : la revue est gratuite pour les auteurs.

Processus d'évaluation par les pairs

Modalité : double insu par les pairs (les manuscrits et les rapports d’évaluation sont anonymes).

Processus : chaque manuscrit est d’abord examiné par la Rédactrice en chef. Si l’article répond aux exigences de la revue, le manuscrit sera soumis à l’évaluation, c’est-à-dire qu’il sera examiné de manière critique par au minimum deux experts du domaine. Afin d’évaluer les manuscrits, les évaluateurs utilisent les normes reconnues de présentation des recherches, par exemple, PRISMA  pour les revues systématiques de la littérature et les méta-analyses, SRQR  pour les études qualitatives, SPIRIT pour les protocoles de recherche (voir le site EQUATOR pour les normes relatives aux différents types d’études). Nous demandons aux évaluateurs d’émettre des commentaires constructifs et de fournir des pistes de travail concrètes pour aider les auteurs à améliorer leur manuscrit. Ces derniers émettent aussi deux recommandations à l’équipe éditoriale principale à savoir le niveau de corrections demandé suivant la première évaluation (acceptation recommandée ; presque tel quel [correctifs d’édition], révisions mineures demandées, révisions majeures demandées, refus recommandé) et la portée ou les retombées potentielles pour la recherche, la pratique, la formation ou la gestion (très grand potentiel d’impact, grand potentiel d’impact, impact modéré ou faible et créneau très/trop spécifique).

À l’analyse des rapports d’évaluation, l’équipe de publication principale communiquera aux auteurs une décision initiale : 1- accepté presque tel quel (correctifs d’édition), 2- révisions mineures demandées, 3- révisions majeures demandées ou 4- soumission refusée. Les commentaires des évaluateurs seront transmis avec cette décision initiale ainsi que d’autres révisions ou corrections demandées par l’équipe de publication principale, le cas échéant. La soumission sera réévaluée à la suite de la réception de la version améliorée des auteurs et, soit le processus éditorial se poursuivra soit la soumission sera refusée. Après examen des corrections demandées (première ou deuxième ronde) une décision finale sera transmise aux auteurs. La décision est sans appel. Tout au long du processus, l’équipe de publication principale se concerte pour offrir un soutien aux auteurs afin d’améliorer la qualité de leur manuscrit : langue écrite, logique de la présentation scientifique, clarté des tableaux et figures.

Voici les étapes détaillées, à la suite de l’évaluation en double insu par les pairs, jusqu’à l’étape de la production, lorsque le manuscrit est accepté :

  • À la suite des rapports d’évaluation, les auteurs soumettent une version améliorée de leur manuscrit.
  • De plus, les auteurs doivent expliciter, point par point, dans un tableau constitué de deux colonnes (Commentaires des évaluateurs et Réponses aux évaluateurs) les changements effectués dans le manuscrit retravaillé. Ce document doit être anonyme et soumis dans un fichier séparément de la nouvelle version du manuscrit.
  • Pour faciliter l’examen des révisions et corrections effectuées, tous les changements apportés au manuscrit durant le processus éditorial doivent être repérables en mode suivi des modifications dans Microsoft Word.
  • Lorsque les auteurs resoumettent leur manuscrit après avoir effectué les changements, ils rétablissent les noms des auteurs et des affiliations. Ce fichier ne sera pas vu par les évaluateurs, mais sera transmis à l’équipe de production si le manuscrit est accepté pour publication.
  • Lorsque le manuscrit a été accepté pour publication, après que la revue a eu procédé à la mise en page de l’article, il est demandé aux auteurs de relire, pour vérification finale, leur article et de l’approuver dans les délais prescrits pour la publication. Aucun changement notable n’est autorisé à ce stade du processus.

Éthique

Tous les articles soumis à la revue doivent être fondés sur des recherches réalisées dans le plus grand respect des codes d’éthique et de déontologie propres aux associations professionnelles respectives des auteurs. Les études ayant été menées auprès de volontaires doivent avoir obtenu l’approbation d’un comité d’éthique et le consentement libre et éclairé des participants. Les auteurs spécifient, dans la section Méthodes, si les participants ont donné un consentement verbal ou écrit. Au besoin, se référer à The Code of Ethics of the World Medical Association - Declaration of Helsinki.

Le Comité éditorial se réserve le droit de refuser les articles de recherche fondés sur des études impliquant des sujets humains qui n’auraient pas de numéro de certificat d’éthique émis par une institution fiable et reconnue.

Permissions

Les auteurs sont responsables des propos tenus dans leur manuscrit, tout comme d’obtenir, par écrit, auprès des éditeurs ou des auteurs, les droits de reproduction de tout matériel protégé par le droit d’auteur (extraits, tableaux, figures, etc.) et d’en stipuler clairement la source.

Plagiat

Le fait de copier, mot à mot, intégralement ou en partie, sans permission ou sans citer correctement l’auteur ou la source d’origine ou encore le fait de paraphraser (s’approprier les idées ou les mots d’autrui en les transformant) sans donner le crédit à l’auteur sont différentes formes de plagiat.

  • Les auteurs doivent s’assurer de ne pas s’approprier des mots, idées ou figures d’autrui sans créditer correctement leur auteur. Toutes les sources doivent être citées à l’endroit où elles sont utilisées (texte, tableau, figure) et la reproduction partielle de mots ou la paraphrase doit être limitée et attribuée à l’auteur dans le texte.
  • La revue s’engage à lutter contre le plagiat et la duplication d’articles en examinant soigneusement les manuscrits avant de les envoyer en évaluation de la qualité scientifique par les pairs. Certains articles pourraient devoir être rectifiés ou corrigés. Le comité éditorial se réserve le droit de refuser un manuscrit pour des raisons de plagiat si les preuves sont suffisantes.

Instruction pour les auteurs

Directives aux auteurs

Tout manuscrit soumis doit satisfaire aux critères de qualité pour la publication (tirés, adaptés et traduits de https://journals.plos.org/plosone/s/criteria-for-publication; https://www.osjournal.org/criteria_for_publication.html) c’est-à-dire :

  • L’étude présente les résultats d’une recherche originale.
  • Les résultats rapportés n’ont pas été publiés ailleurs.
  • Les expériences, statistiques et autres analyses sont effectuées selon des standards techniques élevés et sont décrites de manière suffisamment détaillée.
  • Les conclusions sont présentées de manière appropriée et sont étayées par les données.
  • L’article est présenté de manière intelligible et est rédigé en français (ou anglais) standard.
  • La recherche satisfait toutes les normes applicables en matière d’éthique de l’expérimentation et d’intégrité de la recherche.
  • L’article adhère aux normes de présentation appropriées et aux normes pour l’accès aux données.

Pour connaître les normes de présentation relatives aux différents types d’études, consultez le site du EQUATOR (Enhancing the QUAlity and Transparency Of health Research) Network : https://www.equator-network.org/. Les auteurs choisissent la grille appropriée à leur étude ou à leur synthèse des connaissances.

1-Articles de recherche empirique

Les articles de recherche empirique communiquent les résultats d’études fondées sur une variété de devis. Ces études utilisent des méthodes qualitatives, quantitatives ou mixtes et font appel à différents cadres de références afin de répondre de manière adéquate et cohérente à des questions ou hypothèses de recherche précises.

La structure des articles de recherche empirique est la suivante : Introduction, Méthodes, Résultats, Discussion et Conclusion.

  • Les articles portant sur le développement ou la validation d’un instrument de mesure doivent être accompagnés de l’instrument de mesure dans un fichier séparé ou supplémentaire lors de la soumission initiale. De plus, les articles traitant d’un instrument de mesure doivent inclure une évaluation empirique (collecte et analyse de données) documentant la validité ou la fidélité de l’instrument.
  • Les auteurs qui soumettent un manuscrit d’essai clinique portant sur l’évaluation des effets sur la santé des participants d’une ou de plusieurs interventions relatives à la santé (Conseil de recherches en sciences humaines [CRSH], Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie [CRSNG] du Canada, Instituts de recherche en santé [IRSC] du Canada, 2018) doivent avoir enregistré le protocole de l’étude avant le recrutement du premier participant dans un registre accessible au public (voir ISRCTN ou la WHO International Clinical Trials Registry Platform : https://www.who.int/clinical-trials-registry-platform) conformément à l’Énoncé de politique des trois Conseils : Éthique de la recherche avec des êtres humains et aux critères de l’International Committee of Medical Journal Editors. L’enregistrement est obligatoire afin que le manuscrit puisse être considéré pour l’évaluation en double insu par les pairs. Le nom du registre ainsi que le numéro d’enregistrement du protocole de l’étude doivent être indiqués dans la lettre de présentation lors de la soumission initiale du manuscrit. De plus, tout manuscrit d’essai clinique doit être accompagné, lors de la soumission, de la liste des 25 items CONSORT remplie.

Les essais cliniques incluent l’évaluation des interventions. Tel que défini par la Politique des trois Conseils du Canada : « Une intervention réfère à l’imposition planifiée d’une condition ou d’un ensemble de conditions aux participants pour les besoins de la recherche. Il peut s’agir d’une tâche, d’une activité, d’un traitement, de l’exposition à des stimuli ou d’une modification de l’environnement. La recherche peut avoir pour but de décrire, de mesurer, d’évaluer, d’expliquer ou d’observer les réactions ou les réponses des participants à une ou à plusieurs des conditions imposées » (CRSH, CRSNG, IRSC, p. 164). La revue considérera les manuscrits d’essais cliniques répondants aux critères d’éthique, d’enregistrement et de qualité scientifique.

2-Articles de synthèse des connaissances

Les articles de synthèse des connaissances visent à fournir un résumé systématique et substantiel de la littérature dans un domaine de recherche ou à présenter un examen critique de la littérature existante. Ces articles suivent la même structure que les articles de recherche empirique.

3-Articles de méthodologie et discussion théorique

Les articles de méthodologie et discussion théorique comprennent les a) articles qui visent à proposer des approches innovantes afin de surmonter les défis ou les lacunes associées aux méthodes ou théories en examinant différents aspects du processus ou de la démarche de recherche. Par exemple :

  • Populations, échantillonnage et méthodes de recrutement
  • Méthodes de collecte, de gestion ou d’analyse des données
  • Approches participatives de la recherche 
  • Épistémologies, paradigmes et méthodes de recherche 
  • Méthodes d’évaluation des interventions en santé

Pour a), les auteurs peuvent soumettre un article long ou un rapport bref selon que, par exemple, l’article s’appuie sur les leçons d’une étude primaire (long) ou qu’il présente une discussion critique circonscrite sur l’usage d’un cadre conceptuel (bref). 

Pour a), la structure proposée pour le corps du texte et le résumé est la suivante : Introduction, Sources de données ou d’information, Discussion, Implications et conclusion.

Les articles de méthodologie et discussion théorique comprennent également les b) articles qui portent sur le développement d’interventions pour améliorer la santé. Les chercheurs s’appuient sur différentes approches (p. ex. : processus collaboratif, engagement communautaire), théories (p. ex. : Intervention Mapping, théorie du changement) et méthodes (p. ex. : méthodes mixtes, qualitatives, formatives) pour concevoir des interventions ciblant différentes expériences liées à la santé (p. ex. : comportements, comorbidités, maladies chroniques) des populations clés (voir la revue de Croot et al. 2019 : https://pilotfeasibilitystudies.biomedcentral.com/articles/10.1186/s40814-019-0512-8#Tab1). 

Pour b) la structure des articles est la suivante : Introduction, Méthodes, Résultats, Discussion et Conclusion

4-Articles d’application des connaissances

Les articles d’application des connaissances documentent comment la mise en pratique de nouvelles connaissances peut être hautement pertinente et se faire de façon rigoureuse. Ces travaux se basent sur un processus évaluatif en mesurant les impacts sur des indicateurs de santé, de bien-être et de fonctionnement tout en réfléchissant et travaillant de concert avec l’ensemble des acteurs concernés par l’amélioration des pratiques. Par exemple :

  • Cloutier, N., Roy, M.-A., Blanchet, M. & Gallani, M. (2019). Optimiser l’accès aux soins de santé dans les services d’urgences pédiatriques : une voie d’accès rapide pour les enfants présentant un problème respiratoire aigu. Science of Nursing and Health Practices / Science infirmière et pratiques en santé, 2(2), 1–14. https://id.erudit.org/iderudit/1076469ar

Pour ce type d’article, la structure suivante est proposée : Introduction, Démarche, Évaluation, Discussion et conclusion.

5-Articles de protocole de recherche

Définition

L’article de protocole de recherche est un rapport bref (2500 – 3000 mots) qui présente l’ensemble des composantes et des étapes prévues d’une recherche empirique ou d’une revue systématique dans sa phase initiale ou en cours de développement en détaillant suffisamment la problématique, les méthodes utilisées et les enjeux anticipés. La revue Science infirmière et pratiques en santé – Science of Nursing and Health Practices propose la structure suivante pour les manuscrits présentant des protocoles de recherche :

  1. Introduction et problématique incluant les écrits les plus pertinents
  2. Objectifs
  3. Hypothèses ou questions de recherche
  4. Méthodes
  5. Discussion et conclusion

Objectifs et portée

L’intérêt d’une publication de protocoles dans la revue Science infirmière et pratiques en santé – Science of Nursing and Health Practices est de :

  1. Réduire les biais de publication ou de report sélectif des résultats,
  2. Diffuser rapidement l’information sur les études en cours pour les cliniciens, chercheurs, décideurs et pour le grand public,
  3. Favoriser les collaborations entre les équipes de recherche,
  4. Réduire les duplications d’études,
  5. Fournir davantage de détails que le dossier d’enregistrement dans les cas où l’étude doit aussi être enregistrée.

Critères pour la soumission de manuscrits de protocoles

  • Les manuscrits reçus seront évalués en première instance selon les critères suivant :
    • Le protocole doit traiter d’un sujet d’étude original ou d’une méthode de recherche inédite et être en lien proche avec les pratiques en santé (objectifs et portée de la revue). La lettre de présentation accompagnant la soumission du manuscrit doit explicitement décrire ce lien proche.
    • Le protocole doit satisfaire les critères de qualité pour la publication (voir les critères de publication sur le site Érudit qui sont tirés de https://journals.plos.org/plosone/s/criteria-for-publication ; https://www.osjournal.org/criteria_for_publication.html) et non sur le fait d’avoir été accepté par un comité scientifique/éthique ou financé par un organisme. L’équipe de publication principale pourra refuser en première instance tout protocole qui ne satisferait pas ces critères de qualité de publication.
    • Les auteurs utilisent le guide SPIRIT pour présenter un protocole d’essai clinique ou une étude randomisée ou tout autre guide approprié à leur devis de recherche en consultant le site EQUATOR.
    • La qualité de langue écrite doit être exemplaire pour accélérer le processus d’évaluation du protocole et éviter les révisions linguistiques.
    • La publication du protocole ne remplace pas l’enregistrement de l’étude dans une banque reconnue (ISRCTN, ICTRP, ClinicalTrials.gov, PROSPERO) ; toutes les études impliquant des évaluations d’effets sur la santé et les revues systématiques doivent d’abord avoir été enregistrées. Les auteurs doivent inscrire le nom du répertoire ainsi que le numéro d’enregistrement du protocole de l’étude dans leur lettre de présentation lors de la soumission initiale de leur manuscrit. L’article de protocole devrait fournir davantage de détails et précisions sur la problématique à l’étude, les méthodes utilisées et les enjeux anticipés que l’enregistrement comme tel.
    • Le protocole doit être soumis à la revue Science infirmière et pratiques en santé – Science of Nursing and Health Practices après son acceptation par un comité d’éthique pour les études menées auprès d’êtres humains et avant que la collecte de données ne soit terminée.
  • Lorsque ces critères sont satisfaits, le manuscrit sera soumis pour évaluation en double insu par des pairs selon des critères de qualité scientifique.
  • Les auteurs dont le manuscrit est accepté/publié sont invités à soumettre le manuscrit des résultats de l’étude une fois celle-ci terminée.

Soumettre un manuscrit

Pour soumettre un manuscrit, nous vous invitons à consulter les directives aux auteurs sur la page « Soumissions » du site Internet de la revue à l’adresse suivante : https://sips-snahp.ojs.umontreal.ca/index.php/sips-snahp/about/submissions

Un menu en haut à droite de l'écran vous permettra de choisir la langue française si vous le désirez.

Ouvrir une session (si vous avez déjà un compte d’utilisateur) ou S’inscrire pour faire une soumission.

La soumission doit comprendre : 1) Manuscrit complet, 2) Lettre de présentation.

1) Le manuscrit complet (Word) comprend un titre en français et en anglais, un titre court dans la langue choisie, un résumé (250 mots) en français et en anglais, cinq mots-clés en français et en anglais, le corps de texte, la liste des références, les tableaux et les figures.

Considérant que les manuscrits feront l’objet d’une évaluation en double insu par les pairs, la version initiale de l’article que vous soumettez à la revue ne doit contenir aucune information permettant d’identifier les auteurs.

Pour en savoir plus sur le processus d'évaluation par les pairs, consultez les renseignements pour les auteurs, trices sur le site Internet externe de la revue ou lire plus haut les politiques de la revue.

2) La lettre de présentation doit préciser l’objectif et la contribution attendue de l’article, et contenir les éléments suivants :

La lettre de présentation doit également inclure les cinq rubriques suivantes :

1. Contribution des auteurs

La contribution de chacun des auteurs doit être précisée selon les critères de l’International Committee of Medical Journal Editors auxquels la revue souscrit soit qu’un auteur a : 1) contribué de façons substantielle à la conception de la recherche ; l’analyse, l’interprétation des données, 2) rédigé ou révisé le contenu de manière critique au moyen d’une contribution intellectuelle significative, 3) approuvé la version finale qui sera publiée et a 4) accepté la responsabilité de tous les aspects du travail en veillant à ce que les questions liées à l’exactitude ou à l’intégrité de toute partie de celui-ci soient examinées et résolues de manière appropriée.

  • Par exemple : NP et PP ont conçu l’étude et supervisé la collecte et l’analyse des données. YB a collecté et analysé les données. NP a organisé l’article et rédigé la première ébauche. YB a écrit la section sur la méthode et PP l’introduction et la revue de la littérature. Les trois auteurs ont révisé et approuvé la version finale du manuscrit.

2. Remerciements

Les auteurs reconnaissent tout soutien individuel ou institutionnel reçu :

  • Par exemple : les auteurs remercient GL pour son soutien technique, les participants à l’étude et l’administration de l’hôpital où s’est déroulée la collecte des données.

3. Sources de financements

Les auteurs doivent déclarer tout soutien financier reçu pour mener le projet ou rédiger l’article :

  • Par exemple : Les auteurs ont reçu un financement de [nom du programme] de [nom de l’institution] pour la réalisation de cette étude.
  • Si les auteurs n’ont reçu aucun financement, formuler ainsi : Les auteurs n’ont reçu aucun financement pour mener le projet rapporté dans l’article ou pour la rédaction de l’article.

4. Déclaration de conflits d’intérêts

La politique de la revue requiert de la part de tous les auteurs une déclaration de conflits d’intérêts. En l’absence de conflits d’intérêts, formuler ainsi : Les auteurs déclarent qu’il n’y a pas de conflits d’intérêts.

5. Numéro du certificat d’éthique

Les articles de recherches impliquant des sujets humains doivent indiquer clairement l’approbation éthique obtenue :

  • Par exemple : L’étude a reçu l’approbation éthique [numéro] du comité d’éthique de la recherche de [nom de l’institution].

Qualité de la langue

Le comité éditorial se réserve le droit de refuser un article dont la langue écrite n’atteindrait pas la qualité attendue ou de proposer aux auteurs d’avoir recours à des services de révision linguistique à leurs frais. Par ailleurs, un langage non discriminatoire doit être employé dans tous les manuscrits. 

Nous demandons aux auteurs d’uniformiser l’emploi du féminin ou du masculin et d’insérer une note en ce sens à la fin de leur texte comme ceci :  

Note : le masculin est utilisé dans le texte uniquement pour ne pas alourdir la lecture.

Note : le féminin est utilisé dans le texte uniquement pour ne pas alourdir la lecture.

Formatage

    • Les articles de recherche empirique et les articles de synthèse des connaissances doivent contenir entre 3000 et 5000 mots (excluant les notes de fin de texte, les références, les tableaux et les figures).
    • Les articles de méthodologie et discussion théorique et les articles d’application des connaissances peuvent être préparés et soumis comme un article long de 3000 à 5000 mots ou sous forme de rapports brefs comptant entre 1500 et 3000 mots (excluant les notes de fin de texte, les références, les tableaux et les figures).
    • La police est Times New Roman 12 pour le corps du texte, Times New Roman 10 pour les notes de fin de texte et Calibri 10 pour les tableaux.
    • Les manuscrits doivent être rédigés à interligne 1,5, à l’exception des références, qui sont rédigées à simple interligne, de même que les longues citations (plus de 40 mots), insérées avec un retrait (ou tabulation) sans guillemets.
    • Toutes les marges (gauche, droite, haut et bas de la page) doivent mesurer un pouce (2,5 cm), y compris pour les tableaux et figures.
    • Ne pas utiliser les en-têtes et pieds de page.
    • Ne pas insérer de notes de bas de page.
    • Ne pas utiliser de caractères gras ou soulignés dans le texte.
    • Utilisez l’italique uniquement pour les mots en langue autre que celle de la langue écrite du manuscrit et la valeur p en statistique.
    • Utilisez les guillemets uniquement pour les citations ne comptant pas plus de 40 mots et pour mettre en relief certains mots ou expressions. Pour les citations de plus de 40 mots, présentez-les dans un bloc de texte (un paragraphe) en retrait (un alinéa) sans guillemets.
    • Pour les abréviations, les acronymes et les sigles, indiquer le nom au long une première fois dans le texte.
    • En français, les décimales s’écrivent avec une virgule (ex. : 0,65) et en anglais, avec un point (ex. : 0.65).

Références

Les auteurs doivent respecter le style de l’APA (7e édition) tel que défini dans le Publication Manual (2020). Pour plus d’information concernant les changements apportés au style de l’APA en vigueur dans la 7e édition du Publication Manual, visitez le site Internet des bibliothèques de l’Université de Montréal : https://bib.umontreal.ca/citer/styles-bibliographiques/apa?tab=3282.

Nous demandons aux auteurs d’inclure tous les DOI existants avec un lien https:// direct, c’est-à-dire sans passer par une maison d’enseignement qui requiert un compte d’utilisateur de l’établissement. Les liens URL doivent être à jour, fonctionnels et consultables par tous les utilisateurs.

Tableaux et figures

Les tableaux et les figures doivent être placés à la fin du document, après les références, et leur emplacement doit être indiqué dans le texte (ex. : « Tableau 1 ici », entre deux paragraphes) pour des fins de mise en page ultérieure par les éditeurs. Les tableaux et les figures doivent être clairement identifiés (numéro, titre) et les sources citées, le cas échéant. Les tableaux et les figures sont généralement accompagnés d’annotations ou de légendes.

Les tableaux doivent se conformer au format de l’APA et ne contenir qu’une seule information par cellule. Les titres des rangées doivent être alignés à gauche de la cellule. Les titres des colonnes sont centrés. Le titre du tableau doit être en italique. Le tableau est numéroté en caractère gras. La taille de la police Calibri est uniforme à 10 pour l’ensemble des informations, incluant le numéro et le titre. Pour plus de détails sur la construction des tableaux, consultez :  https://apastyle.apa.org/style-grammar-guidelines/tables-figures/tables.     

Comité de rédaction

Équipe éditoriale principale

Sylvie Cossette, inf., Ph. D., Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal, Centre de recherche de l’Institut de cardiologie de Montréal (Canada)

  • Rédactrice en chef

 

Mélina Bernier, M.A. Intervention sociale, Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal (Canada)

  • Coordonnatrice de rédaction et de production

 

Patricia Auger, M. Sc. Santé communautaire, Centre de recherche – Centre hospitalier de l’Université de Montréal (Canada)

  • Relectrice

 

José Côté, inf., Ph. D., Faculté des sciences infirmières, Université de Montréal, Centre de recherche – Centre hospitalier de l’Université de Montréal (Canada)

  • Co-directrice du RRISIQ, Conseillère stratégique

 

Céline Gélinas, inf., Ph. D., Ingram School of Nursing, McGill University, Centre de recherche en sciences infirmières et Institut Lady Davis, Centre intégré universitaire de santé et de services sociaux du Centre-Ouest-de-l’Île-de-Montréal, Hôpital général juif, Montréal (Canada)

  • Co-directrice du RRISIQ, Conseillère stratégique

Comité consultatif international

Anna Axelin, Inf., Ph. D., Turku University (Finlande)
Lucila Castanheira Nascimento, Inf. Ph. D., University of São Paulo at Ribeirão Preto College of Nursing (Brésil)
Sébastien Colson, Inf., Ph. D, Aix-Marseille Université (France)
Damien Contandriopoulos, Ph .D., University of Victoria (Canada)
Anne-Sylvie Ramelet, Inf., Ph. D., Université de Lausanne (Suisse)