Politique et Sociétés

Volume 21, numéro 3, 2002 L’approche néo-institutionnaliste en science politique

Sommaire (17 articles)

Présentation du numéro

  1. L’approche néo-institutionnaliste en science politique : unité ou diversité?

Articles

  1. Néo-institutionnalisme historique et politiques sociales : une perspective sociologique
  2. Apprentissage social et changement institutionnel : la politique de « l’investissement dans l’enfance » au Canada et en Grande-Bretagne
  3. Ancien et nouvel institutionnalisme dans l’étude de la politique contestataire
  4. Pour en finir avec le lobbying : comment les institutions canadiennes influencent l’action des groupes d’intérêts
  5. L’héritage institutionnaliste de la science politique au Canada anglais

Note de recherche

  1. Le néo-institutionnalisme dans l’analyse comparée des processus de démocratisation

Recensions

  1. Maladie de l’Islam, de Abdelwahab Meddeb, Paris, Seuil, 2002, 223 p.
  2. Le Chili contemporain. Quelle démocratie? De José Del Pozo, Montréal, Nota bene, 2000, 259 p.
  3. La capacité de choisir : Le Canada dans une nouvelle Amérique du Nord, sous la direction de George Hoberg, Montréal, Les Presses de l’Université de Montréal, 2002, 379 p.
  4. La démocratie contre elle-même, de Marcel Gauchet, Paris, Gallimard, 2002, 385 p.
  5. Charles Taylor, penseur de la pluralité, de Janie Pélabay, Saint-Nicolas (Québec) et Paris, Les Presses de l’Université Laval et L’Harmattan, 2001, 424 p.
  6. Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocratie technique, de Michel Callon, Pierre Lascoumes et Yannick Barthe, Paris, Seuil, 2001, 358 p.
  7. Democracy and the Foreigner, de Bonnie Honig, Princeton, Princeton University Press, 2001, 204 p.
  8. Identity, Narrative and Politics, de Maureen Whitebrook, Londres et New York, Routledge, 2001, 178 p.
  9. John Locke et les fondements de la liberté moderne, de Jean-Fabien Spitz, Paris, Presses Universitaires de France, 2001, 335 p.
  10. Le Juste 2, de Paul Ricoeur, Paris, Éditions Esprit, 2001, 297 p.